AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✎ PANIER N°5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
☞ ÂGE : 25 années (27 Juillet)
☞ STATUT : Célibataire et enceinte de 4 mois, je l'ai apprit quand je suis devenue aveugle.
☞ PROFESSION : Ancienne ambulancière incapable de faire son travail depuis un accident qui m'a laissé atteinte de cécité totale.
☞ HABITATION : Avec Judd le chien guide (a)

☞ BAFOUILLES : 242 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : Shay Hotness Mitchell.
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : la jolie Mazéa ♥ (sarah drew)

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Sam 4 Mar - 16:41



Judd & Mattie
J’écoutais Judd en laissant un sourire se poser sur mes lèvres. Je devais le croire ? Après tout dans le fond, il n’avait pas tort, je le prenais juste pour un mec qui bossais pour moi, même si ce n’était pas moi qui l’avait demandé et tout. « J’avoue que ça peut paraître logique, mais ça n’explique pas forcément pourquoi, faudra que tu me le dises ! » Un sourire aux lèvres, je sentais mes cheveux virevolter aux grés du vent, alors que je glissais ma main dans ces derniers pour tenter de les calmer. J’avais très vite fini par atterrir dans la grande roue, étonnamment j’eus un peu plus d’imagination en connaissant la personne me suivant durant ce rendez-vous. Je connaissais Judd donc j’étais plus à l’aise, moins à me demander à quoi je ressemblais ou encore ce que l’autre pourrait penser d’être avec un tel boulet que je pouvais être. J’avais finalement noué le bandeau devant ses yeux, du moins il me l’avait assuré. Je glissais ma main dans le paquet pour prendre de quoi manger avant de sourire et de finalement rire. « Tu m’as percé … je pensais tout pouvoir manger avec toi aveugle ! » Je rigolais encore alors que je mangeais tout en l’écoutant m’expliquer les sensations qu’il avait, j’étais presque jalouse de ce qu’il ressentait et cela pouvait sans nul doute se lire sur mon visage. « J’ai jamais ressenti cela, j’ai été brutalement jeté dans cette réalité et dans ce monde noir, c’est plus compliqué pour moi, enfin ça l’était. » Oui, j’avais réussi à l’accepter, pas autant que ma grossesse pour le coup, j’avais encore du mal avec ces futurs enfants qui n’allaient plus tarder à pointer leur nez. Je sentis la main de Judd attraper la mienne, un sourire venu égayer mon visage, alors que je restais silencieuse, en laissant mon être réagir de tellement de façon que je restais complétement perdu. Je finissais par rire à tel point que ma tête venait de se poser sur son épaule. « Tu sais que ça va être casse gueule d’être deux aveugles dans cette grande cohue ? » Demandais-je en souriant.
[…]
Cela faisait maintenant un bon moment que vous étiez à la fête foraine. « Vient on va au parc ! » Ma main n’avait jamais quitté celle de Judd, il faut dire qu’il était resté aveugle, tout comme toi, même si lui avait le pouvoir de revenir dans le monde si magnifique des voyants. Je marchais me frayant un chemin alors que je protégeais aussi mon ventre, imposant, mais pas encore suffisamment pour que je bloque la circulation. Arrivant au parc rapidement, je laissais mes pieds toucher l’herbe nouvellement rafraichit, je pouvais reconnaître cette douce odeur qu’offrait l’herbe quand elle venait d’être taillé. « Alors, comment c’est d’être dans ma peau ? » Je ne savais pas trop la réponse que je voudrais entendre, je sentais les balançoires et je laissais la main pour la première fois de Judd sur l’une d’elle, le laissant faire, pouvant retirer son bandeau à sa guise. Je me glissais sur la balançoire me laissant balancer dessus.



_________________
follow your heart and stars
C'est l'histoire d'une fille triste et solitaire, qui n'a jamais trouvé sa place nulle part. Une bombe humaine sur le point d'exploser. Une cocotte-minute constamment sous pression dans laquelle bouillonnent depuis trop longtemps du ressentiment, de l'insatisfaction, une envie d'être ailleurs.  — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 31 ans
☞ STATUT : Célibataire
☞ PROFESSION : Policier en année sabbatique, aide à domicile
☞ BAFOUILLES : 69 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Stephen Amell
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : Jadyn l'avocat des divorces

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Sam 29 Avr - 21:49



Judd & Mattie
Judd sourit « C’est bien les mystères aussi » des mystères autour d’eux, il y en a des tas, sans que les deux soient vraiment au courant. Mais bon, s’ils commencent à se poser des questions ils ne vont pas pouvoir s’amuser comme ils le font actuellement dans la grande roue. Le jeune policier ne s’attendait pas à ce genre d’activité, c’est-à-dire le faire sans ses yeux mais il trouve que c’est une très bonne initiative de la jeune femme. Il pense qu’elle le connait assez pour pouvoir proposer cela. Il trouve cela très intéressant, il aura l’impression de rentrer dans son monde. C’est d’ailleurs comme une invitation qu’il voit cela et ça le touche. Bien sûr, ce n’est pas cela qu’il va dire, il préfère être muet pour ce genre de situation. « Je comprends, du moins je peux essayer de comprendre, ça ne devait pas être évident. Comment est-ce que tu l’as vécu ? » C’est vrai ça, il la connu directement sans sa vue, il ne sait pas par quoi elle est passée en se rendant compte qu’elle ne pouvait plus profiter de la moindre lumière. La main dans la sienne, il passe un excellent moment. « Je sais mais on y arrivera ! » Il lui fait confiance, elle lui a montré plusieurs fois qu’elle n’avait pas besoin de lui. Judd n’a pas d’autre choix que de la suivre la future maman. Il veut continuer l’expérience du bandeau, vivre comme elle pour une fois et sans ses yeux, il est complètement dérouté, il ne peut faire confiance qu’en la jeune femme. Si son cousin apprend cela il risque de l’engueuler mais il n’en a que faire. Il n’est pas au travail à cette heure-là, il est juste avec la jeune femme qu’il considère un peu comme une amie. « Comment est-ce que tu fais pour savoir que nous sommes arrivés ? » Il la croit, il sait que s’il enlève le bandeau alors il verra la pelouse verte. C’est une question qu’il se pose car il trouve que le corps humain est très fort lorsqu’il doit remplacer des sens. Il le voit au quotidien avec Mattie qui arrive à vivre malgré son handicap. Ca doit être déroutant. « C’est bizarre, je me rends compte à quel point tu es quelqu’un d’extraordinaire, à quel point tu as réussi à t’adapter malgré que ce ne soit pas facile. Je ne te connaissais pas avant cela et tu ne dois pas attendre ça de moi mais je suis fière de toi ! » Il est peut-être stupide de dire ses mots mais il les pense et maintenant qu’il comprend à quel point c’est compliqué, il se dit que c’est important de dire ce qu’il ressent à cet instant. Il se sent enfermé avec ce bandeau sur les yeux, il étouffe presque mais il peut y remédier. Mattie elle, n’a pas d’autre choix que de vivre avec. « Alors tu as tout manger ou il en reste un petit peu ? » Demande-t-il avec un sourire alors qu’il commence légèrement à se balancer mais il n’est pas très rassuré. Il a faim mais il ne le remarque que maintenant, bien trop intrigué par être sans sa fonction qu’est la vue. « Tu pensais tomber sur quel genre d’homme au fait ? » Il demande ça avec un léger rire. Si ça se trouve elle s’était fait tout un film. Pas de chance pour elle, ce n’est que lui !
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t488-
avatar
☞ ÂGE : 25 années (27 Juillet)
☞ STATUT : Célibataire et enceinte de 4 mois, je l'ai apprit quand je suis devenue aveugle.
☞ PROFESSION : Ancienne ambulancière incapable de faire son travail depuis un accident qui m'a laissé atteinte de cécité totale.
☞ HABITATION : Avec Judd le chien guide (a)

☞ BAFOUILLES : 242 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : Shay Hotness Mitchell.
☞ CREDITS : tearsflight
☞ MULTI-COMPTES : la jolie Mazéa ♥ (sarah drew)

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   Sam 29 Avr - 22:32



Judd & Mattie
Je grimaçais un peu. Bien ? C’est une blague. « Ou pas … » Autant dire que je ne rentrerais pas dans les pourquoi du comment je n’aime pas ça, mais ma vie a été bien trop jonché de surprise et de mystère pour que je puisse apprécier cela. Donc non, le mystère n’a rien de cool à mon gout, j’en ai horreur, je n’aime pas les surprises, car généralement les miennes sont nulles à m’en faire pleurer et à m’en causer des ulcères à l’estomac. Je suis aveugle et lui est aveuglé à présent par ce ruban que je lui ai noué autour des yeux, je trouvais cela bien de faire vivre cela à Judd, il a parfois du mal à me comprendre et autant dire que j’avais besoin qu’on me comprenne de a à z, ce besoin de liberté était omni présent en moi, alors impossible que de le faire si tout le monde tente de m’enfermer pour que je sois en sureté ! Je voulais sans doute vivre dangereusement. « J’ai dû m’y habituer, me faire chouchouter … comme tu tentes de le faire sous les ordres de mon cousin … tout en conjuguant avec ça ! » Je désigne forcément mon ventre, ce ventre plus qu’arrondis maintenant. Fin Avril, début Mai j’allais devoir assumer deux enfants d’un coup tout en étant aveugle ! La joie. Nos mains sont liés par le désir de ne pas tomber, que lui tombe ça allait, moi je n’étais pas seule, j’étais à trois alors forcément les enjeux étaient sans nul doute plus important. « On y croit ! » fallait y croire, c’était le mieux à faire de toute façon. On arriva assez rapidement là où on le voulait, la question de Judd me fit tout bonnement sourire. « C’est inné à vrai dire … » Je souris avant d’ajouter. « Il y a la sensation sur mes pieds, enfin mes chaussures puis le fait que je puisse me guider avec ma canne aide, je sais et je connais cette ville pour parvenir à me repérer un minimum et avec le temps, depuis que je suis aveugle, j’ai parcouru de bon nombre de fois ces endroits pour pouvoir m’y rendre seule après ! Je veux ma liberté ! » Installée sur l’herbe, je souris aux mots du jeune homme, il n’a même pas idée que je puisse sourire, à moins qu’il parvienne à l’entendre dans ma voix ? Je le sais que moi, je parviens à percevoir les petits rictus, comme si ces derniers se soufflaient à mon esprit pour me prévenir ! « Fière de moi … monsieur Judd deviendrait-il un peu trop proche de sa patiente ou je ne sais pas vraiment comment tu m’appelle dans ta vie privé à vrai dire ! » disais-je tout en pinçant mes lèvres. « Non, je n’ai pas tout mangé, mais tu mérites de ne rien avoir au vu de tes dires ! » disais-je tout ne le laissant se servir après avoir pris sa main pour le laisser se servir. « Aucune idée, mais j’avais peur de tomber sur un dingue … même si je l’ai pas dit, j’étais anxieuse et j’aurais presque apprécié malgré mes dires de tomber sur mon cousin … alors sur toi c’était plutôt un bon combo ! » annonçais-je avec un léger sourire. On se remplissait la panse et une fois fait , je me levais pour aller sur l’une des balançoires laissant Judd tenter de se repérer de lui-même, il avait fini par déposer ses mais sur mes épaules. « On joue à chat ou quoi ? » demandais-e presque euphorique !



_________________
follow your heart and stars
C'est l'histoire d'une fille triste et solitaire, qui n'a jamais trouvé sa place nulle part. Une bombe humaine sur le point d'exploser. Une cocotte-minute constamment sous pression dans laquelle bouillonnent depuis trop longtemps du ressentiment, de l'insatisfaction, une envie d'être ailleurs.  — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ✎ PANIER N°5   

Revenir en haut Aller en bas
 

✎ PANIER N°5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Hermy: Un vrai panier percé.
» panier de remorquage
» Argos, déprime et reste dans son panier(37)
» Panier de crabes ? Demandez à Azouz Begag!
» recette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: BAD CRAZY :: LES RPS ARCHIVES :: LA VENTE AUX ENCHÈRES-