AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Partners in crime ~ Cachille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Partners in crime ~ Cachille   Lun 6 Mar - 20:59

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


Les fesses posées sur sa chaise, les yeux rivés sur un document rempli de feuilles, ses dents qui mastiquent le bout d’un crayon, Callum est concentré sur la lecture d’un dossier qui vient de lui être soumis. Les avocats ont l’habitude de prendre bénévolement des dossiers que l'on appelle pro bono. Certes, il lui arrive souvent de les passer à ses collègues, préférant s’attarder sur des cas plus colossaux. Toutefois, celui qu’on vient de lui soumettre attire particulièrement son attention. En effet, celui-ci concerne un ancien militaire ayant été licencié injustement. D’après la déclaration de l’intéressé, son homosexualité est en cause. Inutile de préciser que ce cas lui rappelle Achille qui, même s’il n’a pas quitté l’armée pour cette raison, a quand même une situation qui lui ressemble. Callum lit donc chacune des feuilles du dossier avec intérêt, se convaincant de plus en plus qu’il allait prendre en charge l’affaire. Il communique avec sa secrétaire pour lui dire de prendre contact avec M. Rutherford. À peine trois heures plus tard, ce dernier est dans le bureau de Callum. L’imposant homme prend place sur un des fauteuils. La pièce étant relativement grande, l’avocat a pris soin d’installer des sofas ainsi qu’une petite table pour être à l’aise avec ses clients lorsqu’ils ont beaucoup à discuter. Ainsi, Callum s’assoit devant son client en prenant soin de replacer sa cravate par simple réflexe. “J’ai pris connaissance de votre dossier et je crois certainement que nous aurions un bon cas ici”, commence-t-il doucement. L’homme ne fait qu’hausser les épaules; Callum se demande s’il croit lui-même à sa propre cause. “J’en ai même plus espoir. Ils ne cessent de me dire que cela n’a rien à voir. Mais les chiens, je sais que ç’a tout à avoir!”, dit-il, les dents serrées. Callum hoche tout simplement la tête. Il voit très bien que son client est énervé. “Et vous voudriez reprendre votre poste d’officier, est-ce bien cela?”, lui demande-t-il en prenant un carnet et un stylo pour prendre des notes. Le militaire ouvre grands les yeux puis laisse sortir un “non” très convaincant. Alors là, il ne comprend donc pas. Il est stipulé dans le dossier qu’il serait rémunéré pendant deux ans suivant son congédiement. “Alors, pourquoi désirez-vous les poursuivre si vous ne comptez même pas y retourner? Vous êtes encore salarié, vous avez la possibilité de vous trouver un autre emploi”, lui explique-t-il. L’homme bouge frénétiquement la tête, comme exaspéré. “Je veux qu’ils admettent”, réplique-t-il rapidement. Callum peut tout à fait comprendre ce souhait. Lui-même victime de discrimination de la part de sa propre famille, il a moyen de savoir ce qu’on peut ressentir lorsqu’on est rejeté pour être ce que l’on est. Sauf que d’aller devant un tribunal pour une déclaration de la part des Forces armées, ne serait-ce pas un peu poussé? “Je crois que ça va être difficile de présenter ça…” Il n’a même pas le temps de finir que M. Rutherford, James, de son prénom, se lève de son siège. “Je sais que tu t’en bats possiblement les couilles, mais pour moi c’est important. Ils m’ont fait subir l’enfer, ces chiens. Je veux qu’ils payent!” Callum le regarde, quelque peu surpris par son intervention inattendue. Il l’invite à se rasseoir, qu’ils vont discuter dans le calme. “Alors… il y a plus qu’un simple congédiement, si je comprends bien?”, ose-t-il demander à son client. Et là, il voit que celui-ci se cale un peu plus dans le fauteuil, incapable de s’expliquer. Quelques mots incompréhensibles sortent de sa bouche, alors Callum lui demande de réciter des événements précis. L’homme est incapable. Il fixe le vide, se met à trembler. “Est-ce qu’on peut remettre cette rencontre une autre fois?”, demande-t-il à l’avocat. Callum hoche la tête et l’invite à céduler une autre session avec sa secrétaire, ce qu’il fait sans tarder.

La prochaine rencontre venue, c’est un peu la même histoire. L’ancien militaire lui raconte quelques événements où ses supérieurs ont utilisé des termes inappropriés pour l’interpeler, mais sans plus. Encore une fois, Callum juge que, même si déplorables, ces insultes ne suffisent pas pour amener la cause en cour. Et au moment où il lui dit ça, il se remet à tenir des propos remarquablement inquiétants par rapport à “l’enfer” que lui a fait vivre l’armée anglaise. Dans sa frustration, il traite même Callum d’ ”hétéro macho qui ne comprend rien”, insulte à laquelle Callum est incapable de répliquer. Mais encore, il est incapable de parler et s’excuse. La partie est remise.

Le soir même, Callum arrive à l’appartement, complètement vidé d’énergie. Son client, il est difficile à vivre. Il semble être beaucoup plus que fâché, semble avoir subi un traumatisme plus profond qu’un simple licenciement. Il arrive au salon et voit Achille, affalé sur le canapé, en train de jouer à un jeu vidéo. L’avocat s’empresse de le rejoindre sur le fauteuil; il s’y laisse tomber en lâchant un long soupir. “Alors, la recherche d’emploi?”, lui demande-t-il, se risquant de le déranger dans son jeu.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   Lun 6 Mar - 21:37

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


Malgré tout, un équilibre est en train de prendre place, et ça fait franchement du bien. Malgré les fausses fiançailles, ils arrivent à avoir la paix, ils arrivent enfin à être tranquilles et c'est agréable d'avoir passé un mois plutôt tranquille. Sa relation avec Callum prendre une tournure qu'ils n'étaient pas prévus et pourtant, ils se montrent plus unis que jamais. Mais les journées deviennent de plus en plus longues, ils n'ont plus de carton à défaire, ils sont officiellement installés dans leur appartement. Installé sur la table de la cuisine, un café à la main, ses yeux fixent l'écran face à lui. Parce qu'il est hors de question qu'Achille soit dépendant de Callum. L'appartement à un certain coût, et même s'ils se sont reparti les tâches pour le bien-être du loyer, il est hors du question qu'il joue le rôle de la femme qui attend son mari. Ils ne sont plus dans les années trente, bien qu'il en ai franchement l'impression avec la pression d'un mariage non désiré. Le souci, c'est qu'Achille n'a pas de diplôme. Le souci, c'est qu'il n'y a rien qu'il peut faire. Et c'est frustrant, il regrette presque d'avoir terminé les cours plus tôt. L'armée était tellement un objectif qu'il n'a pas hésité pour tout plaquer. Il s'en mord les doigts. La rage l'emporte, ses yeux sont explosés, et c'est frustrant de ne rien trouver. Peut-être qu'il devrait reprendre ses études, pour l'obtention d'un diplôme qui va lui permettre de lui ouvrir certaines portes. Même si c'est des métiers bas de gamme, il s'en fiche. Il veut juste faire autre chose de ses journées, il veut avoir d'autres responsabilités. Mais là, il a une migraine affreuse, parce qu'il n'a pas arrêté de chercher un putain d'emploi et que les longues lectures, les nombreux appels, tous négatifs pour un foutu entretien, ont simplement éclaté l'ancien militaire. Il s'installe sur le canapé, le plaid sur lui, son téléphone à ses côtés pour pouvoir répondre à son petit ami si jamais il lui envoie un message. Sauf que quand il a la manette entre les mains, il est tellement concentré qu'il oublie tout le reste. Au point de ne pas entendre Callum rentrait. Il met pause directement à son jeu, se concentrent sur son copain dans l'immédiat et en déposant ses lèvres sur les siennes, en signe de bonjour.

Quand Callum est dans l'appartement, les choses deviennent bien meilleures. Il a l'impression que leur foyer prend une ambiance plus réelle. Parce qu'il n'est plus seul, à parler aux mouches tant des fois, c'est difficile. Il se demande comment il arrivait à faire ça, avant. Et il se souvient, qu'à l'époque, il baisait et il était saoul à peu prêt tous les jours. C'est dingue comme les choses sont différentes, il est désormais plus calme, il a énormément changé et c'est grâce à l'homme à ses côtés désormais. Il s'enlace dans ses bras, détendant automatiquement ses muscles face à cette simple complicité. Parce que malgré tout, la peur est toujours là, cacher dans un coin de sa tête. Il se force à ne pas fermer à double tour quand Callum part bosser, il lui est impossible de fermer un œil quand il n'est plus là. Parce qu'il reste mort de peur, même si le géniteur de son petit ami n'a pas donné signe de vie depuis que celui-ci lui a dit oui. « Que des réponses négatives, c'est difficile sans un simple diplôme. » Il souffle, un souffle agacé. Il sert sa main dans la sienne, caressant doucement son bras. « Je t'envie un peu. » Il murmure, en rigolant. La journée d'Achille a donc été comme d'habitude, elle a été extrêmement ennuyante et au bord du gouffre tant il a failli s'étouffer avec son propre café. « Et toi ? Comment a été la tienne ? » Bien que cela puisse paraître étonnant, Achille adore entendre Callum lui parler de son travail. Parce que quand ça sort de sa bouche, tout sonne plus réel.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   Lun 6 Mar - 22:19

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


Callum est content quand Achille détourne son attention de son jeu pour se concentrer sur lui. L’avocat défait sa cravate et déboutonne le haut de sa chemise. Il a la fervente impression qu’il ne perdra pas beaucoup de temps avant de rejoindre les bras de Morphée tant il est épuisé. Les dernières semaines ont été dures; défaire les boîtes, installer l’appartement, aller à des soupers familiaux en prétendant être heureux d’y être, entendre parler sa mère d’un mariage dont la simple évocation lui donne envie de vomir, le boulot… bref tant de choses se sont produites qu’il n’est même pas parvenu à suivre le fil. Le manque de sommeil le rattrape peu à peu et bientôt, il succombera. “Tu trouveras. T’as une belle gueule, ça va aider”, lui dit-il à la blague en tapotant affectueusement sa cuisse. “Dans le pire des cas, tu peux me payer nature pour le loyer”, ajoute-t-il en riant de plus bel. Quand il est fatigué, Callum est son propre public et on ne peut pas lui en vouloir; il est lavé! Il sait néanmoins que la situation est difficile pour Achille, que ne pas être en mesure de trouver du boulot doit être extrêmement lourd. S’il était à sa place, il deviendrait tout simplement fou. L’avocat agrippe la seconde manette qui traine sur la table basse devant lui. Une petite partie de foot ne lui ferait pas du tout de mal, quoique les chances qu'il l'emporte sont pratiquement inexistantes. “Compliquée, je te dirais”, commence-t-il, les yeux rivés sur l’écran de la télévision. “J’ai un cas assez complexe. Le gars veut pas parler, donc c’est pas super évident à décrypter, tu vois.” Il entrecoupe ses réponses, trop concentré à essayer de battre Achille. Depuis des mois il essaie de le vaincre et ce n’est arrivé qu’une seule fois; son amoureux était complètement saoul et donc incapable de jouer comme il faut. Que de la bonne fortune, ouais! “Il était dans l’armée anglaise et il s’est fait licencié. On lui a dit que c’était parce que ses services n’étaient plus nécessaires et d’autres raisons bidons… mais il est persuadé qu’il s’est fait mettre dehors parce qu’il est gay”, ajoute-t-il. Au moment où Achille compte un but, Callum jure. “J’ai pas de doute à le croire, mais on peut pas poursuivre pour ça tu vois. Parce que le mec veut pas reprendre son poste à l’armée. Il veut juste que l’armée admette la réelle raison de son congédiement”, poursuit-il. Il sait que du moment où il a mentionné l’armée, il a immédiatement capté l’attention d’Achille; ce dernier est soudainement moins performant dans son jeu. “Considérant qu’il perçoit la majeure partie de son salaire pendant une période de deux ans suivant la date de la fin de ses services, c’est difficile à trainer en cour. Alors j’ai expliqué ça clairement au mec… mais il veut pas qu’on lâche le truc. J’ai l’impression qu’il y a plus, mais il ne veut rien me dire”, termine-t-il avant de tourner sa tête vers son amoureux qui est pendu à ses lèvres. Et à cet instant, il se demande pourquoi il ne lui en a pas parlé plus tôt, sachant qu’Achille pourrait peut-être bien l’aider à percer ce mystère ou du moins, à pénétrer l’épaisse coquille de mutisme qui enveloppe son client.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   Lun 6 Mar - 22:37

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


« Tant que je te plais, je m'en fiche un peu d'avoir belle gueule. » Il souffle, en rigolant avec lui. Achille ne peut s'empêcher d'observer attentivement les traits fatigués de son amant, et il se pince doucement les lèvres. Il aimerait pouvoir faire quelque chose, pour lui enlever cet état de fatiguer extrême, mais il se sent franchement impuissant pour le coup. Il ne peut pas essayer d'aider dans quelque chose qu'il n'a pas le contrôle. Il est simplement spectateur de cette mise en scène qui se passe dans l'intimité du couple, et en ce qui concerne le boulot, il n'y connaît rien en droit. Ce n'est absolument pas son domaine. « En nature ? C'est trop cher pour ce que c'est. » Il souffle, avec une fausse mine embêtée. Il ne met pas longtemps avant de lui tirer la langue, et cette complicité lui fait un bien immense. Il a l'impression que vivre ici est un renouveau, une remise à zéro, chassant les mauvaises ondes loin d'eux pour apporter quelque chose de plus serein, de plus agréable. Honnêtement, ça fait un bien immense. Il observe Callum prendre la manette, et un sourire se dessine automatiquement sur ses lèvres. Il attrape donc de nouveau, sa manette, et lance un nouveau match. Comme à son habitude, il a le rictus de se mordre légèrement la lèvre. Simplement parce qu'il est concentré dans ce qu'il fait. Il adore tellement ce jeu qu'il en est littéralement accro. Callum se confie sur son enquête, et plus il parle, plus Achille perd en concentration. Doucement, laissant sa manette suspendue sous son nez sans une once de concentration dans la partie de football qu'ils sont en train de faire, il ravive les souvenirs du passé. Oubliant la mauvaise passe, il a l'impression d'avoir la solution sous son nez parce que ça lui paraît franchement gros. Mais c'est parce qu'Achille connaît les coulisses de l'armée. « Servir son pays en étant homosexuel, ce n'est pas des choses qui plaisent. » Il commence. Il lâche sa manette, n'ayant plus aucun intérêt pour le jeu. Il se tourne, histoire d'être plus à l'aise et d'être certain que Callum l'écoute avec attention. « On est payé pour servir le pays, mais je pense que la plupart des homophobes sont à l'armée. C'est des pourritures, ils te font chier pour de la merde. Dans mon équipe, on n'avait pas de problème, mais t'sais... » Et rien qu'à la suite, il y a les mauvais songes qui reviennent. Parce que la violence est la même, les soldats observent, connaissent les points forts et les points faibles de leurs entourages. Ils savent frapper là où il faut, là où ça te brise le plus. « On a beau être à la guerre, c'est chacun pour sa gueule. Quand ça t'plaît pas, ça t'plaît pas. » Par des sous-entendus, il essaye de faire comprendre à Callum le véritable problème, ce que peut lui cacher son client. « Je pense, si tu veux mon avis, qu'il vient te voir parce qu'il s'est fait tabasser et traiter par la plus belle des merdes juste à cause de son orientation sexuelle. Je pense que ce qu'il veut, en venant te voir, c'est de l'aide parce que c'est pas avec des rémunérations chaque mois que t'oublie la douleur qu'on t'a fait vivre. » Achille se sent presque égal à ce garçon qu'il ne connaît pas. Il est certain de son analyse parce que c'est ce qui lui paraît le plus logique. Et bien que des conflits pour l'homosexualité, il n'en a pas eu, il a surtout eu des retours. Des retours qui font froid dans le dos.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   Lun 6 Mar - 23:54

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


Les deux hommes ne se préoccupent plus du jeu, les deux étant plongés dans la conversation. Callum écoute attentivement chaque parole prononcée par son amoureux, comme s’il est l’expert de la situation. Il est de plus en plus convaincu que son client a dû subir des agressions humiliantes envers sa personne en raison de son orientation sexuelle. Il en a entendu, des histoires d’homosexuels discriminés, mais ça ne l’avait jamais autant touché. Parce qu’avant il ne connaissait pas Achille, il n’avait jamais été avec un homme. Et maintenant, il est capable de ce mettre dans la peau de ces hommes et femmes qui sont jugés parce qu’ils écoutent ce que dit leur coeur. “Je sais pas comment je peux arriver à le faire parler”, ajoute-t-il lorsqu’Achille a terminé de parler. Le gars ne semble pas du tout faire confiance à Callum. À vrai dire, il ne semble qu’être venu le voir parce qu’il a dû être le seul suffisamment attendri par la cause pour la prendre sous son aile. “Le mec il peut pas me saquer, je te jure”, explique-t-il à son amoureux. Callum dépose la manette sur la table et se tourne vers Achille, toujours assis sur le fauteuil. “Genre il m’a carrément traité de macho hétérosexuel qui ne comprend rien”, renchérit-il. Il roule les yeux, parce que son client a incroyablement tort. Certes, Callum est un macho. Mais la partie hétérosexuelle n’est, quant à elle, pas entièrement vraie. C’est vraiment un casse-tête dont les pièces sont éparpillées de toute part. Non pas qu’il doute ne pas être en mesure de plaider le cas une fois les informations rassemblées, mais il sent que ce sera difficile de gagner la confiance de M.Rutherford. “Peut-être que si tu venais la prochaine fois que je le rencontre? Il serait peut-être plus enclin à te parler à toi?”, tente Callum avec un ton qui se veut rempli d’espoir, comme s’il vient d’avoir l’idée du siècle. Très certainement, les chances qu’il s’ouvre à Achille sont beaucoup plus grandes que les siennes. Son client lui a déjà très clairement démontré son absence de confiance, notamment à travers les insultes qui lui balancées. Il est persuadé que Callum n’a aucune empathie envers sa cause, que l’avocat n’est pas sensibilisé à ce qui a trait à la discrimination des homosexuels. Et pourtant, c’est bien le contraire. “Aller, je t’en pris! Tu me rendrais un service de fou. Même que… que je te payerais! Comme un consultant, tu vois!”, ajoute-t-il pour convaincre son amoureux. Il sait qu’il lui en demande beaucoup, parce que ça voudra possiblement dire qu’il devra s’ouvrir sur son propre vécu, mais Callum sent que ça vaudra la peine. Peut-être même que ça permettra à M. Rutherford de faire la paix avec son passé.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   Mer 8 Mar - 23:27

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


Sans vraiment comprendre, il se sent plonger dans ce cas. C'est son côté sensible, c'est parce qu'il a l'impression de comprendre ce type sans même le connaître. L'armée, quelque soit le pays, si on n'est pas dans des cases bien précises, on peut se faire massacrer. Et peut importe le rôle, qu'il soit plus ou moins important, ils s'en fichent du grade quand ils ont trouvé la faille. Il ne faut pas croire que l'équipe qu'il avait, elles étaient toutes pareilles. Il sait ce qu'il se passait dans les autres groupes, mais jamais il ne s'interposait. Ce n'était pas son rôle, et ça ne l'est toujours pas. Pourtant, il bouffe les lèvres de son petit ami du regard, bouffant chaque mot qui sort de sa bouche. Il rigole doucement face à la fameuse remarque que lui a sortie son client. Parce que c'est faux, parce qu'il sait aussi que son client n'a pas dit ça au hasard. Callum a bien dû faire quelque chose pour que le soldat se mette dans un état comme ça. Il attrape sa main, ne voulant pas que cette moquerie le vexe. Ce n'est pas le but. « Tu lui as dit quoi ? » Il ne cache pas son sourire aux lèvres, il est petit, mais il s'imagine n'importe quelle scène et ça rend Callum juste un peu plus adorable. « Si tu as accepté ce cas, c'est que tu savais qu'au fond, il y avait plus que ce que le dossier disait, non ? » Loin d'être psychologue, c'est une question qu'il pose avec beaucoup de franchise. Il sait que des avocats ne sont pas censés expliquer certains cas, qu'il y a ce contrat de confidentialité qu'ils signent silencieusement en s'ouvrant à des gens comme Callum. Alors, loin d'être d'être curieux, il aimerait, lui aussi, essayer de comprendre ce qu'il se passe dans la vie de cet homme sans visage. Pourtant, la question de Callum le prend au dépourvu et il se retrouve un peu con. « Je n'ai pas tes compétences. » Il murmure. Pourtant, Callum a raison, peut-être qu'il peut se laisser livrer à quelqu'un qui a vécu, non sans le même motif, le même enfer. Achille sait ce que ça fait que d'être torturé, il sait à quel point ça nous touche mentalement et physiquement. Il sait aussi que c'est difficile d'en parler, surtout aux gens qu'il ne connaît pas. Et... Et pourtant, c'est une chance pour lui de décrocher un boulot, certes, temporaire, mais un boulot. Est-ce qu'il est capable de gérer un cas comme celui-ci ? Peut-être qu'à l'époque, il aurait dit non, mais depuis qu'il y a Callum, les choses sont différentes. Alors... « D'accord, mais je veux être seul avec lui quand je vais lui parler, j'pense que ta présence hétéro ne va pas lui plaire. » Il dit, pour détendre l’atmosphère, parce qu'en vrai, il est mort de trouille. Il souffle un bon coup, et se donne un certain courage. Parce que ce n'est pas rien, dans quoi il s'engage, ce n'est pas rien. Il en est capable.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   Mer 8 Mar - 23:57

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


Callum n’a pas l’habitude de discuter de ses cas ou de ses clients avec d’autres personnes. En réalité, il ne le fait pratiquement jamais, sauf quand l’aide d’un collègue est nécessaire. Il est généralement muet comme une taupe, préférant gérer ses dossiers par lui-même. Toutefois, il réalise à quel point les conseils de son amoureux pourraient lui être précieux, et il se sent tellement rassuré de lui en parler parce que là, il a la fervente impression qu’il a une piste. Toutefois, la question d’Achille le prend un peu au dépourvu. Callum ne sait pas trop ce qu’il pourrait avoir dit ou fait qui aurait pu mettre le client dans un état de mutisme total. Certes, l’avocat est toujours très sérieux au travail et semble peut-être manquer un peu d’empathie, mais il est à l’écoute de ses clients: ça, il en est certain! “J’ai rien dit de particulier. Peut-être que mes mots ou ma voix ne dégagent pas assez d’empathie…”, lui répond-il en haussant les épaules, n’ayant pas une réelle explication qui soit plausible. “J’ai accepté le cas car je pensais que le mec voulait réintégrer le poste. Mais il ne le veut pas. Mais je t’avouerais qu’en voyant qu’il a fort possiblement vécu plus, ça m’encourage davantage à poursuivre. Il faut juste qu’il parle”, réplique-t-il. Callum est très motivé par ce dossier. Il sait qu’il pourrait y avoir du positif qui en ressortirait, que ce jugement pourrait probablement avoir un impact positif pour l’avenir des homosexuels dans l’armée. Il est déterminé à fournir les efforts nécessaires, mais il a terriblement besoin de l’aide de son amoureux. Qui de mieux qu’un vétéran pour comprendre? Encore mieux quand ce vétéran est dans une relation amoureuse homosexuelle. “Peu importe, tu as un passé qui lui inspirerait confiance!”, argumente-t-il d’un ton énergique. Il veut qu’Achille accepte, il le veut désespérément. Et lorsque, finalement, il lui dit qu’il le ferait, Callum se contrôle pour ne pas sauter de joie. Il s'arrête toutefois sur sa petite remarque qui le suscite un ricanement. “Hétéro, hein!”, dit-il en riant, le sourcil arqué. “Je savais pas que tu avais des seins”, lui dit-il en se penchant sur lui, tâtant ses mamelons en rigolant. Ils se chamaillent, ils tombent à la renverse sur le fauteuil et se mettent à rire aux éclats. Callum se retrouve sur son amoureux et lui sourit de toutes ses dents. “Tu prendras le temps que tu voudras, je vous laisserai parler. Tu me rends un grand service”, lui dit-il avant de poser ses lèvres sur les siennes.  

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   Jeu 9 Mar - 16:00

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


L'affaire de Callum perturbe énormément l'ancien militaire. Il se sent énormément toucher par ce cas et c'est peut être pour ça qu'il se sent directement enchaîné à cette affaire. Alors il l'aide, en essayant de lui apporter une solution à son problème. Il se glisse dans ses bras, tout en gardant son attention. « Tu t'adresses à un soldat, il faut savoir prendre les choses avec recul. Tu l'as sûrement frustré parce qu'il a dû se sentir très incompris. » Achille n'est pas froid dans ses mots, il veut simplement lui faire conscience de certaines choses. Quand on va sur le terrain, quand on a du sang dans ses mains, franchement il y a un truc qui se déchire dans le cerveau. Et ça met un moment avant que tout revienne à la normale. Achille va mieux grâce à Callum, mais sans lui, les choses seraient bien différentes. Il peut se passer énormément de choses dans leur couple, il lui apporte malgré tout un équilibre, une sensation de sécurité fort bonne à apprécier. Achille, quand il était dans les zones de combat, c'était grâce à l'adrénaline qu'il était encore vivant. Sans ça, il était mort. Alors aller chercher de l'aide, il peut comprendre que ce soit difficile. Donc même s'il ne connait pas ce garçon, il ressent quelque chose de fort. « C'est difficile de parler après une première rencontre qui s'est mal passé. » Il se pince les lèvres, ne sachant pas quoi vraiment faire pour l'aider. Puis Callum lui propose un poste, lui propose de l'aide et même s'il a cette sensation que ça va être difficile, il ne veut pas dire non. « Je lui parlerais, je vais t'aider. » Il souffle avec énormément de confiance. Cette soirée est agréable tant les choses ne sont pas entouré de dispute. Les rires, les sourires, les signes d'amours sont présent et ça lui fait un bien immense. Son coeur s'emballe en l'entendant rire et il veut garder ce souvenir pour toujours tant il est fort. Ce rire, c'est une mélodie qu'il enregistre dans sa miroir pour une durée illimitée. Callum se retrouve sur lui, parce qu'ils se sont chamaillés et l'ambiance change d'un seul coup. Ses doigts touchent son torse, sa peau électrise ses doigts et des frissons parcourent son corps. Leurs lèvres se recouvrent et Achille y met énormément d'envie. Fougue, amour, le mélange est fort agréable. Aussi fort que son coeur qui bat à fond. « Et maintenant c'est à toi de me rendre service. » Il lui souffle, ses lèvres dévorent son cou, ses doigts retirent la chemise de son petit ami et ses jambes entourent son bassin. La luxure, dans leur couple, elle est peut être aussi importante que leur relation en elle-même. Achille aimerait lui dire qu'il l'aime, énormément, mais il va trop se répéter et puis de toute manière, il est trop occupé à caresser son amant de la manière la plus intime qu'il se doit.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   Jeu 9 Mar - 19:04

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


En y repensant un peu, Callum réalise qu’il a peut-être légèrement manqué de délicatesse auprès de son client. Certes, il n’a pas été bête ou irrespectueux envers lui, mais peut-être que James avait besoin de se sentir compris. Décidément, ce n’est pas en absence de confiance que le militaire se sentira à l’aise de discuter de ses plus sombres souvenirs. L’avocat sait qu’il doit se rattraper avec lui, question qu’il puisse au moins lui accorder la confiance de s’occuper de son cas dans son entièreté. Il croit toutefois que l’aide d’Achille est impérative pour aller chercher les informations complémentaires qui s’avèrent cruciales pour l’aboutissement de la cause. “Je pense que si je te présente pas comme un ami, déjà là il va peut-être comprendre que ça m’interpelle plus qu’il ne le croit”, dit-il à son amoureux. Car après tout, n’est-ce pas vrai? Quelle meilleure façon de briser le stéréotype auquel Callum a été attaché que de lui montrer qu’il a parfaitement tort? Qu’il le comprend un peu plus qu’il ne le croit? “T’es le meilleur”, lui souffle-t-il en affichant un sourire éclatant. Les deux hommes sont plongés dans un moment d’intimité. Achille déboutonne sa chemise et caresse Callum, réveillant en lui une soudaine envie. Il ferme les yeux lorsqu’il sent la délicatesse de ses lèvres effleurer sa peau.  Il caresse doucement la chevelure d’Achille alors que sa bouche explore avec fougue son cou. Les vêtements quittent la partie rapidement et dans la passion du moment, les deux hommes font l’amour tendrement. […]

Deux jours plus tard, Callum se prépare à aller au boulot. C’est aujourd’hui qu’il revoit son client, qu’il jouera fièrement sa carte “Achille” qui lui permettra peut-être de gagner la confiance de son client trop hostile à son goût. “T’es prêt?”, lance-t-il à son amoureux en ajustant sa cravate. Il s’approche d’Achille et prend la relève pour, à son tour, lui attacher la sienne. Une fois prêts, ils échangent un court baiser puis quittent le logement, direction cabinet. Arrivé dans l’imposant building, les deux hommes sont très distants, très professionnels. Ça lui fait bizarre d’être aussi “loin” de son amoureux, de ne pas avoir quelconque contact avec lui. Mais avec ces fiançailles, il ne peut montrer le moindre signe d’affection en public. "Au fait, ne t'en fais pas s'il te regarde comme s'il a envie de te trancher la gorge... c'est normal", lance-t-il à Achille alors qu'ils sont dans l'ascenseur. Son commentaire se veut pour rigoler, question de détendre l'atmosphère. Lorsqu’ils arrivent finalement au cabinet, sa secrétaire lui indique que le client est déjà arrivé et qu’il l’attend dans le bureau. En parfaite nympho qu’elle est, la secrétaire de Callum ne peut s’empêcher d’envoyer un regard rempli de sous-entendus à Achille. L’avocat n’y fait même pas attention, car il sait bien que de toute façon, elle ne l’aurait pas. Une fois à l’intérieur de son bureau, Callum referme la porte derrière lui. Le client se retourne vivement, intrigué par la présence de l’inconnu dans la pièce. L’avocat invite Achille à prendre place sur l’un des fauteuils. Il s’assoit à son tour sur le troisième siège à la droite de son amant. “J’ai quelqu’un ici qui va m’aider à travailler sur le dossier”, commence-t-il. Le regard de James est dur, transmettant beaucoup d’hostilité à l’égard des deux hommes. “C’est qui, lui?”, demande-t-il sur un ton sec. Callum tourne son regard vers Achille et il se sent fier de pouvoir le dire enfin… “C’est Achille Perterson. Ancien soldat pour les forces armées anglaises. C’est mon copain”, lâche-t-il en posant sa main sur la cuisse de son amoureux. Au même moment, il voit le regard de James s’adoucir, se sentant finalement peut-être plus compris qu’il ne le croyait.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   Jeu 9 Mar - 21:02

Partners
in crime. ❞

CALLUM AND ACHILLE


Il se regarde dans le miroir. Bon, c'est clair qu'il n'est pas dans son élément, il est vêtu d'une tenue très classe. Un sourire se forme sur ses lèvres, laissant Callum serrer et remettre correctement la cravate qu'il s'est mis autour du cou. Il est stressé, honnêtement, parce qu'il est la carte de Callum, qu'il peut grâce à ses mots et tout ce qu'il va se passer dans la pièce, tout peut se dérouler dans l'ordre. Ou, tout peut se dérouler dans le désordre. Alors il est entièrement stressé. Dans la voiture, sa main trouve celle de Callum, il joue nerveusement avec ses doigts. Sa tête repose contre la vitre et il se répète mentalement un discours qu'il avait préparé. Sauf qu'il pense trop, et quand il arrive devant l'immense bâtiment, et son souffle en prend un coup. Il ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi grand bon sang. Au moment où ils sortent de la voiture, ils sont tellement distants que son ventre se contracte. C'est très rare qu'ils sortent de leur cocon, ils ne sortent presque jamais et doivent toujours agir comme de simples amis. Les circonstances font qu'ils n'ont pas le choix, mais c'est difficile d'être extrêmement stressé et de ne pas pouvoir lui serrer sa main, ni de se glisser dans ses bras. Ils n'ont pas le droit. « Je sais me défendre, j'ai fait l'armer moi aussi. » Il rigole nerveusement. Ils passent l'ascenseur pour atteindre le bureau de Callum, levant les yeux au ciel face à la secrétaire. Il n'est tellement pas intéressé par son corps de crevette, ni même son visage. Simplement amoureux, il passe la porte sans broncher un seul mot. Achille s'installe sur le fauteuil que lui indique Callum sans broncher, regardant le fameux geste. Achille l'observe silencieusement, regardant chaque signe contradictoire qu'il peut y avoir. Sauf que les mots de Callum le prennent au dépourvu, il s'attendait qu'il le présente, mais c'est tellement agréable d'être présenté officiellement face à un inconnu qu'il est son petit ami que ses joues deviennent rouges. Il a la sensation de s'envoler. Sa main se pose sur la sienne qu'il serre fort, très fort. « Je me présente personnellement, je m'appelle Achille Perterson. J'étais armé, et j'pense qu'on a le même vécu. » Il regarde Callum, lui sourit doucement. « Tu veux bien nous laisser ? S'il te plaît ? Si James, toi ça ne t'embête pas de te retrouver seul avec moi. » Il regarde James, avec toute son attention, il se montre calme et attentif parce que dans le fond... Dans le fond il le comprend tellement.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Partners in crime ~ Cachille   

Revenir en haut Aller en bas
 

Partners in crime ~ Cachille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [privé] Kathlin & Angie | partners in crime
» Partners in crime (Luke Holmes/ Thalia Bubble)
» Jamaica struggles to fight crime
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» crime contre l' humanité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: BAD CRAZY :: LES RPS ARCHIVES-