AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sweet escape. (Jona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sweet escape. (Jona)   Sam 18 Fév - 6:20

Sweet escape

 

 
 
 
feat : Jona & Louise

 
« « - J’y suis en ce moment-même. ». Un tendre sourire se dessina sur les lèvres de Louise. « Bienvenue à la maison alors. ». Elle était heureuse qu'il est trouvé sa place ici, son chez soi. Elle était heureuse que ce soit ici et nul part ailleurs, parce qu'elle tenait pas à le voir partir même si elle n'était pas prête à se l'avouer. Et Louise n'en avait pas fini avec ses questions, trop curieuse et heureuse de voir que Jona s'ouvrait à elle sans mal. Il ne semblait pas se forcer quand bien même les sujets qu'ils abordaient n'étaient pas facile. C'était étrange de constater qu'à leur façon, ils étaient tous les deux brisés. En un sens, leurs idéaux avaient été décimés, mis à mal. Leur vie avait tremblée avant de voler un éclat et pourtant, ils étaient là, débout, se raccrochant au peu qu'ils avaient. Pourtant, ils se tenaient bien droit.

Et la main sur son ventre, Louise fut attendrit par le sourire que Jona abordait. Elle se sentait charmé par ce sourire, comme si ce petit ventre était quelque chose de beau, une bonne chose. C'était peut-être stupide mais ce simple regard la faisait se sentir mieux et son coeur battait un peu plus vite, soulignant toutes les qualités de Jona. « - Tu fais exprès de me déconcentrer pour gagner, c’est ça ? ». Elle se mit à rire légèrement. « Evidemment, je suis d'une fourberie sans limite. ». Ce n'était que de la plaisanterie, c'était évident, même si cela lui plaisait de le déconcentrer ainsi, elle ne l'avait pas fait volontairement.

Elle rentra une autre boule avant de lui demander s'il avait des enfants. La question sembla le surprendre quelque peu. « - Non. ». Louise resta silencieuse, une légère grimace sur le visage, sentant qu'elle avait touché une corde sensible malgré elle. Elle l'observa se placer pour jouer. « - Je ne peux pas en avoir. » . Louise posa son regard sur lui, oubliant le jeu u instant. Ce n'était pas de la pitié qu'elle lui offrait même si elle se sentait désolée elle était avant tout compatissante. « - Mais elle voulait absolument un enfant, alors j’ai un fils. ». Le voyant chercher das son portefeuille, Louise se rapprocha de lui doucement. « - Voici James. C’est une vieille photo, il a huit ans maintenant. ». Elle observa la photo avec un immense sourire attendri sur le visage. Un sourire qu'elle ne cherchait pas à cacher, ce petit était magnifique. « Il a l'air adorable... ». Elle savait que c'était ce qu'on disait mais vu le sourire qu'elle abordait, ce n'était pas dans le but de flatter. « Tu sais, même si vous partager par le même ADN, c'est ton fils. Le lapin accroché au rétro, c'est le sien ? ». Se plaçant pour jouer Louise avait ce sourire bienveillant envers Jona alors qu'elle imaginait sans mal que son fils lui manquait. Enfin, elle imaginait parce qu'elle n'était certaine de rien mais, elle doutait sincèrement qu'il vive avec son père. Louise joua, manquant de rentrer sa dernière boule, poussant un petit grognement malgré elle. « Tu le vois souvent, James ? ». Elle l'espérait parce qu'elle avait la sensation qu'il était un papa formidable.

 
to follow...

 
fiche by mad shout.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sweet escape. (Jona)   Lun 27 Fév - 12:05



_ sweet espace
FT LOUISE & JONA


« - Merci ! » A ses yeux, il était ici chez lui. Cette ville, aussi mauvaise avait-elle été avec lui, était sa maison. Il n’y avait pas d’endroit dans le monde qui ressemblait autant à son chez soi que cette endroit. Il y avait vécu de bonne chose aussi, il y avait découvert des émotions inédites pour lui. Son histoire avait vraiment commencé une fois qu’il s’était installé ici, avec sa fiancée. Il n’avait pas eu ce train de vie normal propre à chaque personne, jonglant de drame en drame, de peine en peine, mais cette peine le rendait vivant. Cette peine le définissait et définissait surtout qui il était. Alors Jona continuait à vivre ici, même si ce n’était pas facile. Même s’il n’avait qu’un mot à dire pour retourner dans le confort et la sécurité du monde noble dans lequel il avait grandi. Sa famille l’attendait, même si sa mère lui avait tourné le dos. Il n’était plus l’hériter, ils s’en étaient assurés, mais si Jona le voulait, rien ne l’empêcherait de retourner là-bas. De retourner auprès des requins qui espéraient sans doute le dévorer tout cru. Il n’avait pas très envie de raconter toute sa vie. Il n’avait pas envie de s’ouvrir totalement à Louise parce que Jona était d’un naturel privé. Mais quand il lui parlait, les mots sortaient d’eux même. Il en oubliait presque les barrières qu’ils s’imposaient. Peut-être était-ce l’ambiance, peut-être était-ce tout simplement Louise elle-même. Ils se ressemblaient plus qu’ils ne le pensaient. Deux âmes effrités par les drames du temps qui s’accrochait. Qui était toujours là, debout et quelque part, souriant.

Louise était particulière. Jona l’avait senti le jour où elle était montée dans son taxi. Il s’était attardé sur le reflet de son rétroviseur ; attendri par un visage si fin et pur. Il n’y a rien à dire, Louise est séduisante. Elle charme en un clin d’œil, sans le vouloir et c’est ça qui est beau. Elle n’a pas besoin de faire grand-chose pour le déconcentrer, c’est naturel. Et puis il doit l’avouer, se rire à quel chose de rassurant. Comme si Louise exprimait la force de survivre en ce monde. La raison pour laquelle il ne faut pas baisser les bras. Parce qu’il y a du bon en ce monde, des choses tendres et amusantes. Des choses qui ne devraient pas nous échappés. Une beauté cachée.

Même si son mariage avait été un échec complet, l’amour de Jona pour James était réel. C’était même fort. Il n’avait pas été parfait en tant que père, mais il avait et serait toujours enchanté de jouer ce rôle. « - Il l’est. » Même si Jona ne le voit pas assez souvent, même s’il a l’impression que son ex-femme à tendance à dire de mauvaises choses. C’était comme si elle voulait que James s’éloigne de son père de lui-même. C’était difficile à accepter, mais pas impossible à contrer. Surpris par la remarque de Louise, Jona se rendit compte qu’elle était assez observatrice. Sa surprise se transforma en un sourire apprécié. « - C’est ça. C’est le sien. C’est la première chose que je lui ai offert. » Il laissa Louise jouer, amusé par le fait qu’elle grognait. Elle lui ressemblait, vraiment. Il se mit en place à son tour, essayant de viser juste. Il profita de cette concentration pour prendre son temps quant à la réponse qu’il donnerait. « - Ce n’est jamais assez. » La boule entra et Jona remarqua qu’il ne lui en restait pratiquement plus. « - Vais-je gagner ce grand match, mademoiselle ? » Il se plaça de nouveau, de manière fier et prêt à continuer sur son bon chemin. « - Tiens, tu ne m’as pas dit si tu avais pensé à un prénom. » Il manqua.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sweet escape. (Jona)   Sam 11 Mar - 4:46

Sweet escape

 

 
 
 
feat : Jona & Louise

 
« « - Il l'est. ». Naturellement, elle afficha un large sourire attendri, elle n'en doutait pas un seul instant et ces mots-là dans la bouche d'un papa, cela faisait toujours chaud au cœur. Louise avait eu de la chance d'avoir une famille absolument géniale et la fierté de ses parents était quelque chose de précieux à ses yeux. C'était l'une des raisons qui avait rendu les choses si difficile, elle avait toujours ce sentiment abject de leur avoir brisé le cœur, d'avoir brisé leurs espoirs. Elle savait que ce n'était pas vraiment le cas mais elle avait encore besoin de temps pour l'accepter, pour aller de l'avant, admettre qu'elle était victime et que rien ni personne ne pouvait la placer en bourreau, pas même elle. Louise souligna alors le lapin accroché au rétro de Jona, faisant naître la surprise sur son visage avant qu'elle ne laisse place à un sourire qui faisait fondre Louise. Pour vrai, son cœur avait loupé un battement sous le charme de cet homme. « - C'est ça. C'est le sien. C'est la première chose que je lui ai offert. ». C'était donc quelque chose de très sentimental, comme elle gardait le lapin offert par son frère quand elle avait cinq ans, quand bien même il ne ressemblait plus à grand-chose. « - Ce n'est jamais assez. ». Louise hocha doucement la tête, cela ne devait pas être facile et elle ne pouvait qu'imaginer. Les enfants et les parents ne devraient pas être séparés mais la vie était ainsi faite et il n'y avait personne à blâmer pour ce qui arrivait, il fallait vivre ainsi. Ceci était peut-être un peu fataliste mais dans cette idée, cela ne voulait pas dire qu'il fallait renoncer au bonheur, ni même qu'il ne fallait pas se battre.

« - Vais-je gagner ce grand match, mademoiselle ? ». Louise le regarda avec défi, un sourire amusé sur les lèvres. C'est vrai qu'il était bien remonté mais elle n'avait pas dit son dernier mot. « Tu rêves, je vais rentrer ma dernière et puis la noire dans les règles de l'art. ». Elle semblait sûre d'elle mais, elle n'y pouvait rien, elle était déterminée à gagner. « - Tiens, tu ne m'as pas dit si tu avais pensé à un prénom. ». Instinctivement, Louise posa la main sur son ventre avec un léger sourire alors que Jona venait de louper son coup. Louise se plaça pour rentrer sa dernière boule, légèrement à gauche, pas trop fort, la boule rentra sans effort. « Sasha, elle va s'appeler Sasha. ». Et il ne fallait pas trop demander pourquoi ce prénom parce que Louise n'en avait aucune idée, c'était comme une évidence depuis qu'elle savait qu'elle attendait une petite fille. La brune tenta de rentrer la boule noire en trois bandes comme le voulait la tradition mais cela ne fut pas vraiment un franc succès et le bébé s'agita dans son ventre. Elle s'approcha de Jona et pris tendrement sa main pour la poser sur le petit ventre arrondi. Elle ne savait pas trop si Jona pouvait la sentir comme elle la sentait mais, elle secouait la petite. « Je crois qu'elle aura l'esprit de compétition cette petite. ». Elle afficha un sourire amusé alors qu'elle réalisait qu'elle avait laissé sa main sur celle de Jona. Et ce geste qui semblait si innocent donnait une raison à son cœur de s'emballer, de s'emporter.

 
to follow...

 
fiche by mad shout.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sweet escape. (Jona)   Dim 2 Avr - 12:36



_ sweet espace
FT LOUISE & JONA


Son fils était un petit miracle. Une petite douceur dans sa vie. Jona avait très peu d’occasion de le voir, mais gardait désespérément un œil sur lui. C’était aussi son fils. C’était aussi son enfant. Il se fiche un peu de ces histoires de sang. Du fait que sa famille avait fait un scandale de tout ça. Il était trop habitué à être le mouton noir pour changer d’avis maintenant. Et James avait grandi sous ses yeux. Doucement, discrètement, seul. Il savait que son ex-femme n’avait rien d’une perfection en tant que mère, que sa vie ne devait pas être très simple. Vraiment. Il ne pouvait rien faire pour améliorer sa situation, parce qu’il avait perdu durant le divorce. Il avait échoué. Et James s’était retrouvé du côté de sa mère, et de non de celui de son père adoptif drogué. Jona pouvait comprendre, il avait accepté, mais il faisait d’énorme effort depuis. Et malgré tout, il n’avait le droit qu’à une simple visite par mois. Une toute petite visite, ridicule, minuscule, qui n’était jamais assez à ses yeux. Comment pouvait-il faire partie de sa vie, s’il n’était là que si peu de fois ?

Jona préféra alors se concentrait sur le match, se disant qu’il avait assez parlé de lui et qu’il avait offert à Louise des informations bien discrète. L’étincelle de défi dans les yeux de la jeune femme le fit sourire de nouveau. Décidément, elle avait vraiment cet esprit de compétition qui lui ressemblait tant. Il laissa alors sa place à Louise, après avoir raté son dernier coup. Celle-ci ne manqua pas de rajouter sa dernière boule tout en avouant le nom de son futur bébé. « - Sasha ? J’aime bien. » Dit-il comme s’il avait son mot à dire dans l’histoire. Louise tenta ensuite de rentrer la boule noire, avec un peu de mal. Quelque chose semblait la dérangeait. Jusqu’à ce qu’elle s’arrête de jouer pour s’approcher de lui et prendre sa main. Dans un étonnement total, il senti alors le bébé de Louise s’agiter. C’était… extraordinaire. « - Elle sera comme sa mère. » Dit-il, amusé, restant encore un instant là, profitant du moment. Il faut dire que c’était une expérience nouvelle pour lui, son ex-femme n’ayant jamais fait ça avec elle, étant toujours resté à l’écart durant sa grossesse.

Après quoi, Jona et Louise continuèrent à jouer. Jona demanda une vengeance avant qu’ils s’installe profiter de leurs cocktails sans alcool. C’était une bonne soirée. Une tendre soirée, en réalité. Jona n’aurait jamais cru que ça se passera comme ça. C’était tellement… agréable. Il tenta de rester discrets sur lui-même, mais avec Louise, il ressentait comme le besoin de parler aussi. De s’exprimer. De raconter qui il était. C’était… différent. Il ramena la jeune femme chez elle, comme prévu, puis retourna de son petit appartement, un étrange sourire sur les lèvres.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sweet escape. (Jona)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sweet escape. (Jona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» the sweet escape ∞ (noël)
» + Pool Party: sweet escape.
» sweet escape.
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: BAD CRAZY :: LES RPS ARCHIVES-