AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✎ GROUPE DEUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
☞ ÂGE : quatre-vingt-deux ans et encore toutes mes dents!
☞ STATUT : veuve et en couple avec sa machine à écrire.
☞ PROFESSION : vendeuse de rêve et amie de tous.
☞ BAFOUILLES : 576 ☞ PSEUDO : .
☞ AVATAR : maggie smith.
☞ CREDITS : Shiya(avatar).

MessageSujet: ✎ GROUPE DEUX    Mer 23 Nov - 16:28


   
le buffet, c'est gratuit, profitons-en!
» aiden, ciaran, louise, montana, shannen, théo

   
   
Le buffet, toujours un endroit magique lors de ces événements. Et il faut dire que cette année, les organisateurs ne sont pas moqués de vous. Entre les petits fours salés et sucrés, la fontaine de chocolat, le punch (non alcoolisé), les fruits et tous autres assortiments de douceur. On peut dire qu'ils ont sortis les grands plats. On trouve toujours des petits malins, qui s'y tiennent, accoudés, un verre pas trop vide à la main, parce que le bar est trop loin et que le buffet les appelle. Le genre de personnes qui aime être au contact de la bouffe, rien que de la bouffe et puis ici, ils sont bien loin des regards.
   

   


Dernière édition par Mrs. Hodgkin le Sam 26 Nov - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4147 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    Mer 23 Nov - 22:36


Summer, son alliée de toujours, n'a pas pu assister à ce bal, alors l'adolescente se sent un peu esseulée parmi cette foule de gens. L'absence de sa meilleure amie ne lui donne toutefois pas la raison valable de s'approcher du géniteur de cette dernière. Elle doit rester éloignée de lui, sagement, innocemment aussi, juste à le contempler. Lui et son costard bleu sexy, accompagné d'une chemise blanche entrouverte au niveau du haut. Lui et sa beauté, lui et ses sourires polis lorsqu'il serre la main des invités. Il ne l'a pas encore remarquée, pourtant elle tente vainement d'attirer son attention. Elle ne désespère pas, mais soupire devant sa popularité. Elle détourne finalement le regard pour se pencher sur son portable, prenant une photographie de sa robe courte et blanche et l'envoyant à Summer. Elle tente de trouver une occupation, toujours son verre de diabolo en mains. Ses yeux parcourent la salle, la piste de danse, distraits par ce flot de mouvements exécutés par des individus variés. Elle finit par découvrir le buffet rempli d'ingrédients aussi délicieux les uns que les autres. Elle grignote alors, se léchant les doigts et les lèvres au passage. Une vraie enfant qui se laisse captiver par la nourriture. C'est alors qu'elle croise le regard de Théo, l'homme qui a programmé plusieurs séances d'initiation en musique à l'intérieur de son lycée. Évidemment elle a participé à chacune. Elle n'a pas terminé sa bouchée mais elle interrompt sa propre découverte du buffet. « Hey m'sieur ! » Elle avale son morceau de petit four et lui accorde un sourire angélique. « Vous allez bien ? » Elle demande en le scrutant, heureuse de le croiser ici. Théo est quelqu'un qu'elle admire beaucoup, pour ses talents musicaux, comme elle est passionnée chaque fois qu'elle entend les partitions de violoncelle de Jasper. « Vous comptez aller sur la scène pour un concert j'espère ! » Elle rit un instant pour créer une ambiance chaleureuse entre eux.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.


Dernière édition par Shannen Weaver le Jeu 24 Nov - 9:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
avatar
Ciaran O'Malley
Le crevettlover
☞ ÂGE : 39
☞ STATUT : sous le charme d'une femme enfant aux formes juvéniles, mais pourtant exquises, qui se trouve être l'amie proche de sa propre fille et l'enfant de son meilleur ami. Une demoiselle qui devrait lui être interdit, mais qui l'attendri par ses airs solides et fragile à la fois. père célibataire de Summer, 13 ans.
☞ PROFESSION : musicien, interprète, compositeur. Il joue seul, parfois avec des musiciens rencontrés au hasard d'une salle de concert, mais ce n'est pas de la musique qu'il vit. Pour payer ses factures, il enchaine deux postes de serveur, un dans un restaurant assez chic et l'un dans un bar branché, six jours sur sept. Cela permet de vivre correctement sans extravagance.
☞ HABITATION : RAVENTHORPE

☞ BAFOUILLES : 1382 ☞ PSEUDO : mary
☞ AVATAR : boyd holbrook
☞ CREDITS : avengedinchains
☞ MULTI-COMPTES : Judson Sherpherdson, le lieutenant de police, coupable d'aimer son meilleur ami.

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    Mer 23 Nov - 23:45


La soirée bat son plein. Cet évènement a été attendu vivement par l’ensemble des membres de la ville. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’un bal officiel s’organise par ici. Le genre de soirée où il est plutôt étrange de le croiser, mais il s’est laissé porter par l’occasion de profiter d’un moment différent en compagnie de Shannen. Enfin, ce n’est pas si simple que cela. Le risque d’être vu est très important et il doit bien admettre qu’ils doivent être prudent. Il s’est appliqué à le faire comprendre à l’adolescente et cela n’a pas été si simple. Il faut dire que la tâche est complexe, difficile et frustrante. Au final, le musicien se demande s’il s’agit d’une bonne idée alors qu’il l’observe converser avec d’autres personnes de son âge. Cela lui fait prendre conscience de l’écart de génération. Sa raison aimerait lui faire changer de chemin, mais il doit bien admettre qu’il n’arrive pas à l’écouter. Il lui est facilement possible de se perdre dans la contemplation de ses formes à la fois finement féminines et juvéniles, dans l’éclat de son sourire ou de son regard. Il la trouve belle ce soir, sans doute plus qu’en accoutumé. Sa tenue met ses douces formes en valeur et en toute honnêteté, il aurait préféré contempler ça en intimité. D’ailleurs, il perçoit parfaitement que les regards des jeunes hommes se perdent sur elle. Cela ne lui semble pas étrange, mais ça le rend légèrement anxieux. Il ne sait pas quoi penser de cela. Il évite soigneusement de croiser son regard. Il se plonge dans les présentations de demoiselles qui viennent à sa rencontre. Comme toujours, il attire rapidement les regards, mais aussi la convoitise. Dans d’autres occasions, il n’aurait pas hésiter à en charmer une pour finir sa nuit dans ses draps, mais il n’en fait rien. Il est en couple. Cette idée lui semble toujours étrange, mais reflète sa réalité. En couple avec une adolescente. Il n’y a que lui qui peut le faire, mais il a beau se dire cela, il n’arrive pas à la voir vraiment comme une gamine. Du coin de l’œil, il la voit se diriger vers le buffet et il vient en faire de même. Elle s’attarde auprès d’un homme qu’il identifie clairement comme Théo. Ils semblent se connaitre et échanger depuis quelques secondes. Il reste en retrait, les observe avec attention, un verre de punch entre ses doigts. Son regard se fait sombre. Il est éloigné, mais les entend et le sourire et rire de l’adolescente titille ses oreilles. Il finit par se rapprocher d’eux, frôle l’épaule de son compagnon de musique en lançant : « Eh bien quelle surprise ! Je ne m’attendais pas à te trouver là, Théo. Comment vas-tu ? » Il sourit à son ami en lui serrant la main avant d’ajouter : « Salut toi ! » Il ajoute à l’adresse de l’adolescente dans un sourire et clin d’œil. « Vous vous connaissez ? » Il demande poussé par la curiosité, histoire d’en savoir plus sur leur lien.


_________________
Extasy
The warm breath that is slipping away from you, Gets lost on my neck, all over my body from top to toe, As you are touching me, I'm giving up already, You will feel me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t372-ciaran-o-malley-lamour-est-la-plus-puissante-des-passions
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    Jeu 24 Nov - 12:12


Parfois j'avais vraiment des idées à la noix. comme me pointer à ce bal. Seul, en espérant quand même ne pas tomber sur une de mes rencontres sur le tchat, ce n'est pas vraiment le moment. J'avais enfilé un costume, ce qui m'arrivait que très rarement, je préférais des vêtements plus confortable d'habitude. Mais j'avais été convié à un bal, et donc tenu correcte étant exigée, j'avais fais un effort. Je m'étais dirigé directement vers le coin bar, lieu de toute les concentrations, comme si c'était l'endroit où il faut être. Après avoir attrapé un verre, c'est directement vers le buffet que je me dirige, l'appel du ventre se faisant le plus fort. Je ne suis pas franchement à l'aise, mais pas mal à l'aise non plus, c'est une sensation étrange. J'ai remarqué quelques têtes connues, comme cette jeune adolescente blonde que j'avais aperçu au lycée lors de mes interventions. D'ailleurs il ne faut pas longtemps pour qu'elle ne me remarque et se dirige vers moi. je lui souris amicalement "Bonjour Mademoiselle." J'avale une gorgée de champagne avant d'hocher la tête. "Bien et vous ?" Je me rappelle bien de son sérieux lors de mes interventions, certainement une des élèves les plus studieuses en musique, et qui était fidèle à chacune de mes interventions. J'étais assez sensible à cet investissement, car c'est ce qui me faisait apprécier un peu plus mon métier chaque jour et qui ne me faisait pas du tout regretter la scène, lieu de pas mal de souvenirs nostalgiques. Je secoue négativement la tête quand elle me demande si je vais jouer sur scène. " Oh, non, ce n'est pas mon job ça, et je préfère laisser la place aux autres." Je souris, certains essayaient de me convaincre du contraire, mais c'était peine perdue. D'ailleurs quand on parle du loup, on en voit le bout de son nez. Poignée de main franche accompagnée d'un sourire, j'accueille avec grand plaisir Ciaran " Par contre, lui pourrait tout à fait monter sur scène !" J'éclate de rire. "Et bien moi non plus je ne m'attendais pas à te voir ici, comme quoi on est surpris ! Mais je vais bien et toi ?" Je les regarde l'un l'autre, en ayant très peu d'hésitations sur leur attachement réciproque. "C'est l'une de mes élèves les plus intéressées lors de mes interventions en lycée, ça se remarque rapidement..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4147 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    Jeu 24 Nov - 12:38


Même si elle se sentait perdue, Shannen trouve rapidement quelqu'un pour entamer une conversation. Le musicien Théo, celui qui l'initie doucement à la musique chaque fois qu'il entreprend une intervention au coeur de son lycée. Elle y participe activement, curieuse de connaître le fonctionnement de chaque instrument. « Je vais bien aussi ! Même si ma meilleure amie n'a pas pu venir ! » Elle n'ajoute pas le fait que son cœur porte un poids lourds, celui de devoir être discrète sur son amour pour Ciaran, le blond qui se faufile parmi tous les individus qu'il rencontre au passage. Elle aurait adoré se rendre à ce bal atypique main dans la main, même si les gens se seraient amusés à les dévisager. Elle, elle se serait amusée à le faire rire, à l'aimer. Elle se fiche des autres, de leurs regards horrifiés. Elle se fiche de bal pourri. Elle aurait simplement voulu se blottir contre lui et savourer cette soirée. Pourtant son sourire ne s'envole pas, malgré la déchirure qui se forme au creux de sa poitrine. « Vous avez tort ! Un tel talent pour ne pas l'afficher sur scène ? Quel gâchis Monsieur ! » Elle se permet de lui déclarer, car elle connaît ses compétences musicales désormais. Il est très doué. Mais il présume qu'il est moins exceptionnel que celui qui se joint à eux. Ciaran. L'adolescente ne peut que confirmer, elle l'écouterait des heures entières et ne manquerait plus aucun de ses concerts. « Il est vrai qu'il est doué mais il ne faut pas vous laisser impressionner ! » Elle rit avant de croiser le regard de son homme. Un sourire se dessine naturellement contre ses lèvres, un sourire qui témoigne de son bonheur. « Salut. » Elle dit seulement, contemplant sa tenue avant de retrouver le regard plus sombre de Théo. Elle ne regarde plus que lui, pour ne pas trop éveiller de soupçons. Elle a la sensation que son amour serait décelé par un simple coup d’œil vers Ciaran. « Oui, il fait toujours des activités intéressantes avec de la musique et je participe tout le temps. C'est trop cool ce qu'il fait. D'ailleurs vous revenez quand ? » Elle sourit d'impatience. « Et vous, vous vous connaissez d'où ? » Elle tourne quelque peu le visage vers son blond, elle ne peut pas faire autrement.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
avatar
Ciaran O'Malley
Le crevettlover
☞ ÂGE : 39
☞ STATUT : sous le charme d'une femme enfant aux formes juvéniles, mais pourtant exquises, qui se trouve être l'amie proche de sa propre fille et l'enfant de son meilleur ami. Une demoiselle qui devrait lui être interdit, mais qui l'attendri par ses airs solides et fragile à la fois. père célibataire de Summer, 13 ans.
☞ PROFESSION : musicien, interprète, compositeur. Il joue seul, parfois avec des musiciens rencontrés au hasard d'une salle de concert, mais ce n'est pas de la musique qu'il vit. Pour payer ses factures, il enchaine deux postes de serveur, un dans un restaurant assez chic et l'un dans un bar branché, six jours sur sept. Cela permet de vivre correctement sans extravagance.
☞ HABITATION : RAVENTHORPE

☞ BAFOUILLES : 1382 ☞ PSEUDO : mary
☞ AVATAR : boyd holbrook
☞ CREDITS : avengedinchains
☞ MULTI-COMPTES : Judson Sherpherdson, le lieutenant de police, coupable d'aimer son meilleur ami.

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    Jeu 24 Nov - 15:30


« Je sens qu’on parle de musique par ici. » Il déclare avec amusement face au rire de son compagnon de musique et face à la remarque de l’adolescente. « Tu l’as déjà entendu jouer ? Veinarde ! » Il déclare avec ce sourire désinvolte qui lui est si propre. Il salut son ami avant de s’attarder quelques secondes sur Shannen, qui est loin d’être une inconnue pour lui. « Tout va bien. D’autant plus en cette belle soirée où les demoiselles sont en beauté pour la plupart. » Il déclare avec son regard malicieux qu’il lui est propre. Il donne un léger coup de coude dans l’épaule de l’adolescente pour la taquiner, créer de façon recherchée un léger contact. Au fond, il est frustré de rester loin d’elle, bien qu’il ait conscience du regard qu’on pourrait poser sur lui s’il montre une relation trop ambiguë avec la demoiselle. Il a envie de la taquiner, lui arracher un sourire, voire de créer le doute dans son esprit. Au fond, de façon bien mesquine, il a envie de voir sa bouille enfantine lorsqu’il la provoque et immisce le doute chez elle. C’est bête, mas il la trouve craquante quand elle agit de cette manière et il ne peut pas résister très longtemps pour la rassurer. C’est un rituel qui lui est propre. Il la fixe du coin de l’œil sans s’attarder plus que ça, puisqu’elle observe son professeur avec attention. Elle semble beaucoup apprécier les cours en sa compagnie. Elle finit par s’intéresser un peu plus à leur relation, daigne le regarder quelques secondes avant de fuir de nouveau son regard. Cela est troublant pour le musicien, qui ne sait pas quoi en penser pour le coup. « Cela doit faire quelques semaines. On s’est croisé à un concert en ville. Il m’a vu joué et est venu me voir après pour discuter. Il m’a donné deux trois conseils, qui m’ont bien aidé, j’avoue. D’ailleurs, je te ferai écouter à l’occasion. » Il déclare en venant chercher le regard de son compagnon de musique. « Alors comme ça, tu joues également ? Je suis curieux, maintenant. » Il rit de plus belle en se penchant pour attraper un canapé. Dans son action, il frôle le bras nu d’une demoiselle. « Mes excuses, mademoiselle. » Il déclare simplement dans un sourire charmeur en plongeant ses iris claires dans les prunelles noisette de la demoiselle (Louise). Il l’observe quelques secondes. « J’aime beaucoup votre robe, elle vous va à ravir. » Il charme sans s’en rendre compte, car c’est dans sa nature. Son sourire est bienveillant alors qu’il récupère son méfait avant de retrouver en quelques secondes Shannen et Théo, sourire aux lèvres.


_________________
Extasy
The warm breath that is slipping away from you, Gets lost on my neck, all over my body from top to toe, As you are touching me, I'm giving up already, You will feel me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t372-ciaran-o-malley-lamour-est-la-plus-puissante-des-passions
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    Jeu 24 Nov - 21:40


Je regarde la jeune femme avec un sourire. tout compte fait je suis bien heureux de ne pas me retrouver seul dans ce bal. "Oh c'est dommage, mais vous n'avez pas d'autres amis à ce bal ?" J'étais curieux, surtout que cette jeune femme semble particulièrement sociable et sympathique. Et que, franchement, elle ne va pas passer la soirée avec un vieux bouc comme moi. Même s'il n'y a aucun souci vu que les formes féminines me laisse plutôt de marbre. Je lève les yeux au ciel. "Un gâchis ? Je ne pense pas, puisque vous en profitez chère demoiselle. Et je n'aime pas jouer en public." Un petit mensonge, mais elle n'est pas obligée de savoir que c'est plutôt à cause d'un blocage que je ne veux plus jouer en public. Et puis je préfère laisser la place au blond qui nous rejoins. "Oui, de quoi d'autre on pourrait parler ?" Je laisse un sourire s'afficher sur mon visage. "T'as qu'à venir participer à mes session de stage quand j'en fais et tu auras la chance de pouvoir m'écouter." je laisse un rire s'échapper de ma gorge, alors que Ciaran se tourne vers Shannen pour discuter avec elle, me laissant ainsi le temps de chipoter un nouveau canapé. Je suis gourmand, alors je ne vais pas m'en priver. De plus il me laisse tout le loisir de remarquer leur complicité plutôt fusionnelle, me faisant hausser un sourcil. J'étais un fin observateur, ça m'a plutôt servi que desservi. Si ça choque beaucoup de monde, ce n'est pas mon cas, si mon jugement ne me trompe pas. Mais, pour autant je ne vais pas m'immiscer dans leurs affaires, ce n'est pas dans mon intérêt, et puis c'est pas vraiment le but de cette soirée. Ce sont leurs affaires et libre à eux d'en parler ou non. Je me retourne vers Shannen qui me demande quand est-ce que je reviens. "Probablement le mois prochain, ce n'est pas encore confirmé." Je souris tout en haussant les épaules. Regardant Ciaran je secoue la tête "Je suis musicien avant d'être prof, donc oui je joue, mais bon, ce n'est pas du grand art à mes yeux. Enfin pas de quoi jouer devant tout le monde. Je préfère jouer pour moi ou mes amis. Mais à l'occasion, fais-moi signe on pourrait peut-être se faire quelque chose." Je souris avant d'avaler mon canapé. Je souris à mes compagnons de bals. "Et vous, vous vous connaissez comment ? Attendez.. j'ai une idée... Je parie que Ciaran et toi avez une connaissance en commun ? Ou vous êtes une fan de la première heure !" Je regarde Shannen avec un léger sourire tout en avalant une gorgée de mon champagne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4147 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    Ven 25 Nov - 9:30


Elle croise Théo près du buffet, alors Shannen prend le temps de discuter avec lui tout en dévorant la bouffe à sa disposition. Elle n'est pas très portée sur la nourriture habituellement, mais elle n'a pas non plus le plaisir de savourer ce type d'aliments qu'elle juge élégants. Alors elle en profite. « Pour le moment je n'en ai croisé aucun, on verra ça plus tard ! » Elle sourit en se léchant le doigt plein de miettes, exerçant un bruit lorsque sa langue se glisse contre ses dents. « Et vous, vous êtes venu tout seul ? Je pensais qu'un compagnon vous suivrait ! » Elle lâche avec naturel, utilisant le masculin pour ne pas tomber dans les clichés d'un monsieur et une madame forcément ensemble. Elle ne connaît pas trop ces tendances sexuelles et en fait, elle s'en fout. C'est juste parfois amusant de suivre les petits ragots du village. « Vous êtes timide ? Un gâchis pour les autres, vous méritez d'être entendu ! Même si je suis déjà très contente de pouvoir vous écouter au lycée. » Elle s'exclame avec sincérité car ce serait un honneur pour tous les invités de lui laisser une place plus imposante à l'intérieur de cette salle ; de se laisser divertir, enivrer, par ses douces mélodies. Ciaran finit par arriver près d'eux, étreint l'épaule de Théo et entame quelques remarques, renforçant l'idée d'une grande amitié entre les deux hommes. « Je suis une VIP Monsieur O'Malley. » Elle rit, plutôt fière d'avoir eu ce privilège et pas lui. Comme quoi, une gamine de 16 ans peut en avoir certains que le grand blond ne disposera jamais ! Prends-en de la graine elle a envie de lui dire, mais il la freine dans son élan, par une remarque toute bête et un coup de coude dans son épaule. Il prétend que les demoiselles sont en beauté pour la plupart ce soir, avec ce regard d'animal vorace prêt à les savourer l'une après l'autre. Quel petit con. Elle se contente de sourire, levant les yeux au ciel devant sa stupidité d'homme viril.


Elle redonne son attention à Théo, s'intéresse et lui demande lorsqu'elle aura de nouveau la chance de participer à ses cours d'initiation. Sans doute le mois prochain qu'il lui répond, alors elle hoche timidement la tête en souriant. Alors qu'elle pioche un nouveau petit four salé et se resserre un verre de punch (non alcoolisé), Shannen entend la question et le ton amusé de Théo. « Et comment savez-vous ça Monsieur ? » Elle rit pour ne pas laisser transparaître ses doutes. N'est-elle pas discrète ? Elle espère vivement qu'il n'a rien repéré du tout. Elle veut seulement s'assurer que leur amour n'est pas aussi visible, palpable, qu'il a seulement deviné grâce à leur complicité évidente. Pendant qu'elle se remet à sa place, son verre à la main, elle aperçoit Ciaran frôler le bras d'une demoiselle (Louise)dont elle ne connaît pas l'identité. Une petite brune qui apparemment, selon les dires du blond, possède une jolie robe qui lui va à ravir. Shannen se contente de guetter d'un œil, sans se faire remarquer, assez agacée par son sourire charmeur et poli. En plus elle ne la trouve pas si jolie que ça... Elle sourit toutefois, le trouvant presque grotesque avec son petit jeu de séducteur. Quel charmeur pitoyable ! Elle continue de sourire à Théo pour répondre avec douceur, laissant de côté son trouble activé. « Un peu des deux en vérité. » Elle esquisse un sourire, car elle est très passionnée en entendant ses musiques. Elle en est tombée amoureuse. « C'est le père de ma meilleure amie, donc on se croise assez souvent depuis deux ans vu que je squatte souvent chez eux. J'ai participé à quelques concerts et ouais, c'est plutôt cool ce qu'il joue. » Elle ne veut pas en faire trop, ni s'extasier devant son talent musical. Elle reste humble, son ton ne se fait pas plus enthousiaste. Elle fait mine d'apprécier cet homme et sa musique sans en ajouter des tonnes.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    Ven 25 Nov - 11:01


Louise avait voulu renouer avec sa ville natale en venant à ce bal, retrouver un peu de cet univers qu'elle affectionnait tant. Elle avait dans l'espoir de croiser de vieilles connaissances ou d'en faire des nouvelles, elle voulait croire qu'elle pouvait aller de l'avant, elle pouvait retrouver sa place ici. Elle avait tenté d'être élégante dans une robe beige, en dentelle survolée d'une voile. La robe n'était pas moulante mais le court mettait ses jambes en valeurs. Elle avait passé du temps à se coiffer, à se maquiller. Elle ne faisait cela que pour elle-même mais, elle avait été heureuse de constater dans le miroir que le résultat y était.

Enfin, pour l'heure, elle était bien arrivée au bal et les petits fours lui faisaient plus envie que n'importe quelle conversation. Elle tendit donc le bras pour assouvir ses envies, frôlant au passage un blond au sourire des plus ravageurs. « Mes excuses, mademoiselle. ». Elle lui rendit son sourire, bien qu'il était bien moins charmeur que le sien. « Il n'y a pas de mal. ». Cet homme avait un charisme indéniable, une intensité dans son regard qui devait faire chavirer les coeurs. « J'aime beaucoup votre robe, elle vous va à ravir. ». Louise fut quelques peu surprises et ses pommettes se mirent à rougir. D'accord, son ventre n'était pas visible, il n'avait aucun moyen de savoir qu'elle était enceinte mais cette flatterie, il lui faisait beaucoup de bien. « Merci, je dois admettre que vous êtes très élégant. ». Elle lui offrit un sourire franc, elle ne le connaissait pas, elle ne savait même pas son nom mais un compliment n'avait jamais fait de mal à personne.. en théorie.

Pourtant, quand elle le laissa retrouver ses amis, elle croisa le regard furtif d'une jeune demoiselle, d'une blondinette. Louise avait la sensation d'y voir de la jalousie mais, elle préférait ne pas se poser davantage de questions, laisser couler. De toute façon, ce n'était qu'une gosse, peut-être sa fille ? Et puis, elle n'avait pas de soucis à se faire, Louise n'était pas prête à laisser un homme la toucher de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    Ven 25 Nov - 17:44

Spoiler:
 

Ce buffet vaut de l'or. En regardant cette beauté tu as les yeux qui brillent et l’irrépressible envie de te jeter dessus tête la première. Plantée devant cet énorme buffet encore bien plumé, tu observes, tu dévores des yeux, tu admires, tu rêvasses, tu aimes, tu hésites. Oui, tu assumes, c'est la première chose que tu fais en arrivant : te diriger vers le buffet comme une lionne vers sa proie. De toute manière tu ne sais pas trop quoi faire d'autre. Tu ne sais absolument pas danser, c'est comme si ton corps était pas en relation avec ton cerveau, ou alors qu'il comprenait les ordres de travers. A chaque pas que tu fais tu risques de gravement blesser quelqu'un ou te péter une jambe. Surtout que ce soir, on t'a obligé à porter ces conneries de chaussures pour meuf. Yep, ta coloc a eu la suprême gentillesse de te refiler ses échasses dans lesquelles tu as eu l'étonnement de réussir à y fourrer tes boudins. Tu es donc très viligante ce soir, regardant le sol afin de ne pas marcher dans un trou ou sur un fil ou une frite ou dieu sait quoi. Sauf que tu n'as pas encore réussi à dresser ton autre oeil pour que tu puisses avoir une double vision et tu bouscules des gens en route, ce qui te fait trébucher, tomber sur une autre personne et être voir la mort merdique de trèèès près. Tu vois déjà les gros titres dans les faits divers : une enfant de la ville morte piétinée par ses propres pieds. BREF UNE CATA. Encore heureux qu'on ne t'a pas forcé à porter une robe, yikes.

Heureusement que t'as un copain à ton bras pour te mener vivante jusqu'au point de destination. Tu n'aurais surement pas survécu sans lui. Non, sérieux, je crois qu'on devrait pas inventer ce genre de choses. Je comprends pas, pourquoi seulement nous ? Pourquoi les filles et pas les mecs ? C'est honteux. Merde quoi, on se tape déjà des mals de ventre à tuer des dromadaires tous les mois, vous pouvez bien souffrir avec ce genre de pompe et l'épilation de poils de pubis. Elle est où l'égalité ? Hein, elle est o... C'est à la fin de cette magnifique phrase que tu te retrouves, petit four dans la bouche. Tu te rends compte qu'on vient te de laisser tomber comme une vulgaire crotte. Tu étais en train de parler toute seule. Bien. Hm. Cool. Tu hausses les épaules et continue ta dégustation, en tout discrétion pour pas passer pour la grosse de service. Tu tombes sur LE truc absolument jouissif. Tu ne sais pas ce que c'est, ce qu'il y a dedans, mais fuck les détails, c'est trop de la bombe atomique. Oh bordel, oh bordel, ouh bordellll. T'es tellement dans tous tes états que t'es obligée de partager ça avec quelqu'un. Tu tournes sur toi-même au moins quatre fois en secouant les mains avant d'aller vers le groupe d'à côté, qui est en train de discuter. Tu tapotes sur l'épaule de la brune de la bande -qui semblait être la moins perdue dans une longue discussion philosophique-, doucement, pour ne pas passer pour une hystérique de service. Hystérique et grosse de la soirée... ça fait beaucoup pour une jeune femme. Bref. Goûte ça, il faut que tu goûtes ça. Tu lui prends le petit four orgasmique et tu lui tends avec tes yeux de bébé chat. Il faut bien avouer qu'une inconnue qui arrive en te gueulant dessus 'mange ça toi!', ça donne pas forcément confiance. Si t'aimes ça, j'ai plein de trucs à te faire goûter, tu vas trop adorer. Tu affiches un large sourire adorable sur ta bouille d'enfant. Je suis Montana by the way. Enfin juste Montana, hein, by the way c'est juste une expression, genre 'ouais t'as vu'.. fin t'as compris. Dis-tu en t'exprimant aux gens qui te regardent telle une bête de foire. Tu te grattes la tempe avant de sourire de toutes tes dents. On ne peut pas te reprocher de ne pas briser la glace.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ✎ GROUPE DEUX    

Revenir en haut Aller en bas
 

✎ GROUPE DEUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» GROUPE DEUX ► BRESIL
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: BAD CRAZY :: LES RPS ARCHIVES :: L'HEURE DU RENOUVEAU-