AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mummy is the best (Willy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Mummy is the best (Willy)   Dim 26 Fév - 4:43

Mummy is the best


 
feat : Jill & Willy

Jill était à peine rentrer du travail que déjà, Ethan lui courrait dans les bras. Il n'avait pas envie d'un énorme câlin, non, il voulait faire une soirée entre mec avec son père, comme avant que le bébé soit là. Comment pouvait-elle refusé ? Elle savait bien qu'Ethan avait besoin de sentir que malgré la présence de Quinn, on l'aimait toujours autant, que ce petit bébé n'allait pas changer toute sa vie. En conséquence, la jeune maman se retrouvait seule avec sa fille, sans que le dîner soit prêt avec des dossiers à compléter en perspective. Tout cela la déprimait d’emblée, elle ne pouvait pas faire ça, non vraiment pas. « Tu sais quoi Quinny ? Puisque les mecs ont décidé de rester entre, je vais t’initier aux soirées Bennet, tu vas adorer ! ». Humm pas sûre que la gosse comprenne tout, elle regarder sa mère en mangeant ses doigts sans trop se soucier de ce qu'elle pouvait bien raconter.

Enfin bref, l'avantage était que sa mère habitait littéralement trois maisons plus loin, le trajet ne serait pas long. Du coup, Jill était déjà en train d'habiller sa petite princesse. Blonde aux yeux bleus, c'était vraiment une Bennet tout craché, les chiens ne font pas des chats. En théorie, elle aurait dû appeler sa mère, lui demander si elle pouvait passer mais non, Jill elle attrapait le double des clés et elle filait. C'était chez sa maman, par extension c'était un peu chez elle et du coup, elle pouvait passer quand elle voulait, comme elle voulait. Et puis, dans son esprit elle ne pouvait dérangé sa mère. De toute façon avec toutes les affaires pour bébés, elle n'avait plus de mains pour le téléphone. Hum oui, il faut croire qu'elle aussi douée que son petit bidule truc pour trouver des excuses.

Elle poussa la porte d'entrée, s'engouffrant naturellement vers la cuisine. « Maman ? Je suis dans la cuisine avec Quinny. ». Quinn regarda sa mère avec curiosité alors que cette dernière lui lançait de grands sourires, chatouillant son petit ventre. « J'ai faim... ». Elle se tourna vers sa mère qui venait d'arriver dans sa cuisine, lui offrant un large sourire. « Tu tombes à pique, bonsoir maman chérie, Thai ou pizza ? ». En un instant, Jill retrouvait son sourire enfantin, un peu le même que quand elle demandait si elle pouvait avoir deux boules au lieu d'une les après-midi d'été. Seulement, elle n'était plus cette petite fille, elle était devenue une femme, une mère à son tour mais il n'y avait rien à faire, elle avait toujours besoin de sa maman.
to follow...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mummy is the best (Willy)   Mer 1 Mar - 13:59

Mummy is the best


 
feat : Jill & Willy

Son sac tomba lourdement dans l’entrée. Ses pas se firent long, dénués de vie, traînant un corps lasse et à bout vers le canapé. Le corps s’étala sur ce dernier, trouvant refuge sur un plafond vide, légèrement aveuglé par une faible lumière blanche. Qu’est-ce que j’ai bien pu faire mon Dieu ? il y a quelques temps de cela, elle s’était remit à croire en u homme marchant sur des nuages au dessus de leur tête. Ce n’était pas en regardant le film Bruce tout puissant, mais en se rendant compte que sa mère n’avait pas été aussi folle qu’elle ne l’avait été. Tout ses cours de catéchisme, les heures d’ennuies mortels à l’église, les prières avant d’aller se coucher. Elle en avait bouffé du amen et que dieu te bénisse ; elle en avait gobé, s’étant gavé de ces conneries superficiels. Pourtant, Willy commençait à retourner à l’église, à prier avant de dormir et prêcher ses nombreux péchés. Parce qu’être mère, ce n’est pas facile. Il faut faire des choix décisifs à la place de vos enfants, il faut s’en occuper, leur apprendre la vie, à marcher, à être poli, à parler, à ne pas couper la parole, à avoir de bonne manière et on en passe. Puis un jour, quand un de vos gamins fait une connerie, la mère s’interroge : ais-je fait les bons choix ? qu’ai-je fait de mal pour que mon enfant agisse comme ça ? tout est de ma faute ? On rejette la faute sur soi-même, sur sa façon d’être, sa façon d’éduquer. Et c’est là que Dieu intervient. Willy lui pose des questions, lui demande de l’aide sans en attendre en retour. C’est qu’un dieu après tout, une légèrement urbaine, la ancienne des histoires que l’on peux raconter pour que son enfant aille dormir. Willy elle commence à y croire à nouveau, elle prie pour ses filles, elle prie pour qu’ils aillent bien, pour qu’elles mènent une vie parfaite.

Et là intervient Sirius. L’erreur. Le blocage. L’horreur. Willy prie pour que ce ne soit qu’une mauvaise blague, pour que sa fille chérie, sa tendre et belle gamine ne sorte pas avec un vieux pervers et sage que cet homme. La nouvelle l’avait achevé, ayant encore du mal à y croire. Qu’est-ce que son père aurait fait ? elle savait déjà que sa mère aurait enfermé Esther dans sa chambre jusqu’à ce que son corps se purifie hors mariage. Mais son père ? C’est lui qui a toujours eu les bons mots, les bons gestes, c’est lui le sage dans cette famille de taré. Dans cette famille faite de femme, la figure paternelle lui manque. Il manque à tous. Mais surtout à elle. Sa blouse d’infirmière toujours sur elle, elle tendis la main pour allumer la télévision et zapper sur des programmes aléatoires. Sa soirée allait être assez courte, Willy allait continuer à zapper pendant quelques minutes, prendre un bout de pain et partir se coucher dans les quinze minutes à venir. Un emploi du temps simple mais efficace. Sauf que c’était ue Bennet et rien n’était simple et efficace. La preuve : elle entendit sa porte s’ouvrir accompagné de la voix de sa plus grande fille. Jill. Naturellement, un doux sourire accrocha son visage alors qu’elle éteignait la télévision pour se lever lentement. Quinn, sa petite-fille. Elle en était fière, Jill était merveilleuse, un cadeau de la nature. Oui mais, as-tu été une bonne mère pour elle ? cette question ne se posait plus. Il suffisait de voir ce que Jill était devenue : une mère merveilleuse, avec u boulot parfait et sa propre maison. Y’avait pas à dire, Willy fut une mère qui déchire.

Elle arriva dans la cuisine, retirant les boutons de sa blouse, agrandissant par la même occasion son sourire en voyant Quinn. « Bonjour Jill, ma fille chérie que j’aime à la folie. »  elle lâcha un léger rire, c’était leur truc. Jill et Esther était ses filles chéries qu’elle aimait à la folie. Quand elles étaient gamines, elle n’avait pas eu beaucoup de temps pour leur dire, alors elle se rattrapait au fur et à mesure. « Thaï mais c’est toi qui commande. Je vais finir par me croire invitée dans ma propre maison. » elle vient embrasser sa tempe avant de se pencher pour sourire à Quinn, l’embrassant sur le front. Les mêmes yeux bleus, les mêmes cheveux blonds qu’une Bennet. Elle pouvait pas dire qu’elle n’en était pas fière. « Comment ça ce fait que tu es toute seule avec Quinn ? Ton homme n’est pas à la maison ? » elle ne tourna pas la tête vers sa fille pour autant. Elle préférait chatouiller et jouer avec le visage adorable de sa petite-fille qui riait aux éclats, même si Willy se doute qu’elle ne comprenne quoique ce soit à ce jeune âge.
to follow...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mummy is the best (Willy)   Sam 11 Mar - 5:32

Mummy is the best


 
feat : Jill & Willy


Jill ne pouvait pas s'empêcher de sourire en voyant sa mère, sans doute parce qu'elle-même avait le sourire. « Bonjour Jill, ma fille chérie que j'aime à la folie. ». Le léger rire de sa mère ne fit que croître le sourire de Jill et fit glousser Quinn. Elle avait beau être adulte, elle se plaisait toujours à entendre ces mots, tout comme elle se plaisait à appeler sa sœur bidule truc chouette. Eh oui, trop d'amour que voulez-vous ! « Thaï mais c'est toi qui commande. Je vais finir par me croire invitée dans ma propre maison. ». Il ne put s'empêcher de glousser alors que sa maman venait l'embrasser sur le front. « ça marche, je me charge de ça. ». De toute façon, elle avait tellement faim qu'elle n'allait pas se faire prier. Elle prit donc son téléphone, vénérant cette application qui lui permettait de commander sans difficultés pendant que sa mère était gaga face à sa petite-fille. Quinn riait aux éclats et la joie sur le visage de sa mère n'avait pas de prix. « Comment ça ce fait que tu es toute seule avec Quinn ? Ton homme n'est pas à la maison ? ». Doucement, Jill glissa Quinn dans les bras de sa mère, un transfert qui n'avait pas l'air de déranger la dernière Bennet pour le moins du monde. « Ethan voulait passer la soirée avec Jude... j'imagine qu'il va encore se goinfrer de bonbons mais étant donné que Quinn le prive déjà de sommeil, je ne pouvais pas lui dire non. ». Jill laissa un petit rire amusé s'échapper de ses lèvres. Elle avait hâte que Quinn fasse enfin ses nuits, elle devait l'admettre, ils avaient tous besoin de sommeil. Et Jill n'avait jamais eu de problèmes pour parler de tout cela à sa mère, quand elle avait des doutes, des questions concernant ses enfants, c'était vers elle qu'elle se tournait parce que même si elle n'avait pas toujours été très présente, elle avait su être une mère géniale pour ses filles. Jill l'admirait énormément et elle ne savait pas bien comment elle aurait fait sans sa mère à ses côtés quand il avait été question de prendre une place dans la vie d'Ethan, de devenir sa mère, de l'adopter. « Du coup, je me suis dit qu'il était temps d'initier Quinn aux soirées Bennet... même si j'ai conscience qu'elle ne verra pas grand-chose du film. ». Tout comme elle ne comprenait sans doute pas toute la conversation mais cela n'avait pas d'importance parce qu'elle semblait totalement hypnotisé par sa grand-mère. « Le livreur sera là dans vingt minutes. ». Et Jill ne pouvait s'empêcher d'avoir un sourire victorieux... ou affamé, au choix.

Jill regarda un instant sa mère hésitante, ces soirées entre filles, c'était aussi souvent l'occasion de parler et il y avait une chose dont elle n'avait pas encore parler avec sa mère ; Esther. Enfin, pas Esther à proprement parlé mais, le fait qu'elle sorte avec un homme mûr. Jill n'était pas certaine de vouloir aborder le sujet, après tout, Esther était assez grande pour décider avec qui elle voulait sortir... en théorie. Cela dit, si Jill ne voulait pas juger ses choix, elle se doutait que sa mère en avait gros sur la patate, elle avait cru comprendre que Willy ne voyait pas forcément cela d'un très bon œil. « Et avec Esther ? Tu veux en parler ? ». Elle n'avait une relation copine avec sa maman, chacune avait sa place mais cela ne voulait pas dire que sa maman ne pouvait pas vider un peu son sac, parler de ses doutes, de ses craintes surtout quand cela concernait leur famille.
to follow...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mummy is the best (Willy)   Dim 9 Avr - 0:46

Mummy is the best


 
feat : Jill & Willy


C'est ce qui faisait toute sa fierté. Voir que sa fille arrivait à gagner contre la vie, nager dans cet océan remplis d'embûche et se raccrocher à une bouée. Une jolie bouée qu'était sa famille. Willy en souriait tous les jours, tous les soirs, à chaque minutes, chaque secondes. Jill fut la fierté de la famille, Jill est la fierté de la famille, Jill restera la fierté de la famille. Esther en était tout aussi une, une plus différente. Une fierté presque caché aux fonds de ses entrailles malgré tout l'amour qu'elle pouvait lui porter. Parce qu'il y avait Sirius. Ce vieux bougre qui posait ses mains sur le corps de sa fille. Un haut de cœur lui secoua l'estomac. Elle préféra se concentrer sur sa petite-fille, bien plus agréable à regarder que l'autre con qui passait son temps dans ses pensées. Doucement, elle libéra les bras de sa fille pour prendre Quinn dans les siens. Vingt-huit ans en arrière, elle se voyait prendre sa douce Jill dans ses bras pour la première fois. Nostalgie qui restera dans sa peau à tout jamais. Elle balançait doucement Quinn dans ses bras, tandis que son regard se posa sur Jill, sourire toujours aux lèvres. « Donc c'est à notre tour d'être privé de sommeil ? » un de ses sourcils se haussèrent, tandis qu'elle ne faisait que plaisanter. Se réveiller au beau milieu de la nuit par des pleurs avait été son quotidien. Que ce soit les pleures de ses filles ou les siennes, nombreuses fut les années où son sommeil fut décimé, arraché, explosé.
Elle ne pu s'empêcher de rire face aux paroles de sa fille. Quinn ne semblait pas intéressé par la conversation, plus par ses cheveux blonds qui ricochaient contre son visage. Plus que quelques secondes avant qu'elle n'ai envie de les mettre dans sa bouche. D'un léger mouvement de tête, elle fit signe à Jill de la suivre dans le salon. Canapé, télévision, plateau repas et sa soirée sera parfaite en compagnie de ses deux jolies Bennet. Elle vient s'asseoir sur le canapé, laissant Quinn s'asseoir sur ses genoux pour la faire lentement tressauter. Sa tête se releva. Le sujet Esther. Bien évidemment. Une soirée sans parler de ce problème serai quasiment impossible. Willy leva les yeux au ciel, laissant la petite gamine manger ses cheveux comme la chose des plus normales au monde. « Esther, Esther, Esther. » elle balaya ses propres paroles d'un léger mouvement de main dans l'air. « On peux en parler mais je ne changerait pas de position. Sirius est une abomination à cette famille. Tu te rends compte qu'il a dans les cinquante ans ? L'amour n'a peut-être pas d'âge, mais il a des limites. C'est plus du revers pervers, mélangé à de la nécrophilie qu'un amour sain et bénie là-haut. » elle ne mâchait pas ses mots. Elle avait raison et voulait le croire comme le bon dieu. Mais Esther n'écoutait pas, la tête dans les nuages et l'envie de croire au prince charmant. Mauvaise nouvelle, il n'a jamais existé. Et c'est dans ces moments là que Willy se voulait d'avoir gaver ses filles de Disney.
to follow...

fiche by mad shout.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mummy is the best (Willy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mummy is the best (Willy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NOIRISME/MULATRISME: WILLY POMPILUS EST DANGEUREUX, IL JUSTIFIE L'ELIMINATION ET
» ARNOLD/ WILLY DEUX COPAINS ADOPTES PAR CHIYOU (ex VERDUN)
» Une longue journée en perspective... [Riri/Willy] [Terminé]
» My friend Willy #2
» Willy Deville est mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: BAD CRAZY :: LES RPS ARCHIVES-