AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 après la pluie, le beau temps. (ciaran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4142 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: après la pluie, le beau temps. (ciaran)   Ven 1 Sep - 18:42

Leur étreinte lascive et endiablée est un cruel délice dont Shannen se délecte. Elle sent l’extase l’inonder avec les coups de rein de son amant qui s’intensifient à chaque minute. Il lui témoigne la douceur essentielle pour rendre le moment plus divin, et lui permet de se détendre dans ce moment de retrouvailles. Shannen se laisse emporter par ses caresses sensuelles contre son corps ; ou ses baisers fiévreux qui lui retournent l’estomac. Son blond possède toutes les compétences pour enflammer ses reins, ou pour le faire planer. Il a toujours été doué pour enivrer ses sens et l’hypnotiser avec cet océan bleu azur qui lui sert d’yeux. Elle plonge chaque fois dans cette euphorie en sa compagnie, lorsqu’il titille sa chair avec expertise et sensualité. Tout est exercé avec érotisme, il est un être doté d’une sensibilité exacerbée qui le pousse à être attentif et patient vis-à-vis d’elle. Il prend le temps, active son désir peu à peu, sans se précipiter pour se délivrer de ce sentiment vorace de la cupidité. Il ne tire pas seulement son coup, il se donne à elle. Tout entier. Shannen le ressent dans sa manière de la retenir contre lui, de la regarder avec intensité, ou d’envahir sa féminité suintante de désir. La luxure est savourée, à tel point que leur jouissance est rapide, partagée et éreintante. Elle reprend son souffle avant de commenter à son tour. « Je sens que tu es bien parti pour m’épuiser toute la nuit. » Elle rit à sa remarque taquine, avant de lier ses lèvres aux siennes. Elle serre ses bras autour de son cou pour le tirer vers elle et accentuer la pression de sa bouche. « On va dans la chambre mon amour ? » Elle propose en relâchant son emprise. Elle obtient un retour positif, silencieux, puisqu’il se redresse en la gardant contre lui. Elle entoure ses jambes autour de sa taille pour se laisser porter, tandis qu’il place ses mains au niveau de ses fesses pour la maintenir. Il les dirige jusqu’à la chambre, pendant que Shannen est occupée à l’embrasser avec tendresse. Elle se sent finalement voler pour atterrir sur le matelas. Elle est complètement offerte à lui, à ses regards fiévreux, dévoilant sa nudité. Elle retire le dernier bout de tissu, le soutien-gorge débrayé, en le contemplant avec avidité. Son corps est prêt à le recevoir jusqu’à n’en plus pouvoir. Elle le laisse observer ses courbes un instant, avant de tendre les bras pour l’accueillir contre elle. Ils entourent son cou pour l’attirer et profiter du contact brûlant de son corps contre le sien. Elle glisse ses mains le long de son dos, puis ses fesses bombées, tout en le scrutant avec une intensité palpable. Elle instaure plus de douceur entre leurs corps enflammés, pour avoir de la luxure plus délicieuse et complice encore. Elle sourit à son homme, comblée d’amour et de bonheur, puis elle l’aperçoit glisser contre sa peau avec sa bouche. Il titille chaque parcelle de sa chair, la provoque avec cette pointe d’espièglerie. Elle s’accroche à ses cheveux dorés en commençant à gémir doucement, avant qu’il ne s’arrête au niveau de son intimité. Il passe ses mains fermes contre ses cuisses pour les écarter et rendre sa féminité plus accessible. Sa langue ne tarde pas à découvrir cette terre sacrée et humide, et à exercer des mouvements lascifs et ardents. Les cris de plaisir de Shannen s’intensifient alors, tandis qu’elle entremêle ses doigts à ses mèches blondes pour ne pas défaillir complètement. Cette gourmandise la met toujours dans un état bouillonnant et elle peine à retenir ses hurlements érotiques empreints d’excitation. « Ciaran… » Elle soupire d’extase en se laissant emporter par la brûlure qui se crée au niveau de son ventre. Il met feu à son corps et l’enivre totalement, à tel point qu’elle ne parvient pas à entrouvrir les paupières. Sa langue entreprend des sévices délicieux à son corps, et elle en atteint la jouissance.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
avatar
Ciaran O'Malley
Le crevettlover
☞ ÂGE : 39
☞ STATUT : sous le charme d'une femme enfant aux formes juvéniles, mais pourtant exquises, qui se trouve être l'amie proche de sa propre fille et l'enfant de son meilleur ami. Une demoiselle qui devrait lui être interdit, mais qui l'attendri par ses airs solides et fragile à la fois. père célibataire de Summer, 13 ans.
☞ PROFESSION : musicien, interprète, compositeur. Il joue seul, parfois avec des musiciens rencontrés au hasard d'une salle de concert, mais ce n'est pas de la musique qu'il vit. Pour payer ses factures, il enchaine deux postes de serveur, un dans un restaurant assez chic et l'un dans un bar branché, six jours sur sept. Cela permet de vivre correctement sans extravagance.
☞ HABITATION : RAVENTHORPE

☞ BAFOUILLES : 1377 ☞ PSEUDO : mary
☞ AVATAR : boyd holbrook
☞ CREDITS : avengedinchains
☞ MULTI-COMPTES : Judson Sherpherdson, le lieutenant de police, coupable d'aimer son meilleur ami.

MessageSujet: Re: après la pluie, le beau temps. (ciaran)   Lun 18 Sep - 19:02

Leur complicité éclate de nouveau comme si elle ne s’était jamais effritée. La sensation est grisante, enivrante et exquise. Il savoure ce bonheur qui envahit sa poitrine et le rend si léger. Il est merveilleux de pouvoir savourer de nouveau tout cela avec elle. Il ne boude pas son plaisir, laisse ce bien-être envahir ses traits et son être. Il se sent bien contre le corps frêle de cette fleur. Il n’échangerait pas sa place pour finir dans les bras d’une autre femme, aussi sublime pourrait-elle l’être. La demoiselle a su capturer son affection et son désir, au point qu’il se montre sincère et fidèle. Par son innocence, elle répare ce cœur qui avait été cruellement blessé par la mère de Summer. Il rit à sa remarque. « Je ne compte pas te contredire à ce sujet. » Il compte bien dévorer ses formes qui se sont tant échappées de son emprise ses derniers mois. Il compte bien user avec une avidité sans nom ce corps qui l’envoute avec tant d’aisance. Ses lèvres retrouvent avec plaisir les siennes. Il l’embrasse avec dévotion tout en venant répondre affirmativement à sa demande. Il ne rompt pas le contact, use de ses muscles pour la maintenir bien fermement contre ses formes dénudées. Il la conduit dans la chambre, la laisse glisser contre les draps avant de venir s’imposer de nouveau à elle. Leurs chairs brulantes se retrouvent avec douceur, mais envie. Ses phalanges grisent sa chair, ses prunelles admirent ses formes juvéniles offertes à son regard cupide tandis que ses lèvres esquissent un sourire enjoué. Ils se dévorent du regard avant que l’envie ne les consume de nouveau. Les lèvres de Ciaran viennent de nouveau parcourir les formes délicieuses de l’adolescente pour griser ses sens. Son idée est claire comme de l’eau de rose. Il compte se délecter du nectar de cette fleur qu’il vient retrouver avec une envie non camouflée. Ses doigts ouvrent le chemin et il vient s’immiscer au sein de cette partie secrète pour lui administrer cette sucrerie dont il est si friand. Il s’applique à cette caresse intime, laisse sa langue titiller ce bouton de chair tandis qu’une de ses phalanges s’invite à la fête. Il lui offre cette caresse qui la rend folle, qui accentue son désir et la rend si soumise à sa personne. C’est un bien être sans nom pour elle, comme pour lui et il savoure la manière dont elle a de gémir son prénom. Il sent son corps s’offrir à ses caresses et bouillir de ce plaisir sans nom qu’il lui offre sans concession. Il savoure la caresse de ses doigts dans ses cheveux, la manière dont elle les presse quand le plaisir devient conséquent et lui retourne la tête. Il sent sa respiration forte, son cœur semble battre à tout rompre dans sa poitrine, mais cela n’atténue en rien l’ambition qui le gagne. Il compte bien lui faire découvrir les étoiles de nouveau et s’applique pour qu’elle y parvienne sous la pression de sa bouche et langue, qui se montrent particulièrement gourmandes comme ses doigts qui s’immiscent insidieusement au sein de son jardin secret. Il la sent au bord du gouffre et l’invite à sauter dans le vide pour découvrir cette délivrance délicieuse qui la rendra légèrement perdue et bienheureuse, bien qu’il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et éveiller de nouveau ses formes avec complicité pour la faire sienne de nouveau. Il en est terriblement accro à cette luxure avec cette jolie fleur. Il ne semble pas s’en lasser, bien au contraire, il s’accentue jour après jour lorsqu’il la voit la femme fatale qu’elle devient. Elle est irrésistible.

_________________
Extasy
The warm breath that is slipping away from you, Gets lost on my neck, all over my body from top to toe, As you are touching me, I'm giving up already, You will feel me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t372-ciaran-o-malley-lamour-est-la-plus-puissante-des-passions
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4142 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: après la pluie, le beau temps. (ciaran)   Mer 18 Oct - 23:15

La sensualité intervient dans leurs retrouvailles et rend l'étreinte que plus chaude. Shannen sent le corps de son amant recouvrir le sien, et son contact ne fait qu'accentuer le feu qui s'embrase en elle. Le désir est de plus en plus brûlant avec les préliminaires qu'il instaure, se faufilant entre ses cuisses. Sa langue et ses doigts complotent pour rendre le plaisir débordant et impossible à contenir. Alors elle gémit, hurle, avec cette fièvre étourdissante. Elle savoure les coups lascifs de sa langue humide, entre ses lèvres, et ses phalanges qui s'insinuent en elle en même temps. Il lui accorde un combo d'extase parfait pour jouir une deuxième fois. Son bassin se tend vers lui pour en réclamer davantage, avant qu'elle ne se décide à le vouloir au creux de son intimité. C'est pourquoi elle tire sur ses cheveux dorés pour l'attirer contre elle. Il revient contre son corps fin, tandis qu'elle glisse ses mains autour de son cou pour rapprocher son visage. Et sa bouche dévore la sienne, malgré le goût qui s'est incrusté sur sa langue. Elle lui sourit, rayonne de bonheur contre lui, puis le laisse envahir sa féminité avec douceur, lenteur. Elle gémit encore une fois. Sans relâche. Toujours plus fort à chacun de ses coups de bassin. Avant que son corps ne soit pris de l'orgasme. Son vagin se contracte alors, son dos se cambre, tandis que sa tête tombe en arrière. Elle subit la contraction des muscles de ses cuisses, qui tremblent de plaisir un court instant. Et dans un dernier effort, Shannen relâche ses nerfs et finit par s'étaler sur le lit, la tête juste blottie dans le cou de son amoureux.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: après la pluie, le beau temps. (ciaran)   

Revenir en haut Aller en bas
 

après la pluie, le beau temps. (ciaran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Après la pluie, le beau temps.
» après la pluie le beau temps • Indiana Miller
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Profite du beau temps ( Libre )
» Le beau temps après la pluie... [PV Maxime]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: DEWSBURY :: THORNHILL :: YOUR HOME-