AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 behind the door of my heart, you will find you there x Jadéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
☞ ÂGE : 32 ans ( 15 Mai )
☞ STATUT : Mariée mais pense être divorcée de Jadyn. Elle est célibataire.
☞ PROFESSION : Avocate dans une grosse firme et pour la plaidoyeur pour la cour
☞ HABITATION : crackenedge dans une maison trés confortable avec mon fils de trois ans Jackson

☞ BAFOUILLES : 386 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : sarah drew
☞ CREDITS : shya
☞ MULTI-COMPTES : Mattie ( Shay Mitchell) l'aveugle
La femme en cavale

MessageSujet: behind the door of my heart, you will find you there x Jadéa    Mar 24 Jan - 22:18

Jadyn & Mazéa

La maison ce n'est pas un toit et des murs ... ta maison se trouve là où la personne que tu aimes le plus au monde se trouve. Si tu n'es pas avec elle, c'est que tu es sdf et que la froidure de la solitude te fait moins peur que la vie à deux.

Pensante, je regardais les enfants jouer dans ce parc en dévorant cette gigantesque gaufre au chocolat. Cette dernière fondait sur ma langue laissant mes papilles gustatives dans une explosion de plaisir. Meilleure que le sexe ? Pas celui avec Jadyn. Une grimace à cette pensée venait de s’imposer sur mon visage, autant dire que plutôt avant notre mariage ou même pendant, j’aurais jamais pensé ça, mais ce parfait idiot avait fini par me rendre complétement ivre d’amour pour lui. L’avouer ? Avais-je réellement besoin de lui donner des mots, alors que mon affection et cette douceur qui était revenu grâce à lui dans mon être s’offrait à lui ? Il était loin d’être aussi horrible que mon passé, il était tout le contraire, aussi doux que la neige quand on s’allonge dessus pour laisser une trace d’un ange. Ma main libre venait se déposer sur mon ventre, laissant mon pouce caresser ce dernier, un sourire venait capturer mes lèvres, alors que je restais dans les nuages, aussi haut que possible.  J’étais enceinte, réellement cette fois. J’étais heureuse et bouleversée ainsi qu’affamée vu à la vitesse que j’avais mangé cette douce gourmandise qu’était cette gaufre. Enfin, mon regard fixant une jeune maman avec un bébé dans ses bras, j’eus quelques larmes aux yeux. J’étais  effondrée dans un sens, ma mère, ne sera pas là pour me guider et encore moins mon frère ou encore mon père. Il me manquait, je comprenais la peine qu’avait eue Jadyn en enterrant sa mère, ce fut dans cet instant précis que j’eus à faire face au vrai Jadyn, celui attachée à celle qui lui avait donné la vie.  Séchant d’un revers de main mes quelques larmes sur mes joues, je me levais pour rejoindre mon appartement où je vivais avec Jadyn.  Le sourire coincée sur mes lèvres, je chantonnais presque, tout en dansant, passant sans doute pour une dingue, mais je n’étais que pleine d’engouement pour la nouvelle situation que nous allions vive avec Jadyn, mon mari. Même si notre mariage n’était pas réellement celui qu’on avait dit aux autres. J’étais loin de penser à ce bébé que j’étais censée avoir perdu suite à la mort de sa mère, c’était même mieux ainsi. Mais je commençais à ce détour de rue à croire que la vie n’avait pas envie d’une fin heureuse pour moi. J’étais coincée, immobile et morte de peur. J’angoissais, n’osant plus bouger, comme si je sentais encore le supplice de ses atrocités retentir sur ma peau, les pleurs de peine et de dégout, je pouvais les sentir. Le manque d’air se faisait et j’étais là comme avant, au loin je ne voyais plus que par lui : Kendall. Mon ex violent. Deux solutions. Courir  ou fuir. Le choix fût difficile, les questions nombreuses … ce dernier fût tout de même prit, dans ma course délurée, je m’étais retrouvée sans clef, ayant tout laissé dehors comme si l’apocalypse venait de frapper à ma porte, alors j’abattais des coups à la porte de notre appartement attendant que Jadyn m’ouvre. Je l’avais choisi lui et notre enfant à venir.



LUCKYRED

_________________

 
 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 33 ans
☞ STATUT : Marié, séparé depuis des années
☞ PROFESSION : Avocat spécialisé dans les divorces
☞ HABITATION : raventhorpe même si les cartons ne sont toujours pas déballés

☞ BAFOUILLES : 151 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Jesse Williams
☞ CREDITS : POLARIZE
☞ MULTI-COMPTES : Judd le policier infiltré
Le mari largué

MessageSujet: Re: behind the door of my heart, you will find you there x Jadéa    Mar 24 Jan - 22:49

Jadyn & Mazéa

La maison ce n'est pas un toit et des murs ... ta maison se trouve là où la personne que tu aimes le plus au monde se trouve. Si tu n'es pas avec elle, c'est que tu es sdf et que la froidure de la solitude te fait moins peur que la vie à deux.  

PLes yeux fixés sur son ordinateur, le jeune avocat du doux nom de Jadyn lisait ses mails. Il n’est pas en train de s’amuser loin de là. S’il est toujours connecté sur sa messagerie professionnelle, son adresse mail pour ses mails privés, il ne va les voir que très rarement. Il considère que ceux qui veulent vraiment lui parler n’ont qu’à lui téléphoner. Il faut aussi avouer qu’il avait raison de s’attendre à de nombreux mails de condoléances pour sa mère qu’il a perdu il y a peu. Il vit très mal la mort de sa mère malgré le fait qu’il y était préparé puisque le cancer la rongeait de plus en plus. Les médecins n’avaient pas essayé de leur faire croire à des faux-semblants. Ils étaient très nets dans leurs diagnostics mais malgré cela Jadyn n’a pas su se préparer à tout cela. Il avait passé les derniers mois à tout faire pour que sa mère soit heureuse jusqu’à la fin et ça avait l’air de fonctionner même si ce n’était au final qu’un mensonge quant à l’idée qu’il allait être père. Il n’y avait jamais eu question de bébé mais il avait fait croire pour que sa mère s’éteigne avec le rêve d’être grand-mère. Heureusement, la présence de la belle Mazéa avait aidé Jadyn à garder la tête hors de l’eau, elle avait été son roc et elle l’est encore, surtout depuis leurs rapprochements. A partir du moment où il se sentait prêt à une vraie relation, il n’avait pas hésité une seule seconde à lui faire comprendre. Un sourire s’afficha malgré lui sur son visage en observant son alliance qui portant est fausse malgré que le mariage lui est vrai, bien que signé à Las Vegas. Le simple fait de penser à Mazéa le rend heureux alors que répondre aux messages des amis de sa mère n’est pas le meilleur moment à passer. Au moins une fois qu’il aura fini, il pourra essayer de tourner la page tant bien que mal. Même s’il sait que sa mère était appréciée, qu’elle était une femme bien, il ne pensait pas avoir autant de messages de soutiens dont la plupart, sont des parfaits inconnus pour ce fils qui a perdu sa mère. Quoi qu’il en soit, il fut coupé dans son élan alors qu’il envoyé un nouveau message de remerciement, par un bruit provenant de l’entrée. Fronçant les sourcils, il se leva de son canapé où il était assis jusqu’à maintenant pour aller ouvrir. « Qu’est-ce… qu’est-ce qu’il se passe ? » Demande-t-il à une Mazéa qui semble différente de d’habitude et non en bien. Il la laissa entrer, refermant la porte derrière eux. Il ouvrit quelque peu les bras alors qu’elle venait se glisser dans ceci. « Qu’est-ce qu’il y a ? » Demande-t-il une nouvelle fois, apparemment inquiet, tout doucement dans son oreille alors qu’il vient lui faire un baisant réconfortant au sommet de son crâne. Même si tout n’a pas commencé comme le voudrait les relations dites normales, aujourd’hui, Jadyn a trouvé la femme faisant battre son cœur et il n’aurait jamais misé la moindre pièce sur eux lorsqu’ils se sont retrouvés mariés. Comme quoi, tout arrive !


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t217-
avatar
☞ ÂGE : 32 ans ( 15 Mai )
☞ STATUT : Mariée mais pense être divorcée de Jadyn. Elle est célibataire.
☞ PROFESSION : Avocate dans une grosse firme et pour la plaidoyeur pour la cour
☞ HABITATION : crackenedge dans une maison trés confortable avec mon fils de trois ans Jackson

☞ BAFOUILLES : 386 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : sarah drew
☞ CREDITS : shya
☞ MULTI-COMPTES : Mattie ( Shay Mitchell) l'aveugle
La femme en cavale

MessageSujet: Re: behind the door of my heart, you will find you there x Jadéa    Mar 24 Jan - 23:14

Jadyn & Mazéa

La maison ce n'est pas un toit et des murs ... ta maison se trouve là où la personne que tu aimes le plus au monde se trouve. Si tu n'es pas avec elle, c'est que tu es sdf et que la froidure de la solitude te fait moins peur que la vie à deux.  

J’avais l’impression d’être en train d’affronter la pire de mes phobies. Kendall. Léthargique. Incapable de bouger, alors que je me faisais assommer par un tas de question, je ne sentais même pas les autres personnes m’entourant me bousculer, car je bloquais sans doute le passage. J’avais l’impression d’être ailleurs, mais pourtant là à pouvoir observer la situation, un homme parlant à une jeune femme, mon cœur se serrer, mes yeux laissaient des larmes se parsemer sur mes joues. Comment ne pas revivre ces coups que j’avais dû subir, comme dans une certaine transe, j’avais l’impression de sentir à nouveau cette douleur, cette violence à mon égard qui avait fini par me perdre laissant la femme que j’aurais pu être devenir un déchet. Je tentais de ne penser qu’à Jadyn, quoi faire d’autre ? Il était le seul repère que j’étais, j’étais comme aveugle sans lui, il était la seule personne que j’avais su aimer après toute ses années, il était ma famille. Une famille choisi et pourtant je n’aurais sans doute jamais parié sur cela. Le visage de Jadyn caressait mon esprit, me donnant la sensation de sentir ses lèvres sur les miennes, sa voix me dompter et m’attirer vers lui. Sans comprendre je me mettais à courir lâchant tout ce que je détenais dans mes mains, mon sac et mon téléphone, peu importe. Ce dont j’avais besoin c’était lui, celui qui était mon roc jusqu’à présent. Jamais je n’aurais couru aussi vite dans ma vie, j’étais essoufflée, j’aurais pu abandonner l’idée de courir comme une aliénée, mais j’étais poursuivis par mon passé. La porte sous ma force n’aurait pas pu voler, mais si j’aurais pu, elle serait déjà à terre. Aucunement patiente pour le coup, je voulais rentrer, la porte avait fini par s’ouvrir, j’étais ahanée comme jamais, comme si j’étais aussi grosse qu’une baleine, la porte fermée, je vérifiais au Juda, comme si Kendall m’avait suivi, cela aurait peut-être était possible ? Comment allais-je faire si c’était le cas … je paniquais tentant de trouver des solutions presque introuvable à toutes ses questions délirantes qui se baladait dans mon esprit. La voix de Jadyn m’interpellait et me calmer, mais ses bras furent l’apothéose. Tentant de retrouver mon calme, mais surtout mon souffle, je restais calé dans ses bras, sentant ce baiser sur le front qui m’arracha un sourire. L’une de mes main se déposa sur sa joue, alors que mon regard encore humide et sans doute rouge à cause de ces perles d’eau salées venant de couler, ce dernier se glissa dans celui de Jadyn. Parler ? Je tentais, mais aucun son ne sortait d’entre mes lèvres, rien. J’étais muette, traumatisée par l’homme que je venais de revoir, je n’avais même pas songée au fait que je pouvais juste être folle. « Il … est.. » Rien, je galérais comme jamais pour parler, moi qui avais un débit de parole dingue parfois… puis je déposais mon front contre son torse. « Je … » Rien … le courage, il me le fallait. « Je t’aime ! » Comme si c’est trois mots venaient de me redonner la vie, je respirais en rigolant alors que des larmes se mettaient à nouveau à couler le long de mes joues. Ces mots n'étaient pas réapparut depuis bien longtemps dans mon vocabulaire, même pour lui.



LUCKYRED

_________________

 
 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 33 ans
☞ STATUT : Marié, séparé depuis des années
☞ PROFESSION : Avocat spécialisé dans les divorces
☞ HABITATION : raventhorpe même si les cartons ne sont toujours pas déballés

☞ BAFOUILLES : 151 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Jesse Williams
☞ CREDITS : POLARIZE
☞ MULTI-COMPTES : Judd le policier infiltré
Le mari largué

MessageSujet: Re: behind the door of my heart, you will find you there x Jadéa    Mar 24 Jan - 23:33

Jadyn & Mazéa

La maison ce n'est pas un toit et des murs ... ta maison se trouve là où la personne que tu aimes le plus au monde se trouve. Si tu n'es pas avec elle, c'est que tu es sdf et que la froidure de la solitude te fait moins peur que la vie à deux.  

Jadyn est littéralement passé d’une émotion à une autre, à savoir de la tristesse à la surprise, voire la peur. En allant ouvrir il ne s’attendait strictement pas à voir sa chérie, encore moins dans cet état-là. Bien qu’inquiet, il ne l’avait pas affublés de dizaine de questions, seules quelques-unes étaient sorti de sa bouche tandis qu’il était venu la serrer tout contre lui. Il ne sait pas à quoi s’attendre. Il ne s’attendait encore moins à entendre ce genre de message, malgré quelques difficultés à prononce la moindre phrase. Ses mots lui font plaisir, sans aucun doute et pourtant, l’inquiétude ne peut s’en aller. Il la connait par cœur désormais, elle ne se met pas dans des états comme celui-ci par pur hasard. Non, il doit bien y avoir quelque chose et ce n’est certainement pas ses quelques délicieux mots qui ont dû la mettre à terre comme elle semble l’être. Jadyn la laisse cependant respirer, il sent qu’elle en a besoin tandis qu’il la serrait de nouveau contre elle, comme s’il était un énorme pansement pour panser ses plaies. « Moi aussi je t’aime bébé ! » Surnom loin d’être original, pourtant c’est mignon venant de lui. Il a toujours eu horreur des surnoms. Quand il faisait semblant devant sa mère, il l’appelait princesse, il avait l’impression de faire une pierre deux coups puisqu’elle ne semblait être énervée à chaque fois qu’il usait de ce mot pour la qualifier. Depuis que les sentiments sont réels, tout est différent. Avec délicatesse, il venait caressant son dos de l’une de ses mains tandis que la seconde la gardait tout près de lui. Il ne sait pas combien de minutes se sont écoulées. Si ça se trouve, il s’agissait en réalité d’heure mais il ne pense pas même s’ils restent tous les deux immobile. Il est temps qu’il lui demande ce qu’il ne va pas, elle ne peut pas rester dans cet état là et lui resté inquiet pour une chose qu’il ignore totalement. Est-ce grave ? Est-ce qu’elle est juste fatiguée et donc ça la met à fleur de peau. Il ne sait pas et ça a tendance à le rendre mal à l’aise. Jadyn a toujours voulu tout contrôler, tout savoir alors autant dire que ce besoin est multiplié par le fait qu’il s’agisse ici de sa femme, de la jeune femme dont il est fou amoureux et donc il le sait pourtant depuis peu. « Viens t’asseoir… » Dit-il d’une voix qui se veut douce. La regardant alors dans les yeux, il voit encore plus à quel point elle n’est pas bien. « Je n’aime pas te voir dans cet état, dis-moi ce qu’il se passe ! » Elle a beau avoir dit trois petits mots magiques, il ne pense pas qu’il n’y a rien d’autre. Allant tous les deux sur le canapé, il poussa son ordinateur portable un peu plus loin alors qu’il venait déposer sa main dans celle de la belle rousse, comme pour l’encourager à parler. De toute façon elle le sait : à lui, elle peut absolument tout dire.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t217-
avatar
☞ ÂGE : 32 ans ( 15 Mai )
☞ STATUT : Mariée mais pense être divorcée de Jadyn. Elle est célibataire.
☞ PROFESSION : Avocate dans une grosse firme et pour la plaidoyeur pour la cour
☞ HABITATION : crackenedge dans une maison trés confortable avec mon fils de trois ans Jackson

☞ BAFOUILLES : 386 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : sarah drew
☞ CREDITS : shya
☞ MULTI-COMPTES : Mattie ( Shay Mitchell) l'aveugle
La femme en cavale

MessageSujet: Re: behind the door of my heart, you will find you there x Jadéa    Mer 25 Jan - 14:02

Jadyn & Mazéa

La maison ce n'est pas un toit et des murs ... ta maison se trouve là où la personne que tu aimes le plus au monde se trouve. Si tu n'es pas avec elle, c'est que tu es sdf et que la froidure de la solitude te fait moins peur que la vie à deux.  

Un convoi d’émotion. Je venais de passer par plusieurs sentiments dont un que j’aurais préféré évité la piqure de rappel : la peur. Je m’étais retrouvée complétement déstabilisée par le fait de voir Kendall. Un mirage ? Cela était possible, mon esprit pouvait me jouer un mauvais tour. Une histoire dont j’aurais aimé évité d’avoir à ressentir cela à nouveau. Mon passé venait tout bonnement de me frapper violemment au visage. Ma décision fût tournée vers l’amour. Je ne pouvais pas dire le contraire, j’aimais Jadyn, qui aurait pu parier sur cela ? Personne même pas un devin. Me retrouvant dans les bras de Jadyn, je ne bougeais pas, me sentant en sécurité, mais mon esprit était toujours coincé sur le visage de Kendall. Des mots devaient sortir de ma bouche, mais rien, comme si d’un coup, ma langue ne savait plus y faire, aucun son ne pourra me sauver. Un je t’aime était sortie, jamais je n’aurais pensé lui avouer, mes actes auraient dû suffire, chose qui était le cas. Me sentir en sécurité avec lui était la seule chose qui pouvait en réalité me combler. J’étais chiante, une petite peste et Jadyn était sans doute celui qui avait amassé le plus de coup de par mon caractère parfois tranchant surtout quand j’étais perchée sur des talons haut. Seul lui pourrait comprendre cela. Un sourire venait de se peindre sur mon visage à sa réponse, mon cœur battait la chamade et un cartel de papillon s’envolait dans mon estomac, me donnant l’impression de m’envoler, d’être loin de tout ce qui venait de me ronger en à peine quelques minutes, des minutes qui s’étaient révélé être pour moi un supplice, pire que l’enfer imaginé par les Winchester. Je tremblais, je sentais mon être instable, malgré la force dont faisait preuve celui que j’aimais pour me soutenir. Me laissant bercer par ses mots et ses gestes, j’avais fini par atterrir sur le canapé, sans même prononcer un mot, mon sourire était crispé, mais toujours présent sur le bout de mes lèvres. Mes doigts s’entrelaçaient avec les siens, nos mains blottit l’une contre l’autre, je caressais du bout de mon pouce sa main. Mon sourire finissait par s’évaporer alors que mon esprit venait de caresser le songe de Kendall. « Je ne t’ai pas tout dit..» Avec un grand étonnement, j’étais parvenue à parler convenablement, sans bégayer ou autre. Mon regard plongé dans le sien, j’aimerais qu’il comprenne sans que j’aie à lui expliquer, sans que je n’aie à mettre de mot sur cette détresse qui était mienne actuellement. Mais, il n’était pas un visionnaire pouvant découvrir en une envie ma vie, mon passé. C’était moi qui étais porteuse de mon histoire, la seule à pouvoir donner les détails aussi ignoble soit-il. « J’ai hésité …» Que j’annonçais, toutes les suppositions devaient être les bonnes dans l’esprit de Jadyn. Je laissais court à tellement de possibilité que c’était normal. « à partir y a quelques minutes … mon passé m’a rattrapé.» D’un coup, les coups que Kendall avait pu m’infligeait me foudroya sur place, me laissant béante, les yeux dans le vide durant un instant. « Tu es en danger …» Moi aussi, mais peu importe …pourquoi commençais-je à regretter mon choix d’être resté ?


LUCKYRED

_________________

 
 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☞ ÂGE : 33 ans
☞ STATUT : Marié, séparé depuis des années
☞ PROFESSION : Avocat spécialisé dans les divorces
☞ HABITATION : raventhorpe même si les cartons ne sont toujours pas déballés

☞ BAFOUILLES : 151 ☞ PSEUDO : S-P-F
☞ AVATAR : Jesse Williams
☞ CREDITS : POLARIZE
☞ MULTI-COMPTES : Judd le policier infiltré
Le mari largué

MessageSujet: Re: behind the door of my heart, you will find you there x Jadéa    Mer 25 Jan - 20:55

Jadyn & Mazéa

La maison ce n'est pas un toit et des murs ... ta maison se trouve là où la personne que tu aimes le plus au monde se trouve. Si tu n'es pas avec elle, c'est que tu es sdf et que la froidure de la solitude te fait moins peur que la vie à deux.  

Jadyn a toujours été protecteur mais cela ne se démontre pas avec tout le monde. Pourtant Mazéa, malgré par quoi ils sont passés tous les deux avant de se rendre compte de leurs sentiments naissants et surtout vrais, fait partie de ces personnes dont Jadyn ne veut pas qu’il arrive quoi que ce soit. Avec la mort de sa mère, l’unique parent l’ayant élevé, Mazéa n’est pas tout ce qu’il lui reste mais ce n’est pas loin. Le jeune avocat pourrait compter les personnes qui lui sont chers sur les doigts d’une seule main. En tout cas ce qui est certain c’est que de voir sa belle dans cet état-là ne lui fait pas plaisir du tout, bien au contraire puisqu’il commence sérieusement à se poser des tas de questions sans réponses et qu’il s’inquiète. C’est rare qu’il soit inquiet, il essaye toujours de relativiser mais là ce n’est pas le cas. Il a besoin de savoir même si, bien sûr, elle ne lui répondra que si elle en ressent le besoin, il ne veut forcer personne de quoi que ce soit. Restant près d’elle, lui montrant sa présence, il n’attend plus qu’une réaction de sa part, espérant au fond qu’elle se calmera assez pour pouvoir tout lui expliquer. Il ressent les secondes comme s’il s’agissait en réalité d’heure tellement l’attente lui semble insoutenable. Alors qu’il l’entendait lui dire qu’elle ne lui a pas tout dit, des tas de questions se posaient à l’intérieur de son crâne mais il se retenait de parler, la laissant continuer sans la brusquer malgré que les questions non posées lui brulaient la langue. Il sert ses mains dans les siennes, la regardant dans les yeux, attendant la moindre explication sur ses paroles mais plus le temps et ses paroles passent et plus il se sent perdu. Il ne comprend absolument rien à ce qu’il se passe. « En danger ? Ton passé t’a rattrapé, t’as voulu partir ? » Il pose ses questions, de simples paroles qu’il rapporte de son propre langage, essayant de comprendre de lui-même mais non, rien à faire, il ne comprend pas. « Eclaires-moi, dis-moi, je… je ne comprends pas ce qu’il se passe ! » Il aimerait comprendre, savoir quoi lui dire, quoi faire pour la réconforter mais sans rien comprendre à la situation, autant dire que cela est légèrement beaucoup compliqué. Il fronce les sourcils, se répète encore et encore ses paroles mais ne comprend pas plus. Il est complètement largué et ça a tendance à l’énerver, lui qui a besoin de toujours tout contrôler. « Je… je vais nous chercher une bière ! » Dit-il alors qu’il se lève rapidement pour revenir au plus vite et enfin espérer avoir les réponses qu’il attend, bien loin de se dire qu’elle ne peut pas boire la moindre goutte d’alcool. Revenant alors, il la regarde, attendant encore des réponses qui se font longue. Entre le fait de la voir ainsi et de ne rien comprendre, autant dire que Jadyn est dans tous ses états. On le remarque à la manière dont il bouge sans s’arrêter, les tics qui semblent avoir et qui sont en réalité uniquement présents lorsqu’il est stressé. Situation dans laquelle il tente de l’être que très rarement voire jamais.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walklikeyou.forumactif.org/t217-
avatar
☞ ÂGE : 32 ans ( 15 Mai )
☞ STATUT : Mariée mais pense être divorcée de Jadyn. Elle est célibataire.
☞ PROFESSION : Avocate dans une grosse firme et pour la plaidoyeur pour la cour
☞ HABITATION : crackenedge dans une maison trés confortable avec mon fils de trois ans Jackson

☞ BAFOUILLES : 386 ☞ PSEUDO : spf
☞ AVATAR : sarah drew
☞ CREDITS : shya
☞ MULTI-COMPTES : Mattie ( Shay Mitchell) l'aveugle
La femme en cavale

MessageSujet: Re: behind the door of my heart, you will find you there x Jadéa    Dim 5 Fév - 16:25

Jadyn & Mazéa

La maison ce n'est pas un toit et des murs ... ta maison se trouve là où la personne que tu aimes le plus au monde se trouve. Si tu n'es pas avec elle, c'est que tu es sdf et que la froidure de la solitude te fait moins peur que la vie à deux.  

Jamais je n’avais couru aussi rapidement, il était pour moi tout bonnement impossible humaine de courir de cette façon de toute façon. Je sentais mes os tremblaient tout comme mon corps, me retrouver dans les bras de Jadyn, m’avait peut être soulagé quelques peu, mais pas suffisamment. Cette peur s’étant emparé de mon être avait fini par m’ouvrir les yeux, me donnant une folle envie de crier l’amour que je ressentais pour Jadyn. Chose que je n’aurais pas pensé être capable de faire, mais c’était sorti sans que j’ai à me forcer. Comme pour annoncer que c’était peut-être la fin d’une époque, que Jadyn avait su réparer la femme blessée et meurtrie que j’étais depuis ma fuite pour ne plus jamais recroiser le regard de cet homme m’ayant fait vivre un enfer. Assis sur le canapé collé à Jadyn, je n’arrive plus à penser, à parler. Je me tuais petit à petit dans cette forme de taciturne, tentant de retrouver un certain courage qui m’avait piqué peu de temps avant. Il y avait des questions qui turlupinaient Jadyn, ce qui était normal. Respirant et tentant vraiment de l’éclairer, chose qui n’était pas forcément simple dans le fond. J’allais parler, j’y croyais, mais rien ne venait, alors il avait fini par s’éloigner de moi, me laissant seule sur le canapé. Je me levais presque à la suite de ce dernier, mais pas pour aller chercher quoi que ce soit dans le frigo ou la cuisine. Non. Allant à la fenêtre, je voulais voir si je pouvais voir Kendall. Mes souvenirs me brûlaient revenant petit à petit à mon âme et me laissant l’esprit complétement en foutoir. J’étais désespérée de ne pas le retrouver parmi la foule, comme je l’avais fait et ce qui m’avait poussé à prendre une grande décision au milieu de la rue. Ne le voyant pas, je finissais par rejoindre la porte de l’entrée pour aller la fermer à clef, la chaine et tout ! Histoire d’être sûre que ce monstre ne m’avait pas suivi. Regardant Jadyn m’observer agir. « Je ne suis pas folle … » Que je me justifiais en hurlant presque alors que des larmes venaient prendre possession de me visage, je restais là inerte, alors que je tentais de contrôler mes pleurs. Rien à faire. J’imaginais bêtement les choses que pourrait nous faire Kendall, comment tenter de supprimer les images que j’avais en tête ? Comment cela était possible ? Comment pouvais-je oublier les atrocités que j’avais vécues par sa faute ? « Il va nous tuer … » Que je finissais par lâcher, sans crier garde, j’étais presque en train de lui annoncer qu’il allait mourir, sans même savoir pourquoi. « Il faut protéger notre enfant ! » Dans ma tête, j’étais loin de me dire qu’il pourrait me prendre pour une folle vu qu’on avait fait semblant d’avoir un gosse pour sa mère avant sa mort … enfin, là je l’étais enceinte, mais Jadyn n’était clairement pas au courant. « Réagis ! » Il restait là sans bouger, alors que moi je surveillais par le judas en espérant qu’il ne pointe pas sa tête et imaginant des plans farfelues pour lui échapper. J’avais l’impression d’être folle à agir de la sorte, mais comment pouvais-je faire autrement ? Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas subit une telle pression, même le barreau avait été plus simple.


LUCKYRED

_________________

 
 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

behind the door of my heart, you will find you there x Jadéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fauteuil] Heart Cone Chair by Verner PANTON
» Votre avis sur la Frédérique Constant Heart Beat Date Carrée
» Avis Hamilton Open Heart vs Glycine Combat vs Maurice Lacroix Pontos DayDate
» Heart Beat Date Carree- Frederic Constant contre Monaco Ww2110.Fc6177-Tag Heuer
» Bracelet Tissot Lady Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK LIKE YOU :: LANDMARKS :: MRS. HODGKIN'S LIBRARY-