AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
☞ ÂGE : j'ai trente-et-un ans, déjà.
☞ STATUT : en transition d'une chaise à l'autre...
☞ PROFESSION : instituteur d'une classe de maternelle et traducteur littéraire pour une grande maison d'édition française.
☞ HABITATION : sur le canapé de ma couille droite.

☞ BAFOUILLES : 272 ☞ PSEUDO : edoxe (marine).
☞ AVATAR : daniel sharman.
☞ CREDITS : mitchellmccormack (avatar).
☞ MULTI-COMPTES : charles, l'avocat brisé & jasper, le schizo amoureux.
L'cul entre deux bombes

MessageSujet: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Dim 9 Oct - 22:12


   
bastian le gall
NOM + Le Gall. Un nom très répandu en Bretagne. Faut croire que mes ancêtres forniquaient comme des lapins. PRÉNOMS + Bastian. Je ne sais pas trop ce qui a poussé mes parents à choisir ce prénom, il devait tout simplement leur plaire. Mon père a tenu à ce que tous ses enfants portent un prénom breton - une fierté pour lui. Du coup, mon frère s’appelle Awen et notre petite sœur Servane. On a tous un deuxième prénom britannique cependant. Pour honorer les origines de notre mère. Le mien est Fergus. ÂGE + Je suis né le quinze mars 1985, j’ai donc trente-et-un ans. Je trouve sincèrement que le temps passe trop vite. J’ai beau être un éternel optimiste, je n’aime pas beaucoup l’idée que la fin se rapproche. LIEU DE NAISSANCE + Je suis né dans la grange derrière le centre équestre de mes parents. Suite à un gros accident, l’ambulance n’a pas pu arriver à temps car les routes étaient bloquées. C’est donc le vétérinaire, de passage pour diagnostiquer l’une de nos bêtes, qui s’est occupé de me mettre au monde. Rien que ça. C’était dans une petite ville du Finistère Sud, en France. NATIONALITÉS & ORIGINES + J’ai une double nationalité. Je suis en effet franco-anglais. La classe n’est-ce pas ? Quant à mes origines, elles sont à la fois françaises du côté de mon père ainsi qu’anglaises et écossaises du côté de ma mère. ORIENTATION SEXUELLE + Je n’ai encore jamais été attiré par un homme et je ne pense pas que ça arrivera un jour. J’aime les femmes : blondes, brunes ou rousses, je n’ai pas de préférence. STATUT SOCIAL + Je suis en couple depuis un peu plus d’un an et demi et je suis à quelques semaines de lui demander sa main. Le mariage n’est pas vraiment une institution en laquelle je crois, cependant elle, elle y croit et pour elle, je suis prêt à faire des compromis. C’est ça le mariage de toute façon, non ? OCCUPATION + Je suis avant tout l’instituteur d’une classe de maternelle même si ce n’est pas le premier métier que j’ai exercé. En effet, je suis également traducteur littéraire pour une grosse maison d’édition française. J’ai toujours aimé les bouquins et lorsque pendant mes études à Rennes, j’ai appris que je pouvais être instituteur tout en étant traducteur sur mon temps libre, j’ai signé tout de suite. SITUATION FINANCIÈRE + Ma famille n’a jamais roulé sur l’or et avec un job d’instituteur, je n’échappe pas à cette réalité. Mes traductions m’apportent un petit bonus, c’est vrai, mais pas de quoi me payer une villa dans les Bahamas. AVATAR + Daniel Sharman.    CRÉDIT + nephilim (bazzart).

   
A quelle team appartiens-tu ?

   
Pour remplir le test, il suffit de rajouter "checked" au code de la réponse de votre choix. Par exemple :  INPUT type="checkbox" name="choix1" value="1" checked

   
1. Quel est ton rapport à la bouffe ?

;
   
   
   
   
Tu n’y penses que quand elle est dans ton assiette. Mais une fois que c’est le cas, c’est limite si tu ne lui fais pas l’amour.
Avoir une bonne hygiène de vie est important pour toi, alors tu fais attention à ce que tu manges. Il t’arrive quand même de te faire plaisir.
La bouffe, c’est toute ta vie. Du moment que c’est bon, tu pourrais avaler n’importe quoi.
Il t’arrive parfois de sauter ou d’oublier un repas, ça ne change pas grand-chose à ta vie.
2. Tu es cloué(e) au lit à cause d'une grosse grippe.

;
   
   
   
   
A l’article de la mort, tu crois toujours que ta fin est proche. Alors tu te plains, t’en rajoutes toujours trois caisses sans avoir l’impression de rajouter. De toute façon, personne ne te comprends.
Même malade, on ne t’arrête pas. Ce n’est pas parce que tu es cloué(e) au lit que tu ne peux rien faire. Alors tu t’actives comme tu peux : mots-croisés, lecture, prise de notes…
Enroulé dans ta couette avec juste les yeux qui dépassent, tu profites du temps que tu as pour regarder les feuilletons débiles de l’après-midi.
Tu te laisses dorloter et profites de ces petits moments. Tu partages ta souffrance … et tes microbes avec ta moitié. De toute façon, à deux, tout est mieux.
3. Quel est ta grande qualité ?

;
   
   
   
   
Tu es fidèle aussi bien en amitié qu'en amour.
Tu as un look d’enfer.
Ton sens de la répartie est sans pareil.
Plus gentil(le) et drôle que toi, ça n’existe pas.
4. Quel est ton gros défaut ?

;
   
   
   
   
Tu as une peur maladive des enfants … enfin tous ceux qui ont moins de 18 ans.
Tu reprends toujours les gens sur leurs fautes de français.
Tu te mêles d’absolument tout, que ça te regarde ou pas.
Tu as tendance à changer brutalement de sujet de conversation quand tu ne te sens pas concerné(e) ou à ton avantage.
5.Ton humour est plutôt…

;
   
   
   
   
Cynique. Tes jeux de mots ont tendance à être tellement recherchés que tu es bien souvent le/la seul(e) à les comprendre.
Hystérique. Quand tu te laisses emporter, tu deviens vite incontrôlable, au point que plus personne ne voit où tu veux en venir.
Crétin. Au fond, tu n’as jamais décroché de l’humour pipi-caca, et les blagues débiles sur le sexe t’amusent toujours autant.
Enfantin. Tu es bon public, tu ris d’un rien avec tout le monde.
6. Au bar tu es plutôt…

;
   
   
   
   
Celui ou celle qui boit des trucs assez cher.
Celui ou celle qui boit sa pinte cul-sec pour gagner un concours.
Celui ou celle qui participe à toutes les conversations mais n’en lance jamais aucune.
Celui ou celle qui ne boit pas, eh oui il faut bien un Sam.
7. Quelles sont tes techniques de drague ?

;
   
   
   
   
Tu as toute une liste de techniques diverses et variées qui fonctionnent à tous les coups.
Tu subis toujours les plans foireux de ton copilote comme avec le fameux « salut, j’te présente mon/ma pote ? ».
Tu ne sais pas draguer, mais ce sont les gens qui viennent à toi, pas l’inverse.
Tu déballes tous tes atouts tout en abordant différents sujets. Il y en a forcément un qui va accrocher.
8. Quelle relation entretiens-tu avec ton apparence ?

;
   
   
   
   
Tu ne nies pas avoir quelques complexes, mais tu essaies de passer outre.
Tu sais exactement comment te mettre en valeur et tu es tellement obnubilé(e) par ton apparence c’en est devenue une obsession.
Tu sais ce que tu vaux et que tu sois sur ton 31 ou que tu sortes à l’arrache, tu te sens bien dans tes pompes.
Il y a des jours avec et puis des jours sans, c’est comme ça pour tout le monde, mais tu le vis bien. Tu es bien dans ta peau, c’est le principal.

   
   
marine aka edoxe
ÂGE + vingt-et-un ans.    PAYS/RÉGION + la fraaance.    COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? + TON PERSONNAGE EST UN INVENTÉ, UN SCÉNARIO OU UN PRÉ-LIEN ?  + inventé de ma p'tite tête de brocoli. FRÉQUENCE DE CONNEXION + autant que possible (6/7j). QUELQUE CHOSE A AJOUTER ?  + charlie, pleure pas eukay?!      

   
Code:
<span class="pris">daniel sharman</span> <span class ="bopseudo">» bastian le gall</span>

   

_________________
when you're young you always take what you can get, even bicycles and sprinklers get you wet. now i know that there's a different way to die. my body breathes. heart still beats. but i am not alive.


Dernière édition par Bastian Le Gall le Lun 10 Oct - 17:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t299-bastian-i-saw-your-face-stuck-in-a-crowd-silently-screaming-out-loud
avatar
☞ ÂGE : j'ai trente-et-un ans, déjà.
☞ STATUT : en transition d'une chaise à l'autre...
☞ PROFESSION : instituteur d'une classe de maternelle et traducteur littéraire pour une grande maison d'édition française.
☞ HABITATION : sur le canapé de ma couille droite.

☞ BAFOUILLES : 272 ☞ PSEUDO : edoxe (marine).
☞ AVATAR : daniel sharman.
☞ CREDITS : mitchellmccormack (avatar).
☞ MULTI-COMPTES : charles, l'avocat brisé & jasper, le schizo amoureux.
L'cul entre deux bombes

MessageSujet: Re: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Dim 9 Oct - 22:19


   
   
Bedtime stories...
» I felt the beat echo your heart throw me a line cuz its too far. All that you want, all that you see, all that you thought that you believe... Is it enough? Do you think its too much? You say you only trust what you can touch. All you got to do is reach out for it. All that you want is standing right in front of you. All that you need is love....

   
Ta lettre est enfin là, posée sur la table basse du salon, prête à être ouverte. Tu la fixes anxieusement. A l’intérieur se trouve ta future affectation. N’ayant que deux ans et demi d’expérience depuis ta titularisation, tu crains que ton premier vœu ne soit pas respecté. Londres, beaucoup de gens désirent y être affecté. Toi, cette ville te fait fuir, seulement elle y est. Et pour elle, tu serais prêt à faire beaucoup de concessions. Après plusieurs minutes de réflexion, tu finis quand même par te jeter dessus et l’ouvres d’un coup sec. Tu déplies la feuille et commences à lire. Au fur et à mesure que les mots défilent sous ton regard, tes yeux s’agrandissent un peu plus. Merde, tu l’as eu ! Tu es affecté à Londres dès la rentrée prochaine. Ton cœur bat la chamade et tu ne peux t’empêcher de sauter partout, un sourire immense accroché à tes lèvres. C’est à ce moment-là que la sonnerie d’un appel entrant sur Skype émane de ton ordinateur. Tu t’y installes, tentant de ne pas trop montrer à quel point tu es heureux. C’est elle et tu veux lui en faire la surprise.  

Stockholm. Charlie part à Stockholm. Tu as tenu le coup jusqu’à la fin de l’appel, avant de finalement craquer. Les larmes coulant le long de tes joues. Tu regardes cette fichue lettre et la déchires encore et encore jusqu’à ce que tu ne puisses plus. Le bonheur qui t’as envahi une bonne demi-heure plus tôt a disparu. Totalement. Tu ne lui as pas dit que tu t’étais fait affecter à Londres pour elle. Tu ne voulais pas la mettre au pied du mur en lui demandant implicitement de choisir entre son boulot et toi. Seulement, cette nouvelle t’écorche vif. Charlie, c’est la femme de ta vie. Tu l’aimes plus que tout au monde. Tu pourrais la suivre à Stockholm, tu pourrais. Pourtant, tu ne l’as pas proposé, tu n’y as pas non plus pensé. Parce qu’enseigner à des enfants, c’est toute ta vie. Tu as travaillé dur pour y arriver et même si tu pourrais très bien habiter là-bas en ne vivant que de tes traductions littéraires, ce n’est pas ce que tu veux. Et tu sais aussi que ce n’est pas ce qu’elle aurait voulu. Toujours assis sur ta chaise de bureau, tu enfouies ton visage dans tes mains, incapable de te calmer. Tu sais ce que ça veut dire. Charlie et toi, c’est fini. Vous ne vous l’êtes pas dit, mais vous le savez. Et ça te fait tellement mal que tu as l’impression que ton cœur est en train de se frayer un chemin de dehors de ta poitrine. Tu as envie de hurler ta douleur, mais tu n’en fais rien. Tu te contentes de pleurer en silence l’amour de ta vie.

Allongé sur ton lit, le regard rivé sur le plafond, tu fais le deuil de ta relation en te remémorant tout ce que vous avez vécu tous les deux, et Dieu sait que vous en avez vécu des choses. Tu l’as rencontrée en Angleterre, il y a sept ans. Tu ne la connaissais pas depuis très longtemps, pourtant c’était comme si vous étiez connectés, comme si vous ne faisiez qu’un. Bien sûr, tu étais fou d’elle, seulement elle ne semblait pas le voir. Alors, tu te contentais du rôle du meilleur ami. Pensant être totalement perdu dans la friendzone, tu as tenu le coup. Ce n’était pas toujours facile. Surtout quand elle terminait par squatter ton lit une place à chaque fin de soirée. A la fois un plaisir et un supplice. Et puis, votre année à l’étranger s’est terminée et vous êtes rentré en France. Avant de rencontrer Charlie, tu avais déjà prévu de monter sur Paris pour ajouter une corde à ton arc et te lancer dans un master de traduction littéraire. Cependant, le fait que Charlie puisse y être aussi n’a fait que conforter ton choix. Et pourtant, tu avais horreur des grosses villes comme Paris ou Londres. Tu aimais ta campagne et être entouré des chevaux du centre équestre de tes parents. Pendant un an, vous n’avez fait que de parler de repartir tous les deux et de vous installer en colocation. Et une fois que tu as obtenu ton master et que tu t’es fait embaucher dans une maison d’édition française relativement réputée, vous êtes partis vous installer à Leeds, là où tu comptais continuer tes études. Le plan c’était d’entrer dans le programme pour devenir instituteur à l’université de Leeds tout en gagnant un peu ta vie en traduisant des bouquins. Et ça a plutôt bien fonctionné. Vous étiez bien tous les deux, dans votre petit appartement. Tous vos amis vous pensaient en couple, cependant à ton plus grand désespoir, ce n’était pas le cas. Et puis un soir d’orage, elle s’est glissée dans ton lit en te demandant si tu dormais, et, alors qu’elle allait te dire qu’elle n’arrivait pas à dormir à cause du tonnerre, tu l’as attirée contre toi sans rien dire et tu as posé tes lèvres sur les siennes. Tendrement d’abord, puis au fur et à mesure qu’elle te rendait tes baisers, tu es devenu plus passionné, plus fougueux jusqu’à finir au-dessus d’elle. De là a réellement commencé votre histoire. Vous vous êtes rendu à l’évidence : vous vous aimiez tous les deux inconditionnellement. Une année est passée, puis deux, puis trois. Vous étiez heureux, très heureux. Et ce malgré les coups durs, parce qu’il y en a eu. Comme la fois où Charlie a cru qu’elle était enceinte. Sur le coup, tu as clairement flippé, vous étiez jeunes, peut-être trop et l’idée d’être père te terrifiait, pourtant cette peur s’est estompée et tu as réalisé que tu étais plus que ravi. Tu as carrément acheté une peluche et deux paires de chaussettes : une rose et une bleue. Seulement, Charlie n’était pas enceinte. Au contraire, elle était stérile et ce fut un choc autant pour elle que pour toi. Cependant, rien n’aurait pu entacher l’amour que tu avais pour elle. Ça ne changeait rien à ce que tu voulais. Tu la voulais elle. Et pour fonder une famille, il y avait bien d’autres solutions. Non, tu l’aimais vraiment. C’est pour cette raison que quand on lui a offert un job à Londres, tu l’as poussée à le prendre, quitte à se lancer dans une relation à distance. Ça a marché un temps, jusqu’à ce qu’elle t’annonce son départ pour Stockholm quelques jours plus tôt… Tu ne sais pas encore comment est-ce que tu vas te remettre de votre rupture, seulement ce n’est pas dans tes habitudes de rester à terre. Tu te relèves toujours. C’est de famille. Chez les Le Gall, vous ne baissez jamais les bras. Jamais.

En sortant de la salle de cinéma, tu as le cœur lourd, comme une impression de déjà-vu. C’est assez rare pour toi de parvenir à t’identifier à un personnage - dans un film tout du moins - seulement tu t’es totalement retrouvé en Alex et ça te fait mal, parce que tu sais également qu’en Rosie, tu as vu Charlie. Les mains dans les poches, tu suis silencieusement ta petite sœur et ta copine qui sont en plein débat concernant le film que vous venez de voir. Tu ne pensais pas que Love Rosie pourrait intéresser Maggie et tu la soupçonnes d’avoir accepté pour faire plaisir à ta petite sœur. Il faut bien avouer que Servane adore Maggie et qu’elle est aussi sacrément adorable ; personne n’aurait le cœur de lui dire non. Petit à petit, ce sentiment étrange qui t’a progressivement envahi pendant la séance fini par s’estomper et tu commences à retrouver une certaine aisance. Tu n’as jamais oublié Charlie, elle restera toujours ton premier amour, seulement tu as tourné la page et s’il t’arrive de te sentir nostalgique des années que vous avez passées tous les deux, ce n’est bien souvent que de courte durée. Ça fait trois ans que tu ne l’as pas vue, pas depuis le mariage, et depuis, tu as été de l’avant. Plus que tu n’aurais pu l’imaginer puisque tu es retombé amoureux. Tu ne pensais pas que c’était possible d’aimer deux personnes avec tant d’ampleur. Et tu en es venu à la conclusion qu’avec le temps, tes sentiments pour Charlie ont fini par s’atténuer. Quelque peu en retrait, tu observes Maggie. Elle a l’air férocement impliquée dans son débat avec Servane, et tu ne peux t’empêcher de sourire. S’il y a bien quelque chose que tu aimes chez elle, c’est la façon qu’elle a de se passionner pour absolument tout ce qu’elle peut raconter. Intensifiant quelque peu ton allure, tu les rattrapes et viens glisser ta main dans celle de Maggie. Elle tourne la tête vers toi et sourit. Un sourire pur et heureux. Qu’est-ce qui pourrait bien venir gâcher ça ?  

   

_________________
when you're young you always take what you can get, even bicycles and sprinklers get you wet. now i know that there's a different way to die. my body breathes. heart still beats. but i am not alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t299-bastian-i-saw-your-face-stuck-in-a-crowd-silently-screaming-out-loud
avatar
☞ ÂGE : 22 ans
☞ STATUT : célibataire , mais attiré par son ex qui est son professeur
☞ PROFESSION : étudiante en droit et en art
☞ HABITATION : dans une colocation

☞ BAFOUILLES : 397 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : belle thorne
☞ CREDITS : viceroy
☞ MULTI-COMPTES : Mattie ( Shay Mitchell) l'aveugle et Cappie ( Rachel Bilson)
La femme en cavale

MessageSujet: Re: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Dim 9 Oct - 22:31

Passenger trés bon choix de titre   et comment dire que c'est le même combat avec ton avatar   bienvenue et hâte de voir ce que tu réserves avec la jolie Charlie

_________________

 
 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 30 conneries au compteur et ça ne s'arrange pas avec l'âge.
☞ STATUT : Un coeur pris dans un corps libre.
☞ PROFESSION : Je ne suis plus ce que j'étais, mais j'ai trouvé un petit poste à la gazette du coin.
☞ HABITATION : J'ai trouvé refuge dans une colocation et Pascal n'apprécie pas trop.

☞ BAFOUILLES : 290 ☞ PSEUDO : TAZ.
☞ AVATAR : Troian Bellisario ♥
☞ CREDITS : (c) avengedinchains
☞ MULTI-COMPTES : Un nounours frustré (Caleb, la propriété de Jasper), un démon (Benou, la moitié de Charles) puis un vieux gâteux (Sirius, l'idéal de Willy)
La baroudeuse amoureuse

MessageSujet: Re: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Dim 9 Oct - 22:33


mon bastian a écrit:
Qu’est-ce qui pourrait bien venir gâcher ça ?  

t'es à moi

_________________
What is a soulmate?

“It's like a best friend but more. It's that one person that knows u better than anyone else. Someone who makes you a better person, actually..they don't make u a better person, u do that yourself. They inspire you. A soulmate is someone who you carry with you forever. The person who knew you and accepted you, before anyone else did. Or when no one else would. And no matter what happens, you will always love them. And nothing could ever change that. .”©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t300-charlie-holmes-vous-ne-resoudrez-jamais-cette-enquete#5791
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Dim 9 Oct - 22:36

j'aiiiiiime tout ce que je vois welcome ici
hâte de lire la suite de ce duo en rp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☞ ÂGE : 35 ans
☞ STATUT : Célib
☞ PROFESSION : Avocat et prof de droit
☞ HABITATION : .

☞ BAFOUILLES : 152 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Milo Ventimiglia
☞ CREDITS : breakeven
☞ MULTI-COMPTES : Judd le policier infiltré et Zoélie la patissière sexy
Le mari largué

MessageSujet: Re: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Dim 9 Oct - 23:57

Daniel, plus le lien avec Charlie, j'veux tout savoir moi
Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Lun 10 Oct - 10:17

je te viole (comme d'hab)
charlie, patapey, je ne le ferai que dans mes rêves, c'est promis
puis, tu sais bien que je me devais de le dire because honnêteté oblige
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Lun 10 Oct - 14:49


vu qu'on ne peut pas toucher, on peut regarder ? faites un sextape, envoyer-le au 128 thornhill sur ce, rebienvenue chez toi et bon courage avec le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Lun 10 Oct - 15:09

Re-bienvenue coupain Comme dis dans ma petite fichounette, gardes moi un lien mortel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.   Lun 10 Oct - 15:15

J'adore ton style d'écriture, j'aime beaucoup ta présentation

Bienvenue
J'irais stalker vos rps avec Charlie hihi
Revenir en haut Aller en bas
 

(bastian) + i saw your face, stuck in a crowd, silently screaming out loud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Le président Martelly fait face à trois crises!LAVEZ VOS JUPONS ET MARTELLEZ LES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: DO I KNOW YOU ? :: HAVE YOU MET TED ? :: THE PERFECT COCKTAIL-