AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Ciaran O'Malley
Le crevettlover
☞ ÂGE : 39
☞ STATUT : sous le charme d'une femme enfant aux formes juvéniles, mais pourtant exquises, qui se trouve être l'amie proche de sa propre fille et l'enfant de son meilleur ami. Une demoiselle qui devrait lui être interdit, mais qui l'attendri par ses airs solides et fragile à la fois. père célibataire de Summer, 13 ans.
☞ PROFESSION : musicien, interprète, compositeur. Il joue seul, parfois avec des musiciens rencontrés au hasard d'une salle de concert, mais ce n'est pas de la musique qu'il vit. Pour payer ses factures, il enchaine deux postes de serveur, un dans un restaurant assez chic et l'un dans un bar branché, six jours sur sept. Cela permet de vivre correctement sans extravagance.
☞ HABITATION : RAVENTHORPE

☞ BAFOUILLES : 1377 ☞ PSEUDO : mary
☞ AVATAR : boyd holbrook
☞ CREDITS : avengedinchains
☞ MULTI-COMPTES : Judson Sherpherdson, le lieutenant de police, coupable d'aimer son meilleur ami.

MessageSujet: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Dim 2 Juil - 10:14

La soirée a été plaisante. Seuls dans son appartement, Ciaran a passé une partie de leur entrevue a enchainé les morceaux sous le regard intéressé et ravie de sa petite amie. Son sourire est source de bien-être, même si un manque évident de luxure dévore ses tripes. Il sait que ce que leur couple a enduré il y a plus d’un mois est une terrible épreuve, d’autant plus pour une demoiselle, qui a tout à apprendre de la vie. Il se montre patient, compatissant, ne se montre pas insistant, mais l’envie de la retrouver sur le plan charnel est de plus en plus vif. Il aimerait retrouver ses formes, les bénir de ses lèvres, de ses doigts, de son corps. Il désire la posséder de nouveau, mais toute tentative s’est retrouvée caduque ces derniers temps. Cela lui est difficile d’encaisser. Il aimerait aller de l’avant et poursuivre leur relation sans se prendre la tête, tout en étant vigilant. Une fois son dernier morceau fini, il l’invite à le rejoindre. Sagement assis sur le canapé, il l’accueille entre ses cuisses, glisse ses bras ferme autour de sa taille pour la maintenir prisonnière de son emprise. Il relève la tête vers elle, plonge ses iris claires dans les siens dans l’optique de soutirer un baiser. Il lui sourit, obtient la pression savoureuse de sa bouche délicieuse contre la sienne. Il répond à son baiser, glisse une de ses mains dans nuque et rend ce baiser plus sensuel et langoureux. Sa langue s’immisce dans ce baiser, prend prisonnière sa comparse tandis que dans une poigne ferme autour de sa taille, il l’invite à prendre place sur ses cuisses pour rendre cette étreinte plus délicieuse. Il a envie de se perdre dans ce baiser, dans cette étreinte. Il veut redécouvrir toutes ces sensations qui lui manquent et lui retournent inexorablement les tripes. Son cœur bat la chamade, ses doigts glissent dans sa chevelure d’or tandis que la poigne autour de sa hanche s’affermit. Il espère qu’elle se laissera aller contre lui, enfin, de nouveau, comme par le passé.

_________________
Extasy
The warm breath that is slipping away from you, Gets lost on my neck, all over my body from top to toe, As you are touching me, I'm giving up already, You will feel me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t372-ciaran-o-malley-lamour-est-la-plus-puissante-des-passions
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4142 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Dim 2 Juil - 11:46

Shannen sent la joie l'inonder puisqu'elle peut savourer une soirée singulière en compagnie de son amant. Summer est partie chez sa grand-mère, en croyant innocemment que Ciaran travaillait tardivement. Il a englobé sa famille d'un mensonge pour pouvoir profiter d'un moment ensemble. Alors elle tente de se laisser emporter par l'enthousiasme et l'amour, sans s'accrocher à l'amertume qui reste ancrée dans son cœur. Elle se laisse donc bercer par les mélodies qui se dégagent de la guitare de son blond. Elle l'observe attentivement, recroquevillée paisiblement sur un fauteuil en face de lui et du canapé. Elle le laisse composer comme il le souhaite, sans intervenir autrement que par des sourires. Elle dévoile toute son admiration par ce témoin positif qu'elle lui accorde sans cesse. Le sourire lui semble désormais plus naturel maintenant qu'elle dépasse la souffrance autant qu'elle peut. L'épreuve qu'elle a dû traverser lui reste toutefois à travers le coeur. Elle tente de l'effacer de sa mémoire, même si elle lui revient en tête dans des moments peu propices aux souvenirs douloureux. Comme lorsque Ciaran les pousse vers la pente de la luxure, en pressant ses doigts contre sa peau, son ventre. Des frissons d'effroi la traversent avant qu'un courant de panique ne vienne s'ajouter à la souffrance. Finalement elle se relève pour le rejoindre lorsqu'il l'intime de le faire. Elle se glisse entre ses jambes entrouvertes et le laisse l'emprisonner de ses bras fermes. Elle se sent prisonnière de ses mains tenaces mais n'a pas l'intention de s'en plaindre. C'est plutôt satisfaisant de savoir qu'il possède un besoin compulsif de l'étreindre. « C'est beau, ce que tu as joué. » Elle commente avec un doux sourire, qui se mêle au sien. Elle adore aussi la manière qu'il a de la regarder, avec cette intensité palpable. Son amour est évident, alors elle caresse ses cheveux et le scrute en baissant la tête. Elle se penche finalement en avant pour sceller leurs lèvres dans un baiser tendre, qui devient rapidement passionné à l’initiative de Ciaran. Elle sent sa langue envahir sa bouche, se délecter de la sienne, et elle s'amuse aussi dans cet échange. Elles se caressent un instant, avant de se relâcher lorsqu'elle prend place contre ses cuisses. Elle ne comprend pas ses intentions, pense seulement que l'étreinte a pour vocation la transmission de tendresse. Alors elle s'accroche à son cou et reprend leur baiser. Elle se sent bien au creux de ses bras, avec la fermeté de sa main contre sa hanche. « C'est quand le prochain concert d'ailleurs ? » Elle demande pour entreprendre une conversation. « J'ai envie de jouer à ma groupie. » Elle sourit avec bonheur, pour le taquiner sur sa position de fan girl.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
avatar
Ciaran O'Malley
Le crevettlover
☞ ÂGE : 39
☞ STATUT : sous le charme d'une femme enfant aux formes juvéniles, mais pourtant exquises, qui se trouve être l'amie proche de sa propre fille et l'enfant de son meilleur ami. Une demoiselle qui devrait lui être interdit, mais qui l'attendri par ses airs solides et fragile à la fois. père célibataire de Summer, 13 ans.
☞ PROFESSION : musicien, interprète, compositeur. Il joue seul, parfois avec des musiciens rencontrés au hasard d'une salle de concert, mais ce n'est pas de la musique qu'il vit. Pour payer ses factures, il enchaine deux postes de serveur, un dans un restaurant assez chic et l'un dans un bar branché, six jours sur sept. Cela permet de vivre correctement sans extravagance.
☞ HABITATION : RAVENTHORPE

☞ BAFOUILLES : 1377 ☞ PSEUDO : mary
☞ AVATAR : boyd holbrook
☞ CREDITS : avengedinchains
☞ MULTI-COMPTES : Judson Sherpherdson, le lieutenant de police, coupable d'aimer son meilleur ami.

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Lun 17 Juil - 23:46

Il l’embrasse avec douceur et sensualité, alimenté par l’envie de la faire sienne de nouveau comme il le faisait par le passé. Le manque est conséquent, dévastateur bien qu’il cerne parfaitement les raisons qui poussent la demoiselle à se refuser à lui. Il espère que les derniers bienfaits apportés au cours de ces dernières semaines ont amoindris la douleur logée dans sa poitrine. Il aimerait qu’elle embrasse de nouveau sa jeunesse avec une insouciance, certes différente du passé, mais qui ne l’empêche pas de vivre comme elle aurait dû le vivre sans cette expérience. En conséquence, il essaye d’aviver la flamme du désir au creux de ses reins en lui offrant un baiser lent et sensuel tout en réalisant des caresses qui devraient lui procurer une sensation de bien-être au sein de sa poitrine. Elle y est réceptive, vient prendre place autour de ses cuisses tout en enroulant ses bras autour de sa nuque. Elle lui rend le baiser, qui gagne en volupté, mais elle est déterminée à avoir une conversation sérieuse. « Dans deux semaines. » Il précise à sa demande dans un sourire doux en venant chercher de nouveau ses lèvres avec la même douceur, mais envie. Il dévore tendrement ses commissures, laisse ses mains d’hommes explorer la chair de ses côtes et de ses hanches à travers le baiser. Ce dernier gagne en érotisme tandis que ses phalanges retrouvent ses fesses, ses cuisses. Ses touchers sont aériens, empreints d’une envie qu’il ne camoufle pas. « Tu pourras jouer ta groupie autant que tu veux. » Il murmure contre la peau de sa joue, de sa mâchoire, de sa nuque qu’il parsème de baisers voluptueux. « J’aime voir cette lueur d’admiration dans tes yeux, bien que dans ces moment-là, c’est plus ton amour qui éclate. Alors, tu dois me promettre d’être sage. Du moins en public. » Il la taquine en essayant d’user de malice pour tenter de la détendre. Il a tellement envie de l’honorer de nouveau, comme par le passé. Cela lui manque d’être son amant et il sent son désir devenir plus conséquent et vorace jour après jour.

_________________
Extasy
The warm breath that is slipping away from you, Gets lost on my neck, all over my body from top to toe, As you are touching me, I'm giving up already, You will feel me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t372-ciaran-o-malley-lamour-est-la-plus-puissante-des-passions
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4142 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Lun 24 Juil - 23:53

Shannen a envie de savourer cette soirée en la compagnie de son amant, sans se prendre la tête. Elle a envie de décompresser, de chasser toutes les sources d'angoisse et de souffrance. Elle préfère se concentrer sur ce qui la rend heureuse, et se laisser emporter par les mélodies suaves de Ciaran ou même par ses baisers. Elle aimerait rêver, combler son coeur d'espoirs infinis, comme une adolescente le ferait à longueur de journée. Elle a envie d'être normale, d'arracher ce poids qui s'incruste à son coeur sans vouloir disparaître. Elle sent l'amertume ronger son âme peu à peu ; et la brûlure se fait plus intense chaque jour au creux de son bide. La psychologue croisée une fois lui avait pourtant affirmé que les pensées destructrices finiraient par s'envoler. Mais elles s'implantent sans cesse dans son crâne. Dès que Ciaran la touche plus sensuellement, la honte s'écoule vicieusement dans ses veines. Elle sent le remord, elle le vit. Elle s'en veut d'avoir privé un être humain de vie. Elle s'en veut pour sa bêtise. Elle ne laisse plus rien transparaître, elle ne veut pas ennuyer cet homme perturbé, qui commence à en avoir marre qu'elle le repousse. Elle sent que sa patience a des limites... mais jusqu'où peuvent-elles aller ? Elle se demande s'il a l'intention de la quitter, si son amour se dissipe. Elle ne fait pas exprès. Et elle ne veut pas être victime d'abus en s'obligeant à un acte sexuel. « Je vais bien m'amuser. » Elle sourit de toutes ses dents, tentant de dissimuler ce qui la ronge sous une façade joviale. Elle devient superficielle, peu honnête, mais elle n'a pas le choix si elle veut retrouver un équilibre dans leur relation. Si elle perdait ce qui la retient hors de l'eau, elle n'aurait plus qu'à se noyer. « Juste en public alors ! Parce que je compte bien laisser exploser mon amour ensuite ! Et si tu n'es pas content, c'est pareil ! » Elle se met à rire, avant de sentir les mains de Ciaran se déposer sur son corps avec plus de franchise. Il frôle ses hanches, cuisses, ses fesses aussi, et le contact devient trop érotique pour elle. Il enchaîne avec des baisers le long de son cou, de sa mâchoire, qui la fait frisonner à la fois de plaisir et d'effroi. Elle comprend qu'il a profondément envie d'elle, mais elle reste bloquée devant ce désir évident. Elle n'a pas envie de se donner à lui, de se lancer dans une luxure qui lui paraît écœurante à cet instant. Alors elle recule, effarée, pour couper le contact, et vient s'allonger sur le canapé. Elle pose les jambes sur les cuisses de Ciaran et sa tête sur l'accoudoir. Elle prend ses aises et replace sa robe correctement. « On se regarde un film ? » Elle se faufile encore une fois pour éviter l'étreinte charnelle, incapable de se laisser emporter réellement dans ses bras.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
avatar
Ciaran O'Malley
Le crevettlover
☞ ÂGE : 39
☞ STATUT : sous le charme d'une femme enfant aux formes juvéniles, mais pourtant exquises, qui se trouve être l'amie proche de sa propre fille et l'enfant de son meilleur ami. Une demoiselle qui devrait lui être interdit, mais qui l'attendri par ses airs solides et fragile à la fois. père célibataire de Summer, 13 ans.
☞ PROFESSION : musicien, interprète, compositeur. Il joue seul, parfois avec des musiciens rencontrés au hasard d'une salle de concert, mais ce n'est pas de la musique qu'il vit. Pour payer ses factures, il enchaine deux postes de serveur, un dans un restaurant assez chic et l'un dans un bar branché, six jours sur sept. Cela permet de vivre correctement sans extravagance.
☞ HABITATION : RAVENTHORPE

☞ BAFOUILLES : 1377 ☞ PSEUDO : mary
☞ AVATAR : boyd holbrook
☞ CREDITS : avengedinchains
☞ MULTI-COMPTES : Judson Sherpherdson, le lieutenant de police, coupable d'aimer son meilleur ami.

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Ven 28 Juil - 19:13

Il essaye subtilement de l’entrainer dans un échange lent et sensuel. Ils abordent un sujet plaisant, cherchent à éveiller l’espièglerie de l’autre autour d’un évènement jovial. Ciaran aime monter sur scène. C’est un moteur essentiel dans son existence. La vie n’aurait pas la même saveur s’il abandonnait cette passion, qui a toujours animé son âme. Il ne se laissera jamais de laisser glisser ses phalanges sur les cordes rugueuses de sa guitare favorite. Il aime le son qu’il s’en dégage et elle est devenue sa meilleure amie au fil des années, d’autant dans des périodes aussi sensibles que celles que traversent leur histoire. Il essaye de rester positif, mais il sait parfaitement que cette décision d’avortement a eu de graves incidences sur leur vie quotidienne. Il joue à l’homme viril, tâche d’avoir une approche détachée, mais c’est loin d’être le cas. Il a conscience qu’il a pris une décision lourde en conséquence, qu’il s’est privé de la possibilité d’aimer un être autant qu’il aime Summer. Il sait qu’il aurait pu veiller sur ce petit bout d’être, qu’il aurait fait tout pour lui assurer une vie correcte, mais il ne pouvait tolérer que Shannen vive une maternité précoce, que cette étape de la vie ne la prive d’une vie pleine d’expériences à découvrir. Il n’a pas voulu qu’elle soit prise au piège d’obligations qui auraient pu l’empêcher de vivre comme elle le désire. Il l’a donc convaincu, s’est obstiné à croire que c’était la meilleure décision à prendre, mais aujourd’hui les incidents sont lourds. Cela le pèse au quotidien de la sentir s’échapper de ses doigts, qu’elle se refuse à lui ou à toute approche trop charnelle. Il aimerait qu’elle fasse son deuil, qu’ils parviennent à surpasser tout ça. Si seulement, elle se laissait aller, s’arrachait à cette culpabilité qui l’oppresse. Il ne veut pas en être prisonnier, veut aller de l’avant, mais ne peut pas le faire sans elle. « Et tu vas faire quoi ? » Il questionne lorsqu’elle lui annonce qu’elle se sera déterminée à laisser son amour exploser dès lorsqu’ils se retrouveront seuls. D’autant plus que ces moments se font rares en ce moment. Du moins sur une approche plus intime de leur relation et une fois de plus, la demoiselle s’éclipse de son emprise. Elle s’échappe, regagne le canapé à côté de lui, en lui faisant comprendre qu’il n’aura pas le plaisir de la toucher plus qu’il ne le voudrait. Alors, il sent cette frustration et agacement venir titiller ses tripes. Elle est si forte qu’il lui est impossible d’avoir une approche bienveillante à cet instant. Ce refus lui est déplaisant, laisse trainer une idée qui hante son esprit de plus en plus durement. Alors, c’est à son tour de s’échapper de son contact pour se relever et attraper une cigarette qu’il embrase dans une action vive, nerveuse. « Cela va durer combien de temps, encore ? » Sa voix est plus sèche qu’il ne l’aurait voulu. Il ne peut pas s’empêcher d’exprimer son amertume tant il a la sensation que les jours qui s’égrènent ne font qu’accroitre la barrière qui s’est instaurée entre eux. Elle lui est insupportable et le rend cruellement nerveux. Pourquoi se refuse-t-elle ? Est-ce qu’elle continue de le désirer ? Tout cela le tourmente.

_________________
Extasy
The warm breath that is slipping away from you, Gets lost on my neck, all over my body from top to toe, As you are touching me, I'm giving up already, You will feel me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t372-ciaran-o-malley-lamour-est-la-plus-puissante-des-passions
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4142 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Ven 28 Juil - 19:49

La soirée était merveilleuse et guidée par la mélodie de Ciaran. L'adolescente s'était laissée emporter par les notes pour chasser toutes les traces d'amertume et savourer un instant paisible. Elle désirait simplement un moment tendre, sans songer aux sources de frustration qui peuvent s'incruster dans sa vie. Son homme semble être la seule personne à pouvoir effacer convenablement ces touches de morosité qui restent coincées dans son cœur. Elle a l'impression d'être maussade au quotidien, mais tente de se rattraper en sa compagnie. Tout semble plus simple et beau à ses côtés. C'est en tout cas ce qu'elle croyait. Cette idée est erronée au moment où le blond initie une ambiance plus sensuelle entre eux. Elle plane autour, se plante dans le décor sans que Shannen ne le perçoive au premier abord. Alors elle participe sans le vouloir, avec un baiser langoureux qui semble rendre le plus âgé assez insistant. « Te sauter dans les bras, par exemple. T'embrasser avec passion. Pour te montrer que j'ai adoré. » Elle sourit encore pour préciser sa pensée, sans laisser le doute ou la douleur l'empoisonner. Elle a la sensation que Ciaran sera déçu de ce qu'il offre, qu'il attendait d'entendre des promesses de luxure. Il semble tellement frustré de ne pas obtenir la possession de son corps, la jouissance de sa petite-amie qu'il devient entêté aux yeux de Shannen. Il impose sa démarche séductrice, frôle ses courbes fines avec une telle obstination et désir que le malaise envahit rapidement les tripes de la belle. Elle le repousse ainsi sans commenter ses gestes lascifs, et s'allonge sur le canapé pour adopter une position plus convenable et moins tentatrice pour lui. Elle ne semble pas du tout au goût du blond qui exprime sa rage sans relâche. Il se redresse de la banquette, s'éloigne dans le salon pour s'allumer une cigarette. Shannen observe ses mouvements d'un œil attentif, mais craignant la remarque glaciale qui ne tarde pas à résonner avec dureté dans ses oreilles. Elle n'éprouve pas seulement un pincement au cœur... c'est un véritable flot de souffrance qui s'abat dans la poitrine et la torture. « Le temps qu'il faudra Ciaran. » Elle lâche d'abord doucement, assez abasourdie par la froideur qu'il emploie pour s'adresser à elle. Il ne semble pas pourvu d'une seule once de compréhension et d'amour. Il tourne leur rencontre qu'au sexe. Sexe, sexe, il n'a plus que ce mot à la bouche. Et il l’écœure de plus en plus, ce mot-là, plein de trahison et de désir éteint. « Ce n'est pas en me pressant que ça ira mieux, tu sais. Tu ne fais qu'empirer notre cas en étant aussi... » Elle ne trouve même pas le mot pour le définir. Con, peu compréhensif, lourd, insistant. Sans amour, sans affection pour elle. Elle se relève et l'affronte du regard et de silhouette plus petite que la sienne. Elle pivote la tête vers le haut pour pointer son regard féroce dans le sien. « Fume si tu veux, ça ne va pas changer le problème ! » Elle balance son paquet de cigarettes d'un revers de la main, complètement remontée contre cet homme tenace et plein de hargne.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
avatar
Ciaran O'Malley
Le crevettlover
☞ ÂGE : 39
☞ STATUT : sous le charme d'une femme enfant aux formes juvéniles, mais pourtant exquises, qui se trouve être l'amie proche de sa propre fille et l'enfant de son meilleur ami. Une demoiselle qui devrait lui être interdit, mais qui l'attendri par ses airs solides et fragile à la fois. père célibataire de Summer, 13 ans.
☞ PROFESSION : musicien, interprète, compositeur. Il joue seul, parfois avec des musiciens rencontrés au hasard d'une salle de concert, mais ce n'est pas de la musique qu'il vit. Pour payer ses factures, il enchaine deux postes de serveur, un dans un restaurant assez chic et l'un dans un bar branché, six jours sur sept. Cela permet de vivre correctement sans extravagance.
☞ HABITATION : RAVENTHORPE

☞ BAFOUILLES : 1377 ☞ PSEUDO : mary
☞ AVATAR : boyd holbrook
☞ CREDITS : avengedinchains
☞ MULTI-COMPTES : Judson Sherpherdson, le lieutenant de police, coupable d'aimer son meilleur ami.

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Mar 8 Aoû - 11:58

La soirée se déroule paisiblement, ponctué par les douces mélodies qui s’échappent de son instrument préféré. Il se laisse enivrer par sa passion pour la musique, mais bientôt l’envie de retrouver le plaisir de retrouver celle qui fait battre son cœur se fait plus forte. Il l’enchaine dans une étreinte, désireux de retrouver ce sentiment de plénitude qui l’habite si aisément à ses côtés. « Je suis curieux de voir cela. » Il commente au sujet de cette future représentation, envieux de retrouver une pointe de passion en elle, bien qu’elle se contente toujours d’être innocente comme si la luxure était devenue un péché, un tabou à ne pas aborder. Cela le chagrine, le tourmente, car il considère cette intimité vitale dans un couple. C’est l’essence même d’une relation, c’est dans ses moments lents et lascifs que la force de leur affection s’exprime dans une forme, certes primitive, mais intense. Alors, oui il la désire, ne peut nier cette réalité qui créée une certaine amertume au creux de ses reins dès lors qu’elle s’échappe de leur étreinte. Le sentiment de rejet est violent, toujours difficile à encaisser, car il égratigne un peu plus son cœur à chaque fois. Il a conscience de la douleur que cet abandon de maternité a infiltré en elle. Lui-même en souffre quand bien même il le cache. Il sait pertinemment, qu’il a privé la vie à un enfant. Un être chétif qui aurait pu être son fils ou sa fille. Il sait qu’il s’est privé de la chaleureuse présence d’un enfant à ses côtés, de son sourire, de ses rires, de sa personnalité qui ne demandait qu’à se révéler. Oui, ce qu’il leur est arrivé est lourd, leurs cœurs et leurs esprits sont pesants face à cette douleur, mais au lieu de la laisser la dévorer, il voudrait avancer et prouver qu’ils peuvent redevenir ce couple qu’ils étaient avant tout cela. Retrouver cette complicité qu’ils avaient jadis et qui s’est effritée légèrement ces derniers mois. Ces nerfs sont si sensibles qu’il explose par une seule remarque, qui va créer un déchirement total dans tout ce qu’ils ont rebâtis. C’est plus fort que lui, il a besoin de le savoir, car il ne sait plus quoi penser de tout cela. La réponse de l’adolescente se fait aussi cinglante que sa réaction et cela ne fait qu'accroitre sa fébrilité. « Aussi quoi, Shannen ? » Il déclare en venant plonger son regard sombre dans le sien. Sa voix est grave, légèrement troublée par ce qu’il ressent au fond de ses tripes. « A croire que c’est devenu un crime de te désirer. » Il ajoute avec la même force. « C’est pourtant très naturel. C’est l’essence même dans la notion de l’amour. Le désir de l’autre, l’envie de le toucher, de se mêler à lui. Et j’en ai envie et je ne compte pas en rougir ou en avoir honte. » Il lâche avec agacement et fébrilité dans la voix, car il a l’impression d’être considéré comme un monstre et il le voit bien dans la lueur de son regard et cela lui lacère la poitrine. « Alors, c’est quoi ton problème ? » Il questionne avec force dans l’intonation de sa voix. « Tu ne me désires plus ? Le sexe avec moi te répugnes ? Je fais ce que je peux pour être patient, mais j’ai l’impression qu’on est face à un mur. Dis-moi ce que je dois faire, car je suis largué putain. Et ne me dis pas que je ne ressens rien face à tout ce qu’il se passe, car c’est loin d’être le cas. » Il déclare pour lui faire comprendre qu’elle n’a pas intérêt de lui dire qu’il ne ressent rien face à l’acte qu’ils ont dû affronter, car elle n’en a pas la moindre idée. Cette réalité le hante autant de l’avoir fait vivre à Shannen alors qu’elle est si jeune, comme de savoir qu’il ne connaitra jamais un enfant qu’il aurait pu avoir.

_________________
Extasy
The warm breath that is slipping away from you, Gets lost on my neck, all over my body from top to toe, As you are touching me, I'm giving up already, You will feel me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t372-ciaran-o-malley-lamour-est-la-plus-puissante-des-passions
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4142 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Mer 9 Aoû - 18:09

Shannen se crispe de rage et d’agacement lorsqu’elle entend les propos emplis de fureur de Ciaran. Elle ne parvient pas à tolérer tout ce qu’il exprime, ni ce qu’il gardait contenu au creux du cœur. Il s’applique à transmettre son ressenti poignant plein d’amertume avec tant de sincérité que le cœur de l’adolescente ne peut qu’en être déchiré. Il n’apprécie pas la manière qu’il emploie pour s’adresser à elle, ni cette façon de devenir indifférent à la souffrance qu’elle ressent. Guidé par sa frustration, Ciaran ne tente pas de la rassurer et révèle simplement l’insatisfaction de ses besoins primaires. Au lieu de déposer une caresse contre son corps ou un baiser tendre sur ses lèvres, le blond préfère s’éloigner d’elle et chasser leur étreinte. Il la prive de douceur, jugeant certainement qu’elle n’en mérite pas. Devoir être au cœur de son mépris lui secoue forcément l’âme, d’autant plus qu’elle est suffisamment chamboulée pour qu’il en ajoute une couche supplémentaire. C’est pourquoi elle jette son paquet de cigarettes lorsqu’il se relève pour fumer. Elle n’a pas envie qu’on la laisse plantée sur le canapé, sans intervenir. Elle a bien l’intention de le confronter, pour qu’il réagisse enfin correctement. Il ne comprend certainement pas pourquoi elle est aussi enragée avec lui, mais elle tente de lui donner quelques indices de son comportement. « Aussi peu compréhensif Ciaran. » Elle trouve le mot exact pour qualifier. Elle ne fait pas preuve de méchanceté pour le blesser, elle tente plutôt d’être franche avec lui. Elle voudrait qu’il sache ce qu’elle lui reproche. « Je ne te dis pas non plus d’en avoir honte. C’est juste que dans l’amour, il n’y a pas que le désir qui prime. Il y a aussi la douceur, la compréhension et le besoin de savoir l’autre heureux. J’ai juste l’impression que tu préfères me faire jouir plutôt que me rendre joyeuse. » Elle étale ce qu’elle pense de lui, et ce qu’il lui fait ressentir dans une situation aussi indélicate et atroce. Il met en évidence ses doutes et ses peurs concernant le désir qu’elle n’éprouve peut-être plus à son égard. La voix de Shannen était déjà teintée de froideur, mais le ton impétueux s’accentue pour rentrer ses propos véridiques dans son esprit. « N’importe quoi Ciaran ! Ne joue pas à l’homme qui a perdu en virilité s’il te plaît ! Tu es vraiment désirable, ce n’est pas une question de ça. » Elle tente de le rassurer toutefois, car cette raison est absolument erronée. Elle trouve toujours autant qu’il possède un charme fou et hypnotisant. C’est seulement son propre corps qui refuse de fonctionner comme auparavant. « J’ai juste besoin d’être aimée avant d’être désirée, tu comprends ? J’ai du mal à vivre cette excitation de nouveau, alors que je me sens si sale et responsable de ce crime. » Elle déclare d’une voix beaucoup plus fébrile, désireuse de fondre en sanglots. Elle se contrôle pourtant, car elle en a assez de sentir une émotion vive la bousculer. « J’ai besoin de ton affection Ciaran. C’est pas un besoin comme j’ai pu l’avoir avant, c’est plus profond cette fois. Il me faut des caresses tendres, sans idée derrière la tête. Il faut que tu me laisses du temps, vraiment, même si c’est frustrant pour toi. Laisse-moi revenir vers toi, sans insister. Quand je me sentirais prête et excitée, je te ferais signe. » Elle n’ose pas créer le contact, mais à cet instant, elle aimerait se blottir contre lui pour ne plus penser à rien.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
avatar
Ciaran O'Malley
Le crevettlover
☞ ÂGE : 39
☞ STATUT : sous le charme d'une femme enfant aux formes juvéniles, mais pourtant exquises, qui se trouve être l'amie proche de sa propre fille et l'enfant de son meilleur ami. Une demoiselle qui devrait lui être interdit, mais qui l'attendri par ses airs solides et fragile à la fois. père célibataire de Summer, 13 ans.
☞ PROFESSION : musicien, interprète, compositeur. Il joue seul, parfois avec des musiciens rencontrés au hasard d'une salle de concert, mais ce n'est pas de la musique qu'il vit. Pour payer ses factures, il enchaine deux postes de serveur, un dans un restaurant assez chic et l'un dans un bar branché, six jours sur sept. Cela permet de vivre correctement sans extravagance.
☞ HABITATION : RAVENTHORPE

☞ BAFOUILLES : 1377 ☞ PSEUDO : mary
☞ AVATAR : boyd holbrook
☞ CREDITS : avengedinchains
☞ MULTI-COMPTES : Judson Sherpherdson, le lieutenant de police, coupable d'aimer son meilleur ami.

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Lun 14 Aoû - 15:31

Sa frustration éclate avec tant de virulence que la réponse acerbe de l’adolescente ne se fait pas attendre. Il demande des précisions et les obtient, quitte à en payer les pots cassés. « Peu compréhensif ? Sérieux ? Je te donne vraiment l’impression d’en avoir rien à foutre ? » Il s’exclame avec force dans la voix, car les mots de l’adolescente le chamboule avec une telle violence qu’ils ont l’effet de véritables coups de poignards dans son échine. « Je t’ai soutenu ces derniers mois bon sang et je ne suis pas assez compréhensif ? T’es vraiment injuste ! » Il déclare dans une voix dure, bien que troublée par les vives émotions qui l’assaillent. Il tire une latte sur sa cigarette pour tenter de se calmer. Il ne voit pas en quoi, il commet un crime en la désirant et les paroles de l’adolescente lui rongent si férocement le cœur qu’il se retrouve pantois, perdu dans la férocité de ses propos. Il la fixe avec émotion, bien que ses traits demeurent fermés. Il la sonde tout en continuant de fumer sa cigarette. « Rassure-toi, je n’essayerai plus rien désormais. » Il déclare avec une voix faible, mais révélatrice des tourments qui lui retournent les tripes. Il a compris le message. Il n’aura plus à son encontre un geste révélateur de l’attirance qu’il a pour elle. Cela le blesse au plus profond de ses tripes, mais il ne le relève pas, ne lui en tient pas en rigueur. Il pensait lui apporter ce qu’elle avait besoin pour dépasser cette épreuve, car il ne pense pas avoir manqué de douceurs et d’attentions pour elle, mais il semble avoir la preuve contraire. Découvrir la réalité est violente, déchirante et il oscille entre violence verbale en expiant les inquiétudes qui se logent en lui. Une violence et passion qui lui est rendue par l’adolescente, qui ne manque pas de battre le fer à chaque pris de parole. « Tu es donc la seule à avoir le droit de douter ? » Il lâche avec une amertume profonde dans la voix alors qu’il vient écraser sa cigarette qu’il a consumé rapidement par nervosité. « Navré de te le dire, mais ce n’est pas le cas. » Il ajoute simplement, car toute cette situation le rend nerveux et plus perdu que jamais. Il a besoin d’être guidé, car il ne sait plus quoi penser de tout cela. Seulement, il ne peut pas rester insensible à la tourmente de la demoiselle et revient naturellement vers elle pour la prendre dans ses bras. Dans une poigne ferme, mais douce, sa main vient se loger dans la nuque de la jeune femme pour venir l’enfouir contre son torse. Sa bouche vient naturellement se loger contre sa tempe tandis qu’il vient entourer sa taille avec force. « OK. J'ai compris. » Il murmure contre son oreille avant d’embrasser sa chevelure d’or. Sa voix est faible, troublée par ce que cette situation provoque en lui. « Calme-toi maintenant. » Il ajoute en venant continuer ses caresses dans la chevelure de l’adolescente. Il ne dit rien de plus, laisse juste ses lèvres déposer de doux baisers contre ses cheveux. Il a le cœur qui bat follement dans sa poitrine tandis que ses prunelles claires et sombres à la fois sont embrumées par des larmes muettes. Il n’arrive jamais à être insensible face à elle. Elle réveille en lui, ce besoin maladif de prendre soin d’elle.

_________________
Extasy
The warm breath that is slipping away from you, Gets lost on my neck, all over my body from top to toe, As you are touching me, I'm giving up already, You will feel me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t372-ciaran-o-malley-lamour-est-la-plus-puissante-des-passions
avatar
Shannen Weaver
La crevette ingénue
☞ ÂGE : 17 ans. (22/04)
☞ STATUT : amoureuse de son pedobear. heureuse. rêveuse.
☞ PROFESSION : lycéenne emplie de rêves et d'espoirs ; baby-sitter d'un petit James.
☞ HABITATION : petit appartement à Thornhill avec sa mère.

☞ BAFOUILLES : 4142 ☞ PSEUDO : demon dance (emeline).
☞ AVATAR : elle fanning.
☞ CREDITS : Lolitaes.
☞ MULTI-COMPTES : aucun.

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   Mar 15 Aoû - 10:20

La colère anime leur échange impétueux. Il devient incontrôlable tant les reproches fusent entre les deux. Le ton emprunté est glacial, empreint d'une amertume foudroyante. Chacun explique son ressenti, et parfois l'injustice des propos tenus. Shannen est certainement allée trop loin dans son raisonnement, et cela éveille le côté bestial de son homme. Elle ne voulait pas l'agacer autant, seulement exprimer ce qui commençait à lui comprimer la poitrine de manière constante. Elle a éclaté tous ses ressentiments pour tenter d'être apaisée par celui qui compte énormément pour elle. Ses pensées semblent tellement erronées et loin de la vérité qu'elle obtient plutôt la hargne de son compagnon. Il est furax, prononce quelques mots pour se défendre avec une telle virulence que les entrailles de l'adolescente en sont retournées. « Parfois. » Elle répond simplement à sa question, en continuant de le scruter avec intensité. Peut-être qu'elle se trompe, mais c'est le sentiment qu'il lui donne depuis plusieurs semaines. Elle n'est pas certaine qu'il comprenne réellement la souffrance qui l'habite, ou de manière superficielle. Elle a essayé de lui faire part des émotions vives qui lui serrent le cœur, toutefois c'est si complexe de mettre des mots sur ce qu'elle ressent. Et quand elle y parvient, ils ne passent pas aux yeux de Ciaran. Elle a de la difficulté à dévoiler ces sentiments destructeurs. « Je ne remets pas en cause que tu m'as soutenue. Juste... que tu laisses le désir dominer un peu trop souvent... Tu es de plus en plus pressé, sans doute à cause de la frustration... mais ça me fait sentir que tu as le sexe en priorité. Au lieu de moi et mon bonheur. » Elle peut comprendre que l'attente est longue et qu'il s'en retrouve frustré. Elle sait que faire l'amour a son importance dans son couple, notamment pour lui. C'est une source d'extase à laquelle elle ne pouvait se priver avant l'avortement. Maintenant, cela la terrifie en même temps de la dégoûter. Pas parce que son amant est devenu peu désirable, au contraire... Elle ne tarde pas à lui faire comprendre lorsqu'il émet un doute sur son charme. Pour Shannen, il est évident. « Non, tu as le droit aussi. C'est juste que je te trouve tellement beau... que je trouve l'idée que tu puisses en douter assez bête... » Elle laisse un léger sourire s'échapper pour lui faire réaliser qu'elle le taquine simplement. Elle peut comprendre qu'il puisse remettre en cause le charisme qu'il possède, elle essaye seulement de le débrider sur ce point. Les larmes aux coins de ses yeux reviennent rapidement. Lorsqu'elle étale ce qu'elle ressent au plus profond de ses tripes, elle a envie de défaillir. S'écrouler au sol, au fond d'un trou. Elle ne veut plus penser à cet enfant qu'elle a perdu, abandonné, rejeté. Pourtant, à chaque frôlement intime qu'entreprend Ciaran, elle sent la douleur la secouer, et les pensées sombres revenir. Elle n'a pas le goût de lui confier, elle fonderait en larmes. Alors elle se sent toute apaisée lorsqu'elle sent la main de Ciaran trouver refuge contre sa nuque, pour la bloquer contre son torse. Il embrasse sa tempe, puis une autre main vient enserrer sa taille. Elle aussi accroche ses deux bras autour de la sienne. Elle ferme les yeux un instant, se laissant emporter par le rythme endiablé du cœur du blond. Il lui affirme avoir compris et elle a envie de pleurer de soulagement. « Merci. » C'est tout ce qu'elle trouve à répondre, plutôt occupée à se blottir contre lui et à ne plus le lâcher. Elle sent les caresses et les baisers qu'il dépose contre sa peau et sa chevelure dorée, comme s'il retenait un diamant entre les doigts. Elle a l'impression d'être précieuse et fragile à cet instant. Elle se sent mieux. Et elle ressent tout l'amour qu'il éprouve à son égard. Elle a envie de pleurer de plus bel mais se retient. Après plusieurs minutes d'extrême tendresse, elle relève seulement la tête, posant son menton contre sa chemise. Elle le sonde, l'observe avec amour. « Je t'aime Ciaran. De tout mon cœur. N'en doute pas s'il te plaît. » Elle murmure avec douceur pour effacer les angoisses qu'il lui a transmises il y a quelques minutes. Elle se soulève finalement sur la pointe des pieds pour sceller leurs lèvres dans un baiser doux et somptueux.

_________________

Ephémère devienne Eternité ☽ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire. Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t371-ces-ecorchures-au-fond-de-moi-au-gout-d-enterrement-parfois-shannen#8772
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)   

Revenir en haut Aller en bas
 

une tentative échouée de se retrouver (ciaren #16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tentative échouée. (Hayeta)
» Chavez soupconne une tentative d'assassinat contre sa personne
» Tentative de vol de sac à main... qui tourne court !!!
» Tentative de meurtre à l'exodar
» Avant que l'on puisse se retrouver... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: DEWSBURY :: RAVENTHORPE :: YOUR HOME-