AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the heart never lies (sogan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: the heart never lies (sogan)    Lun 20 Mar - 16:25

the heart never lies
Sam & Logan

Sam ne réalisait pas vraiment ce qui était en train de se produire. Son cerveau n’avait pas eu le temps d’entièrement analyser l’information: la conversation qu’ils venaient d’avoir, les aveux qu’ils s'étaient faits, la libération, cette étreinte passionnelle à laquelle ils s’abandonnaient sans retenu... Elle était entièrement soumise à sa merci. Sam sentait son appétit grandir au fil du temps; elle sentait que cette tension avait de plus en plus raison d’eux. Elle avait toujours ressenti une attirance sexuelle inéluctable envers son meilleur ami. Celle-ci s’était manifestée agressivement à plusieurs reprises, plaçant la jeune femme dans une position d’inconfort à chaque fois. Toutefois, elle n’y échapperait pas cette fois-ci. Elle se laissait dominer par cet envie, quelles que soient les conséquences qui en découleraient. Les sentiments qu’elle portait pour Logan étaient indubitablement vrais et elle les ressentait au creux de son ventre. Lorsque le jeune homme déboutonna son jeans, Sam comprit très bien où les choses s’en allaient et elle en avait horriblement envie. À vrai dire, elle n’attendait que ce moment où la distance entre leur corps n’existerait plus; où ils ne feraient qu’un. Elle se leva de lui et le laissa retirer son jeans sans broncher; à vrai dire, elle l’observait d’un regard gourmand. Rapidement, son amant reprit possession de ses lèvres et elle reprit place sur son bassin où elle pouvait sentir son intimité bien réveillée. L’infirmière infiltra sa main dans son boxer pour offrir un peu de plaisir à son amant. Le baiser qu’ils échangeaient continuait de plus bel, toujours aussi intense et passionné. Après quelques instants, la jeune femme décida qu’il sera peut-être plus approprié qu’ils aient dans sa chambre, alors elle lui se leva et prit ses mains pour le tirer avec elle. “Où est ta chambre?”, lui demanda-t-elle alors qu’elle s’approcha de lui pour retrouver ses lèvres. Les deux tourtereaux se rendirent dans la chambre de Logan. Rapidement, le jeans de la jeune femme trouva sa place au sol. Prenant les choses en main, Sam poussa Logan contre le lit et prit place au-dessus de lui, prenant soin de coller leur corps qui se languissaient déjà l’un de l’autre. Sa bouche prit d’assaut ses lèvres qu’elle embrassa avec fougue. Son coeur battait la chamade tant ce moment était à la fois inespéré et magnifique; elle n’aurait jamais cru que quinze ans plus tard, ces sentiments qui faisaient jadis battre son coeur et lui faisaient perdre la tête se raviveraient avec une telle intensité. Et pourtant, la voilà avec ce même homme qui avait fait d’elle une femme, ce même homme qui, au fond, elle n’avait jamais arrêté d’aimer. On dit souvent que la vie fait bien les choses: et ça, Sam commençait réellement à y croire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: the heart never lies (sogan)    Jeu 23 Mar - 20:31

the heart never lies
Sam & Logan

Logan se sentait habité par une force inhabituelle, une passion qui le dévorait, le faisant perdre la raison comme jamais il n’avait pu la perdre. Il avait eu des femmes dans son lit, pas un nombre incroyable mais assez pour ne plus avoir envie de papillonner, assez pour souhaiter de se poser. Depuis le début, il n’y en avait qu’une avec qui il voulait se poser, c’était Sam. Toutes les femmes qu’il avait pu connaitre ne l’avait jamais transporté comme Sam pouvait le faire. Ce soir encore, le désir et l’excitation confirmaient que la jeune femme le mettait dans des états qu’il n’avait pas connu avec d’autres femmes. Ainsi, lorsque leurs peaux se frottaient, c’était comme un feu d’artifice… Leurs baisers étaient dignes des plus belles comédies romantiques, quand le héros retrouve sa dulcinée à la gare alors que tout semblait fini entre eux… Lorsque Sam passa la main dans son boxer, il ne tenait plus, manquant d’arracher le peu de tissu qui se dressait encore entre leur deux corps.  “Où est ta chambre?” Sam était debout, entrainant Logan dans un endroit plus approprié. La température montait encore de quelques degrés, les deux en étaient désormais surs, ce soir, ils partageraient une nuit d’amour. Ils s’embrassèrent et Logan l’entraina dans la chambre. Il ne prit pas le temps de lui présenter l’appartement ou d’admirer les lieux, il se hâta dans sa chambre. Alors que Logan allait embrasser la jeune femme après lui avoir enlevé son pantalon, il fut surpris par l’initiative de la jeune femme. Il se retrouvera projeté sur le lit, avant qu’il ait eu le temps de réagir, Sam avait pris place sur lui. Il ne s’en plaignait pas. Il la regardait avec des yeux remplis d’envie, comme un petit garçon devant une boutique de confiserie. Elle colla son corps contre le sien, l’embrassa goulument, si c’était un rêve, il ne voulait plus jamais se réveiller. De dessous, il avait une magnifique vue sur ce corps, sur ces courbes qui lui faisaient tourner la tête. Il décida que c’était à son tour de se jouer de la jeune femme, pour cela, il n’avait pas encore besoin de prendre le dessus, il lui suffisait de glisser ses doigts sous la culotte de la jeune femme. Il n’attendit plus et remonta sa main le long de la jambe de la jeune femme, pour finalement la passer sous le tissu. Alors qu’il jouait doucement de ses doigts avec l’intimité de la jeune femme, il profitait de ses lèvres, des baisers humides qui se mêlaient aux soupirs de plaisir des deux jeunes gens. Son désir montait en flèche et sentir la jeune femme contre lui, bercée par les mouvements qu’il initiait ne faisait pas redescendre l’excitation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: the heart never lies (sogan)    Lun 27 Mar - 23:30

the heart never lies
Sam & Logan

La jeune femme avait l’impression d’être prisonnière d’un rêve. Prisonnière parce qu’elle était entièrement abandonnée à l’emprise charnelle de Logan et rêve, car elle ne pouvait espérer rien de plus beau que d’être dans les bras de son meilleur ami. Elle se sentait tellement fébrile de ne plus avoir à cacher comment elle se sentait, de pouvoir enfin se sentir entièrement comblée. Ce moment de tendresse, de passion et d’amour lui apportait une joie qu’elle croyait inespérée. Elle n’aurait jamais cru un jour être capable d’affronter ses propres sentiments, de se laisser volontairement envahir par cet amour qu’elle tentait d’étouffer. Être là, complètement soumise à son étreinte était la plus belle chose qu’elle pouvait demander, le plus beau cadeau qu’elle pouvait s’offrir. Derrière ce voile de mensonges se cachait ce besoin d’honnêteté envers soi. La présente situation démontrait clairement que sa répression émotionnelle n’avait pas fonctionné; qu’aussi ardemment essayait-elle de mentir, elle ne parviendrait pas à étouffer la vérité plus longtemps. À cet instant-là, la jeune femme renouait avec la sincérité et, qui plus est, avec son intégrité émotionnelle. Elle ne voulait plus quitter le bonheur dans laquelle cette libération l’avait projetée, se sentant dégagée de tous ses fardeaux. Et c’est dans les bras de cet homme au regard tendre qu’elle pouvait embrasser cette sensation de légèreté, sans craindre les conséquences ou les représailles. Peut-être aurait-elle certains regrets, mais elle ne pourrait jamais s’en vouloir d’avoir laisser libre-court à son coeur en dépit du mal qu’elle causerait à Ethan. Ses pensées étaient ainsi entièrement tournées vers le moment présent, vers ce qu’elle partageait avec Logan, c’est-à-dire un épisode de sincérité et d’amour réciproque. Alors que leurs langues dansaient dans une danse charnelle et envoutante, les doigts de Logan exploraient son intimité. Il est sans rappelé que, plus d’une quinze d’années plus tôt, les deux jeunes gens avaient partagé un moment de passion semblable, où une jeune Sam avait pour la première fois donnée son corps au nom d’un amour qui était à l’époque naissant. Elle avait souvenir de ce moment de tendresse et de maladresse comme s’il s’était produit la veille. Et à nouveau, elle se sentait comme cette adolescente qui découvrait les plaisirs du sexe pour la toute première fois. De sa bouche s’évadait à l’occasion de furtifs gémissements, manifestant le doux plaisir que lui procurait son compagnon. Ses mains s’attaquèrent à son boxer et, habillement, le bout de tissu fut retiré pour valser ailleurs dans la pièce, libérant ainsi les deux amants d’une barrière. Les lèvres de Sam se lancèrent dans l’exploration du cou de Logan, suçant délicatement sa peau. Elle se permit d’y laisser une marque rougeâtre; peut-être était-ce sa façon de marquer son territoire, d’indiquer qu’il était désormais sien. Lorsque sa bouche retrouvèrent leur chemin jusqu’à ses délicieuses lèvres, elle plongea son regard dans le sien. Elle peinait à croire ce qui se produisait, mais elle y parvenait petit à petit, se délectant de cette exquise réalité. Et comme deux amants, leur bouches se nouèrent à nouveau pour échanger un baiser à la fois tendre et violent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: the heart never lies (sogan)    Jeu 30 Mar - 21:29

the heart never lies
Sam & Logan

Dans les films, les scènes de sexe lui semblaient toujours surjouées, comme enjolivée par une couche de sensualité et de fantasme. Il n’avait jamais eu l’impression d’être dans un film avec aucune de ses copines, pourtant aujourd’hui, il se sentait empli d’une sensualité inédite. Chaque caresse lui paraissait plus forte, chaque baiser augmentait son rythme cardiaque. Il avait conscience que le fait d’avoir rêvé de la jeune femme amplifiait ce désir, sans compter chaque moment passé avec elle. Le temps passé à la désirer ne faisait qu’augmenter son désir en cette soirée. Il se sentait débarrassé de ses vieux démons, de la crainte constante de se faire envoyer sur les roses, de ne pas s’emballer, de se retenir constamment face à celle qui berçait ses rêves. Sam manifestait doucement son plaisir, Logan sentait ces gémissements augmentés son désir. Elle lui retira son boxer, il n’en fut pas mécontent, son intimité commençait à sérieusement étouffer. Il ne fit aucun commentaire lorsqu’il sentit la jeune femme embrasser son cou en laissant un suçon. Il était bon pour mettre une écharpe le lendemain, cependant à ce moment, peu lui importait. Il avait la jeune femme dans les bras. Cette fois ci, il se sentait gagné, il n’avait plus peur de se retrouver seul comme tant de fois par le passé. Son instinct était apaisé, il ne repensait plus à ce moment quelques années plus tôt où la scène était similaire, cependant la fin était tragique. Une fois de plus, la jeune femme l’avait repoussé, détruisant une fois de plus ses espoirs et son cœur. Logan sentait l’excitation lui couper le souffle, avide de plus, avide de ne faire qu’un avec celle qui savait dompter son côté bestial. Elle ne lâcha pas longtemps ses lèvres, ce qui rassura immédiatement le jeune homme. Un nouveau baiser les réunissait, scellant une fois de plus leur amour. Logan sentait son souffle s’accéléré, ses soupirs étaient plus forts, plus profonds. La chambre était emplie d’une ambiance particulière, comme si, l’excitation qui les habitait transparaissait dans la pièce. Le jeune homme continuait de jouer habilement avec l’intimité de la jeune femme, tentant de lui arracher chaque soupir, tentant de conforter son statut d’homme séducteur. Après tout, le but était de la satisfaire, qu’elle se souvienne de ce moment, non pas qu’elle regrette son idiot d’Ethan. Le temps et le désir lui facilitait la chose mais cela ne l’empêchait pas d’y mettre tout son cœur. Il s’arrêta quelque secondes, s’éloigna des lèvres de sa belle pour quelques instants. Il ouvrit le tiroir de sa table de nuit dont il sortit un préservatif. Il préférait le sortir avant que le désir lui fasse oublier la protection, avant que son entrejambe soit si irrésistible qu’il ne réfléchisse pas une seconde, qu’il n’écoute que sa pulsion animale pour enfin posséder sa belle. Ses yeux lançaient des étincelles, un regard avide qui démontrait son niveau d’excitation. Le jeune homme revint prendre possession des lèvres de la jeune femme, gardant entre ses doigts le préservatif dans son emballage. Il lui semblait que la jeune femme était prête à passer à l’acte mais il ne voulait pas la presser. De plus, cela ne le dérangeait aucunement de continuer à jouer avec ses doigts pour la voir se cambrer lors de ses attaques sur son intimité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: the heart never lies (sogan)    

Revenir en haut Aller en bas
 

the heart never lies (sogan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: BAD CRAZY :: LES RPS ARCHIVES-