AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✎ PANIER N°5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
☞ ÂGE : quatre-vingt-deux ans et encore toutes mes dents!
☞ STATUT : veuve et en couple avec sa machine à écrire.
☞ PROFESSION : vendeuse de rêve et amie de tous.
☞ BAFOUILLES : 576 ☞ PSEUDO : .
☞ AVATAR : maggie smith.
☞ CREDITS : Shiya(avatar).

MessageSujet: ✎ PANIER N°5   Lun 30 Jan - 12:09



Judd & Mattie
DESCRIPTION DU PANIER » Un petit panier tout simple, en osier, marron, mignon comme son contenu.
CONTENU » Une pomme d'amour, du sucre d'orge de toute les couleur et des churros.
THÈME »Rencontre avec son enfance.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 31 ans
☞ STATUT : Célibataire
☞ PROFESSION : Policier en année sabbatique, aide à domicile
☞ BAFOUILLES : 69 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Stephen Amell
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : Jadyn l'avocat des divorces

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Sam 4 Fév - 17:10



Judd & Mattie
C’est loin d’être dans les habitudes de Judd de tricher mais là, il l’avait clairement fait. Lorsque Mattie lui avait parlé du fait qu’elle voulait s’inscrire à la vente de panier où les fonds iraient pour de bonnes œuvres, Judd lui a dit pour plaisanter qu’il allait miser sur le sien. Si ce n’était qu’une plaisanterie au début, lorsqu’il avait vu certains indices laissés sans faire exprès lorsqu’elle le préparait comme par exemple des tickets de caisse pour des sucres d’orge ou encore quelques papiers par ci par là. Cela était vraiment trop tentant pour le jeune homme qui voulait en profiter. Profiter d’une aveugle, c’est franchement moche mais bon, il n’était même pas sûr d’être l’heureux propriétaire final du panier puisque d’autres hommes auront peut-être envie de miser dessus. Pourtant, au moment de miser, il avait mis toutes ses cartes en jeux et avaient finalement réussi à avoir celui qu’il voulait. Celui de Mattie, ça va de soit il avait réussi à deviner facilement avec les indices qui trainaient sans que Mattie ne le sache. Il avait alors proposé de l’accompagné à la fête foraine, lieux où elle est censée retrouver la personne qui a misé sur elle dans l’anonymat. « J’y vais aussi ça tombe bien ! » Il ne sait pas trop comment ils auraient pu faire s’il avait été attendu par une autre femme s’il avait acheté un autre panier. C’est ce que Mattie pense d’ailleurs, qu’il a mise de l’argent au hasard et qu’il doit passer la soirée avec quelqu’un d’autre. Si cela avait été le cas, il aurait surement eu du retard histoire que Mattie puisse se rendre sur le lieu de rendez-vous. De toute façon, inutile de penser à ce genre de chose. Il n’aurait de toute manière pas mis de l’argent même si c’est une belle cause, pour passer la soirée avec une autre femme. Il n’a pas de soirée à perdre. Avec Mattie ça semble différent, entre le rapprochement naturel et celui voulu pour trouver certaines choses sur sa sœur, forcément c’est bien plus intéressant. « Voilà, on est arrivé à destination » Dit-il finalement en se garant, allant finalement lui ouvrir la portière pour qu’elle sorte à l’aide de sa canne. « Tu penses que tu es tombée sur quel type d’hommes ? » Demande-t-il innocemment pour la questionner, faisant attendre alors le moment fatidique où elle apprendra son subterfuge. Judd ignore totalement la réaction que la jeune femme pourra avoir en apprenant la réaction. S’il est curieux d’un premier abord, dans un certain coté, il redoute vu son caractère bien trempé. Mais bon, depuis qu’ils apprennent à se connaitre, il n’a pas peur d’elle, il n’a de toute manière peur de peu de chose. Il va de toute façon bien falloir qu’il lui dise très prochainement que c’est pour elle qu’il a mis de l’argent avec le panier même si dans le fond, c’est avant tout pour la cause, enfin officiellement.  



@Mattie Eastwood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t488-
avatar
☞ ÂGE : 25 années (27 Juillet)
☞ STATUT : Célibataire et enceinte de 4 mois, je l'ai apprit quand je suis devenue aveugle.
☞ PROFESSION : Ancienne ambulancière incapable de faire son travail depuis un accident qui m'a laissé atteinte de cécité totale.
☞ HABITATION : Avec Judd le chien guide (a)

☞ BAFOUILLES : 242 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : Shay Hotness Mitchell.
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : la jolie Mazéa ♥ (sarah drew)

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Sam 4 Fév - 18:14



Judd & Mattie
Dans quoi je m’étais foutue ? Mon cœur était idiot. Comment avais-je pu penser que j’allais m’en sortir dans une fête foraine avec un inconnu ? Il allait sans doute m’abandonner au premier moment où il le pourra. Mais, je voulais le faire pour cette bonne cause et puis sortir de chez moi était une chose que je quémandais sans arrêt et j’avais parfois besoin de redécouvrir un peu de bonne chose. « Alors allons-y ! » Que j’avais lancé à Judd qui m’avait dit qu’il se rendait au même endroit que moi. Je m’installais dans la voiture grâce à son aide, alors que je mettais ma ceinture tout en tentant de ne pas trop serrer mon énorme ventre, bon ,ce dernier n’était pas aussi gros ,mais quand même. Bref, la voiture roulé, je pouvais le sentir par les pulsions donné par cette dernière et par cette petite brise pénétrant dans l’habitacle de la voiture. J’appréciais cette petite brise assez froide caressant mon visage, je n’arrivais pas à être en voiture sans sentir cela, alors c’était pour ça que ma fenêtre était toujours ouverte, même si parfois Judd s’amusait à fermer cette dernière, un jour il allait finir par se prendre un coup. Je n’avais pas pris en compte le temps ou non qu’on avait mis à arriver sur le lieu de rendez-vous que j’avais fixé à l’homme qui allait acheter mon panier. « J’ai peur ! » Que je lâchais à demi-mot en soufflant un peu, je commençais à angoisser, j’aurais pensé que cette crainte venant à peine troubler mon état serait arrivée bien avant, mais non. Sortant de la voiture une fois la porte ouverte par Judd, je finissais par l’attraper par le bras tout en pensant au panier. « Il me faut mon panier s’il te plait … » Que je lui demandais, on l’avait mis dans le coffre avant de partir. Puis la question de Judd commença à me creuser les méninges. « Je ne sais pas … mais j’ai presque envie de partir … pourquoi j’ai fait ça déjà ? » Que je demandais avec une petite moue, alors que ma main libre vint à caresser mon ventre arrondis. « Et toi sinon … je n’ai pas demandé, mais tu as choisi un panier, mais ce dernier proposait quoi ? » Que je lui demandais, j’aurais bien aimé qu’il tombe par inadvertance sur le mien, mais ce n’était pas le cas. Alors, je devais redevenir l’aventurière que j’étais fût un temps, chose qui n’était plus le cas du tout, j’étais loin d’être cette fille aussi capté par les choses dangereuses et nouvelles à faire. Tout était différent après tout. J’étais différente, sans vraiment le vouloir … « Rassure moi ce n’est pas erreur d’avoir choisi ce lieu … » Parfois je devais oublier mon état … et c’était Judd qui me rappelait à l’ordre.  



_________________
follow your heart and stars
C'est l'histoire d'une fille triste et solitaire, qui n'a jamais trouvé sa place nulle part. Une bombe humaine sur le point d'exploser. Une cocotte-minute constamment sous pression dans laquelle bouillonnent depuis trop longtemps du ressentiment, de l'insatisfaction, une envie d'être ailleurs.  — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 31 ans
☞ STATUT : Célibataire
☞ PROFESSION : Policier en année sabbatique, aide à domicile
☞ BAFOUILLES : 69 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Stephen Amell
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : Jadyn l'avocat des divorces

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Mar 7 Fév - 20:15



Judd & Mattie
Judd ne sait vraiment pas comment Mattie va réagir en apprenant qu’il a quand même triché pour acheter son panier. Est-ce qu’elle va le prendre avec le sourire, mal réagir ou encore se sentir trahi ? il le verra bien en temps et en heure. Pour le moment il vient de se garer à l’endroit adéquat, pas très loin de l’entrée, sur les places pour les handicapés pour pas que Mattie ait beaucoup à marcher avec sa canne puisqu’elle n’a pas pris le chien. Judd ne peut s’empêcher de se demander comment elle aurait fait si c’était réellement un inconnu qui avait misé sur son panier et qui ne l’aurait pas du tout aidé Ce n’est pas vraiment le lieu le plus calme, mais bon inutile de cogiter la dessus, c’est Judd qui a dépensé son argent pour la journée à venir. « Tout va bien se passer, promis ! » Quand on ne sait pas que c’est avec lui qu’elle va passer la journée, on peut se demander comment il peut oser lui faire des promesses qu’il n’est même pas certain de pouvoir tenir. Mais bon, il ne veut pas qu’elle angoisse en attendant d’apprendre la vérité. « Je te porte ça ! » Dit-il tout naturellement alors qu’il venait de le sortir du coffre. Il lui tarde quand même de manger toute ses bonnes choses en sa compagnie. Judd gourmand ? Non ce n’est qu’une impression voyons. « Parce que tu voulais faire une bonne action ! » C’était surtout Judd qui lui avait demandé ça quand elle avait promis de participer, à cet instant il ne comprenait pas trop pourquoi elle faisait ça. « Oh pleins de trucs, des sucreries, ça me met l’eau à la bouche ! » En espérant qu’elle ne se soit pas renseigné sur les autres paniers car elle saurait sinon que c’est dans le sien qu’il y a le plus de trucs sucré. Il n’allait quand même pas mentir et Judd part du principe que si elle découvre son stratagème ce n’est pas bien grave, après tout ils sont bientôt sur le point d’aborder le sujet donc il ne s’agit ici que d’une question de minutes. Lui proposant d’avancer pour aller sur le point de rendez-vous, il se mit à sourire avant de lui répondre « Non, tu vas t’éclater et surtout ne pas regretter ! » Pour lui son état, c’est surtout qu’elle soit enceinte, sinon elle pourrait faire beaucoup plus de choses si ce n’était pas le cas. Elle ne doit pas arrêter de s’amuser parce qu’elle ne voit pas. « Puis tu seras avec quelqu’un qui prendra bien soin de toi, il a l’habitude ! » Et merde, il vient de balancer un énorme indice sur sa « surprise », espérant qu’elle n’était pas relevée sa dernière phase. « On est arrivé ! » Ça tombe bien, ça va peut-être aider à changer le sujet même si c’est assez ridicule puisqu’il est bientôt temps de lui dire qu’elle ne va pas passer la journée avec un inconnu mais plutôt une énième avec lui.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t488-
avatar
☞ ÂGE : 25 années (27 Juillet)
☞ STATUT : Célibataire et enceinte de 4 mois, je l'ai apprit quand je suis devenue aveugle.
☞ PROFESSION : Ancienne ambulancière incapable de faire son travail depuis un accident qui m'a laissé atteinte de cécité totale.
☞ HABITATION : Avec Judd le chien guide (a)

☞ BAFOUILLES : 242 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : Shay Hotness Mitchell.
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : la jolie Mazéa ♥ (sarah drew)

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Mar 7 Fév - 22:03



Judd & Mattie
Je me lançais les yeux bandés dans un rendez-vous. Prier ? Non, je n’irais pas faire ça, la dernière fois que j’avais prié c’était avec un enfant de Satan, alias mon père. Je sentais l’air frais caresser mon visage, la musique que j’entendais au loin me donnait du baume au cœur, même si l’envie de déguerpir était vraiment très présente. « Comment tu peux promettre ? » Que je questionnais Judd. « Si ça se passe mal, c’est toi qui va payer cher ce soir ! » Que je disais, le sourire bien accroché aux lèvres et je disais ça très sérieusement. Il ne l’avait pas compris que je pouvais être très chiante parfois ? Et que même j’en profitais avec lui, car il m’avait menti, je lui avais dit que j’étais du style à ne jamais oublier ! J’attendais près de la voiture qu’il me donne mon panier, alors que je continuais d’entendre cette musique provenant de la fête foraine et les hurlements que pouvaient lâcher les courageux qui montaient sur certaines attractions à sensation. Des manèges que j’avais pour habitude de faire, mais comment cela serait possible ? Je continuais de persister que je m’étais laissée berner par le côté bonne cause que par la raison. « Ouai, bin parfois faire une bonne action … c’est tout aussi bien de donner l’argent ! » Défaitiste. Clairement je l’étais pour le coup. « Des sucreries ? Au fait toi du coup tu vas à la fête foraine ou c’est un peu plus loin et que tu me colles juste pour être sûre que ça va aller pour moi ? » Que je demandais avant d’ajouter. « Car oublie pas, je suis loin d’être un chien en détresse ! » J’avais horreur quand on me surprotégeait et tout, mais c’était compliqué de dire à Mason ou ma cousine d’arrêter cela. Bref, je mordais un peu l’intérieur de ma joue en respirant comme pour me donner un peu de confiance. « T’es chiant … t’es obligé d’être aussi positif ! » Que je lui lançais comme réponse tout en marmonnant comme une gosse. Ce n’était pas rassurant, il ne pourrait pas être vrai là de suite ! Et ne pas juste tenter de me rassurer ? Enfin, je grommelais encore un peu alors que nous étions presque à l’intérieur de la fête foraine alors que les mots de Judd me firent froncer les sourcils. « Attend là … c’est Mason qui a acheté mon panier ? Non mais sérieusement ? » Que je hurlais presque sur Judd, mon cousin était capable de ça et au vu de ses mots autant dire que je n’étais pas si idiote. « Tu sais quoi part à ton rendez-vous … » Lançais en cherchant le long de son bras droit sa main pour récupérer mon panier. « Moi je me casse ! » Que je disais. Le panier en main je commençais à avancer un peu plus dans la fête et m’incrustant dans la foule, tant pis pour leur chevilles … j’étais énervée et j’avais laissé Judd derrière moi.


[/quote

_________________
follow your heart and stars
C'est l'histoire d'une fille triste et solitaire, qui n'a jamais trouvé sa place nulle part. Une bombe humaine sur le point d'exploser. Une cocotte-minute constamment sous pression dans laquelle bouillonnent depuis trop longtemps du ressentiment, de l'insatisfaction, une envie d'être ailleurs.  — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 31 ans
☞ STATUT : Célibataire
☞ PROFESSION : Policier en année sabbatique, aide à domicile
☞ BAFOUILLES : 69 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Stephen Amell
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : Jadyn l'avocat des divorces

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Mer 8 Fév - 0:44



Judd & Mattie
Il faut croire qu’il est sado maso d’avoir payé pour une journée avec elle alors que d’habitude c’est lui qui est payé et qu’elle n’est pas forcément facile à vivre. C’est même un euphémisme. Il aurait pu profiter de cette journée pour souffler car si elle n’a pas besoin de lui, ça veut dire qu’il est en congé mais non. Même son jour de congé il le passe avec elle et ce n’est pas une action toute calculée pour mener à bien sa mission d’avoir des informations sur la mort de sa sœur, en se rapprochant d’elle. Non c’est pour une autre raison que même lui ignore. « Si tu veux, si ça se passe mal tu auras le droit de te lâcher sur moi ! » Il ne devrait pas dire des choses de la sorte car même s’il sait qu’ils seront ensemble, ça ne veut pas dire que tout va se passer comme Mattie le souhaite. « Ne sois pas négative Mattie, tu vas t’amuser ! » Il a toujours l’air optimiste mais ce n’est pas le cas mais il faut bien un juste milieu des choses avec Mattie. Qu’il soit assez optimiste pour combler son côté défaitiste. « J’ai aussi rendez-vous à la fête foraine, j’suis pas là pour t’espionner » Enfin, ça dépend de quel point de vue on se place car on pourrait penser qu’effectivement, il l’a espionné au point de tricher pour obtenir son panier en l’achetant. Mais bon, il ne l’a pas fait d’un mauvais fond. Judd était persuadé de s’être vendu malgré lui avec ses mots, bien loin de s’imaginer qu’elle interprétait ces quelques mots d’une toute autre manière. Il avait à peine eu le temps de réagir pour lui dire qu’elle fait fausse route qu’elle partit dans la direction opposée, allant dans la foule. Manquait plus que ça, qu’il la perde et qu’il lui arrive quelque chose. Autant dire que cette journée n’était pas censée se dérouler de cette façon, loin de là même. Partant donc à sa recherche, il essaya de l’appeler « Mattie attend » mais malgré son sens décuplé, avec le bruit il avait peu de chance qu’elle lui réponde, surtout bornée comme elle est. Après quelques coups d’œil à gauche puis à droite, il finit par la retrouver au milieu de la foule. Venant attraper son bras, il dit seulement : « C’est moi ! » Ce qui ne veut rien dire mais il pense qu’elle comprendra aisément même s’il n’a pas parlé très fort. « C’est moi Judd ! » Il prend finalement la peine de lui dire ses quelques mots, avant de lui dire le fin fond de sa pensée. « C’est moi qui ait payé pour ton panier. Voilà pourquoi j’ai choisi les friandises, voilà pourquoi j’avais rendez-vous à la fête foraine. J’voulais juste te faire la surprise ! » Ca pour une surprise c’en est une, c’est juste probable qu’elle ne soit pas si bonne que ça, surtout pas après le coup de fuite qu’elle vient de lui faire en imaginant seulement que l’acheteur était son cousin car le fait que ce soit lui, ça devient presque pire. « Voilà comment je sais que ça va bien se passer ce soir ! » Il continu, essayant peut-être de la calmer pour ne pas qu’elle fasse bombe à retardement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t488-
avatar
☞ ÂGE : 25 années (27 Juillet)
☞ STATUT : Célibataire et enceinte de 4 mois, je l'ai apprit quand je suis devenue aveugle.
☞ PROFESSION : Ancienne ambulancière incapable de faire son travail depuis un accident qui m'a laissé atteinte de cécité totale.
☞ HABITATION : Avec Judd le chien guide (a)

☞ BAFOUILLES : 242 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : Shay Hotness Mitchell.
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : la jolie Mazéa ♥ (sarah drew)

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Ven 10 Fév - 18:13



Judd & Mattie
En tout cas, je me trouvais relativement gentille de prévenir Judd que si ça passait mal, il allait devoir en payer les frais. Le pauvre. « Rappelle-toi la première fois où tu m’as rencontré ! » Que je prévenais bien gentiment avant d’ajouter. « Prépare la chambre d’hôtel ou la tente ! » Amusée, je marchais avec lui en direction du bruit de foule et de la musique prévenant presque de l’ambiance festive qui s’y tenait. « Si tu le dis ! » Répondis-je au jeune homme. Ça me paraissait assez étrange qu’il me suive quand même de la sorte, il en m’avait pas laissé, comme s’il voulait vérifier qui était le mec avec qui j’allais finir ce soir. « Ouai, si tu le dis, on va te faire confiance ! » Insistais-je sur le mot confiance, tout en m’apercevant de par le bruit que nous étions à présent à côté de la foule pour ne pas dire à un pas. Puis plus rien n’allait. Je venais de récupérer mon panier de la main de Judd, presque de force. Persuadée que c’était Mason qui avait finalement acheté mon panier. Cela m’énervait d’avance. Je n’avais aucune envie d’être pouponnée comme une gosse, autant dire que ça commençait bien. Merci Judd de m’avoir promis que tout allait bien se passer. En tout cas, j’étais énervée, alors les personnes se tenant devant moi avaient plus de jugeote s’ils ne se retrouvaient pas dans mes pas ou sur le passage de ma canne. Je n’avais pas Combo, je ne voulais pas le prendre, mais je commençais à croire que c’était une grosse erreur que de l’avoir laissé à la maison. Sentant une pression sur mon bras et la voix de Judd l’accompagnant, je commençais déjà à me débattre. Sa phrase, me laissait juste penser qu’il venait de m’attraper pour me refiler à mon cousin. Alors non, merci. En apprenant avec beaucoup de mal, autant le dire que s’entendre avec la musique passant dans les allées de la fête foraine, ce n’était pas sublime pour l’entendre, mais j’avais compris le principal. Et j’étais perplexe face à ses dires. Pourquoi il avait choisi les sucreries ? La façon dont il le disait on pourrait croire qu’il l’avait choisi en connaissant exactement la personne l’ayant fait. Des questions voilà ce qui se passait dans mon esprit. Ces dernières appelaient leurs réponses me causant presque un mal de crâne. « Arrête-moi si je me trompe ! Tu as pris mon panier en sachant que c’était moi ? » Rien qu’en disant cette phrase, je me sentais mal et je ne saurais expliquer cela. La peur qu’il ait pitié de moi ? Je n’en savais rien pour le coup, mais ça me laissait perplexe et je ne savais pas si j’allais réussir à trouver des réponses avec cette situation complexe. Peut-être que je m’interrogeais trop et qu’il fallait que je prenne plaisir durant cette journée ? « Pourquoi tu ne l’as pas dit ? » Que je demandais alors que je finissais par être bousculé, me retenant un minimum grâce au corps de Judd.



_________________
follow your heart and stars
C'est l'histoire d'une fille triste et solitaire, qui n'a jamais trouvé sa place nulle part. Une bombe humaine sur le point d'exploser. Une cocotte-minute constamment sous pression dans laquelle bouillonnent depuis trop longtemps du ressentiment, de l'insatisfaction, une envie d'être ailleurs.  — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 31 ans
☞ STATUT : Célibataire
☞ PROFESSION : Policier en année sabbatique, aide à domicile
☞ BAFOUILLES : 69 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Stephen Amell
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : Jadyn l'avocat des divorces

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Jeu 16 Fév - 22:56



Judd & Mattie
Avec un sourire il répondit à sa remarque « Ouais ouais c’est ce qu’on dit, dans mon lit je suis bien aussi ! » Il peut se rendre compte comme ça à quel point les choses ont évolué. Elle le supporte maintenant même si elle ne lui fait pas vraiment la vie facile. Mais bon dans sa situation, peut-être que Judd aussi enverrait tout le monde bouler. Quoi qu’il arrive, il essayait de la détendre, sachant très bien ce qu’il l’attendait mais lui il ne s’attendait très clairement pas à ce qu’elle pète un câble sur une supposition et s’en fiche dans la foule. Avec sa situation et le monde qu’il y a, Judd s’inquiéta mais beaucoup moins lorsqu’il la trouva enfin même s’il a limite cru qu’elle allait lui donner un coup de cane. C’est toujours mieux comme arme contre lui que son chien qui a clairement un problème contre lui. Judd se mit à souffler, essayant alors de remettre les choses aux clairs pour qu’elle comprenne la situation, sans qu’elle ne pense forcément qu’il l’a fait pour des façons malveillantes comme par exemple le fait d’avoir pitié d’elle. Ce n’était clairement pas pour ça. « Oui, c’est avec toi que j’ai rendez-vous. Enfin tu as rendez-vous avec moi » Répète-t-il, se rendant compte finalement à quel point il a l’air ridicule. Mais bon au moins les choses sont dites et il espère qu’elle ne le prendra pas mal vu comment elle a réagi en supposant qu’il s’agissait de son cousin. Acet instant un couple bouscula Mattie en circulant vers eux. Non mais les gens ils ne peuvent pas faire attention sérieux ? Heureusement il était là pour la rattraper mais quand même. Tout de même, ne voulant pas partir dans une dispute avec un inconnu et surtout, parler avec Mattie à la place pour lui dire le pourquoi de ses agissements, il laissa passer pour une fois. « Je voulais te faire une surprise. J’avoue j’ai triché, c’était pas mon but premier mais en trouvant des indices, j’ai pas pu m’en empêcher ! » Après le pourquoi il a voulu l’acheter, lui-même ne saurait expliquer pourquoi. Il avait eu envie, c’est tout. Il avait même déboursé de l’argent pour, c’est un fait. « Maintenant, si tu es toujours partante pour la fête foraine, je te proposera bien la grande roue avec le vent qu’il y a ! » Il le devine, la grande roue dans son état ce n’est pas le meilleur plan mais avec la brise qui leur caresse le visage au sol, il se dit que ça peut être sympa comme sensation. « Ah moins que tu veuilles commencer par les cochonneries ! » Judd être un ventre sur pattes ? Mais pas du tout voyons. Enfin si mais c’est surtout une manière pour lui de passer à autre chose et qu’elle se vide l’esprit de tout ce qu’il s’est passé avec le fait qu’elle s’enfuit en pensant avoir à faire à son cousin par protection.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t488-
avatar
☞ ÂGE : 25 années (27 Juillet)
☞ STATUT : Célibataire et enceinte de 4 mois, je l'ai apprit quand je suis devenue aveugle.
☞ PROFESSION : Ancienne ambulancière incapable de faire son travail depuis un accident qui m'a laissé atteinte de cécité totale.
☞ HABITATION : Avec Judd le chien guide (a)

☞ BAFOUILLES : 242 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : Shay Hotness Mitchell.
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : la jolie Mazéa ♥ (sarah drew)

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Dim 19 Fév - 14:38



Judd & Mattie
J’étais amusée par sa réponse. « Alors, ne tente pas le diable avec moi … » Sérieusement, ne fallait pas pour lui qu’il me tente à recommencer cela, c’était comme m’offrir une occasion de l’emmerder. Même si j’appréciais plutôt le jeune homme à présent, si j’oubliai à vrai dire le fait qu’il était payé pour rester avec moi. Enfin, tout était stressant, mais quand j’avais cru comprendre que c’était Mason qui allait me rejoindre, je m’étais tirée, j’avais galéré pour me frayer une place parmi la foule qui était plus qu’imposante. J’étais dans cette foule, qui aurait pu me faire valser à leur bon vouloir, mais la canne devait calmer bien des personnes. Judd avait fini par te rejoindre, j’étais encore très loin d’être calme, tout au contraire, j’en voulais à mon frère et que dire à propos de Judd ? Après tout lui devait des comptes à mon cousin et apparemment il était de son côté. Tout cela me rendait dingue, j’avais qu’une envie l’envoyer promener, mais je l’écoutais et je restais surprise par ses paroles. « Euh … » Je ne comprenais pas, quoi ajouter d’autre, j’allais juste l’interroger, j’avais maintenant non pas rendez-vous avec mon cousin, mais avec le mec qui m’aidait. Manquant de tomber, j’avais était rattrapé par le corps de Judd, laissant mes mains s’agripper à son tee-shirt. « Désolée. » Je l’étais, mais je n’avais ps le choix, à terre ou sur lui, c’était mieux sur lui. « D’accord t’as triché, mais pourquoi vouloir passer cette soirée avec moi ? » Une explication était de mise, j’avais besoin de comprendre. C’était un complot avec mon cousin, pour que je ne tombe pas sur un taré ou autre ? Peut-être, mais je ne voulais clairement pas subir cela. Avant de juger, peut-être devais-je l’écouter. « D’accord … mais je veux la grande roue et les cochonneries ! » Autant la jouer sur tous les plans et ne pas attendre que l’une chose se fasse, alors qu’on pouvait prendre part au deux, se goinfrer en s’amusant.
[…]
On était dans la grande roue, je retirais mon écharpe. « Noue ça autour de tes yeux ! » Une petite idée avait pris en otage ton esprit. « Je veux que tu vives ce moment comme moi … » Je voulais lui montrer ce qu’était d’être aveugle, pas pour qu’il me comprenne, même si c’était intéressant, mais je ne pouvais nier que les choses étaient différente sans la vue. Je prenais un churros après qu’il ait fini de nouer l’écharpe autour de ses yeux. La roue tournait, on avait fait un tour, sans vraiment parler. « Alors, comment tu te sens ? »



_________________
follow your heart and stars
C'est l'histoire d'une fille triste et solitaire, qui n'a jamais trouvé sa place nulle part. Une bombe humaine sur le point d'exploser. Une cocotte-minute constamment sous pression dans laquelle bouillonnent depuis trop longtemps du ressentiment, de l'insatisfaction, une envie d'être ailleurs.  — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 31 ans
☞ STATUT : Célibataire
☞ PROFESSION : Policier en année sabbatique, aide à domicile
☞ BAFOUILLES : 69 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Stephen Amell
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : Jadyn l'avocat des divorces

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Dim 26 Fév - 22:18



Judd & Mattie
Judd ne s’attendait pas forcément à ce qu’elle le prenne bien en apprenant la supercherie mais il ne pensait très clairement pas que les choses se passeraient ainsi ? Heureusement il l’a vite rejoint et les choses ont pu être mises à plat car ils sont là pour passer de bons moments alors autant ne pas perdre de temps pour des choses comme celle-ci. Mason ne lui a rien demandé mais c’est vrai qu’au vu de la situation, il est tout à fait normal qu’elle puisse le prendre ainsi. L’aidant à rester debout, il finit par hausser les épaules. Elle ne peut pas savoir ce geste mais c’est pour lui. Il ne sait pas pourquoi il avait fait ça. « Je ne sais pas, j’avais envie de passer du temps avec toi sans que tu penses que je suis là parce que je suis payé » C’est vrai que ce n’est pas évident, il est chez elle en étant payé alors peut-être que Mattie pense qu’il n’est gentil que pour ça. De base il comptait l’être uniquement pour avoir des réponses à certaines questions mais au final le fait de s’entendre avec elle, ce n’est pas de la comédie. De toute façon, il n’aurait pas donné autant d’argent pour une simple supercherie.

[…]

Judd fronça les sourcils à ses mots mais fini par s’exécuter. « Euh d’accord ! » Il n’est pas très à l’aise avec ça mais comprendre ce qu’elle vit au quotidien le temps d’un instant l’intrigue assez. « N’en profites pas pour tout manger d’accord ? » Plaisante-t-il alors qu’il est en train de mettre l’écharpe autour de ses yeux. Judd n’était pas très à l’aise lorsque la roue se mit à tourner mais il ne dit rien pour ne pas que Mattie puisse le prendre mal. « Je… Je ne saurais comment expliquer, c’est bizarre comme sensation mais je me sens bien ! » Si au début il craignait le fait de ne pas voir malgré le mouvement, finalement ça lui permet de profiter de chaque sensation. « Je… je suis content de partager cette sensation avec toi. Je ne peux pas comprendre ce que tu vis au quotidien mais ça m’éclair un petit peu plus les choses » Sans trop réfléchir, il chercha sa main et si le fait de ne pas la trouver de suite aurait pu le décourager, il finit par l’avoir et la serrer dans la sienne. « J’aimerai bien passer cette journée comme ça, ça sera toi ma guide ! » Fini-t-il par dire alors qu’ils étaient en train de descendre et qu’il a gardé l’écharpe. Etant plus à l’aise due à l’habitude, elle pourra mieux les guider et au pire des cas, il pourra toujours retirer l’écharpe.
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t488-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   

Revenir en haut Aller en bas
 

✎ PANIER N°5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hermy: Un vrai panier percé.
» panier de remorquage
» Argos, déprime et reste dans son panier(37)
» Panier de crabes ? Demandez à Azouz Begag!
» recette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: BAD CRAZY :: LES RPS ARCHIVES :: LA VENTE AUX ENCHÈRES-